Mariage

Un de perdu… Dieu de retrouvé

Download PDF

Voici un titre qui attire parce qu’il étonne. Que veut-dire l’auteur, Marie-Claire Germain, par ce détournement du dicton célèbre « un de perdu, dix de retrouvé » ? Loin d’être un jeu de mots facile, c’est un témoignage, à la fois terrible et rempli d’espérance et de foi, que livre ici l’auteur. Un témoignage sur le divorce, subi par cette femme qui après de longues années de mariage a vu d’un coup son mari partir pour vivre avec une autre femme.

Cette terrible épreuve aurait pu détruire complètement Marie-Claire Germain. Elle lui a donné l’occasion, au contraire, de retrouver le chemin de Dieu, apprenant concrètement qu’il est le seul consolateur, le vrai fidèle dans cette amitié qui relie l’homme à Dieu.

Mais ces retrouvailles avec Dieu se sont effectués paradoxalement dans un approfondissement de la vocation du mariage. Loin de renier son mariage, le « oui » prononcé un jour et l’amour qu’elle portait à son mari, l’auteur raconte comment elle entend y être fidèle. Elle ne cache pas que la douleur et la souffrance sont toujours présentes. Elle montre que pourtant l’engagement définitif et absolu n’est jamais vain ni sans raison.

À lire ce témoignage, on aimerait que les jeunes gens en fassent autant. Pour qu’ils mesurent bien ce qu’implique un mariage et la nécessité de se redire toujours oui (Marie-Claire Germain parle ainsi de la nécessité du dialogue constant entre époux) afin d’éviter le drame de la séparation ou/et du divorce. Oui, il serait nécessaire de lire un tel livre à la fois pour éviter l’emballement romantique et pour méditer jusqu’au bout les exigences de la fidélité chrétienne dans le mariage. Rempli de pudeur et de foi, cet livre est paradoxalement un hymne au mariage chrétien :

Le divorce est une plaie, le mariage chrétien est une force. À aucun instant depuis toutes ces années, je n’ai regretté d’avoir été mariée, de l’avoir été à celui que j’ai choisi une fois pour toutes en renonçant à tous les autres, et pour toujours… et pourtant ma vie a sa croix.
(éditions DMM, 66 pages, 8€)

 

1 comment

  1. messager

    Une très bonne plaidoirie sur ce que notre jeunesse devrait méditer !
    Mariage et divorce
    le coté blanc et le coté sombre
    coté blanc le mariage implique une remise en cause de soit même par rapport à son partenaire qui doit en faire autant et coté sombre le divorce qui est l’anéantissement d’un nid éclaté par les intempéries de notre moi de notre égo.
    Dieu seul par la prière et surtout par notre foi peut nous aider à franchir les écueils de la vie
    Lui seul peut nous porter !et à nous d’en faire la démarche
    L’amour de Dieu est communicatif quand un couple croit cet amour se transmet et le couple s’épanouit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *