Explusés-2

Les expulsés

Download PDF

Un livre à la fois passionnant et tragique va paraître bientôt aux éditions Flammarion (511 pages, 26€). Il raconte une tragédie inconnue, sur laquelle les démocraties occidentales, enveloppées dans la bien-pensance, jetèrent un voile pudique, fruit de leur collaboration avec l’Union soviétique. L’auteur de ce livre décisif, par ce qu’il dévoile enfin plus de soixante ans après les faits, est R.M. Douglas, professeur d’histoire contemporaine à l’université Colgate (New York). Son livre est actuellement en cours de traductions dans plusieurs pays.

Le sujet de cet ouvrage ? Entre 1945 et 1947, un transfert de population à grande échelle a eu lieu en Europe. Il n’était pas le fruit des nazis, vaincus, mais des démocraties occidentales, plus exactement britanniques et américains, et de leurs alliés soviétiques. Des millions d’Allemands, vivants jusqu’ici en Tchécoslovaquie, en Hongrie et en Pologne, furent expulsés de leurs foyers et envoyés en Allemagne. Entre 12 et 14 millions de personnes furent concernées, principalement des femmes et des enfants. 500 000 d’entre eux moururent dans les camps de transit ou à leur arrivée en Allemagne. Les photos du livre sont proprement saisissantes. Elles rappellent tout simplement les victimes des camps de concentration nazis. Mais elles étaient celles de leurs vainqueurs ! Seulement, comme le signale l’auteur, des dizaines de milliers de journalistes, de diplomates et d’observateurs ont assistés à ce drame. Et personne, ou presque, n’a rien dit.

La Seconde Guerre mondiale a porté bien plus loin que 1945 ses fruits amères. Aucun peuple n’a échappé à la tragédie et les victimes se comptent par millions. On découvre aujourd’hui que le camp des démocraties a failli lui aussi. En lisant ce livre, on aura donc un aperçu plus juste de la vérité sur cette époque. Il était temps ! C’est pourquoi il faut absolument lire cet essai historique de R.M. Douglas. 

3 comments

  1. Melmiesse

    ce drame n’étonnera personne: on se rappelle les bombardements inutiles à Dresde sur le nord de la France par les Américains, les bombes atomiques, plus tard l’utilisation du napalm es Asie ; la paix est un bien inappréciable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *