531058a535708d729d84c1b3

Euthanasie des mineurs : le roi des Belges a signé !

Download PDF

Signalant hier la remise de 210 000 suppliques au roi des Belges pour qu’il ne signe pas la loi étendant à des mineurs l’autorisation de l’euthanasie, nous évoquions la possibilité prochaine de la sanction royale. Elle est venue plus rapidement qu’on le pensait, puisque le roi Philippe a signé la loi dans le nuit de dimanche. La Libre Belgique s’en félicite ce matin, sous la plume de Christophe Laporte :

Le chef de l’État a donc parfaitement rempli son rôle constitutionnel malgré diverses pressions dont la moindre ne fut pas une pétition de CitizenGO, une fondation catholique espagnole attachée aux valeurs traditionnelles et à la famille de base. Cette dernière l’avait elle-même diffusée à l’initiative d’un couple de catholiques autrichiens, Martin et Gudrun Kluger, les parents d’une famille nombreuse, très engagés dans diverses associations catholiques.  Leur pétition a recueilli plus de 200 000 signatures principalement à l’étranger où l’on ne connaît évidemment pas tous les tenants et aboutissants de la sanction et de la promulgation royale d’une loi en Belgique. Et où on a visiblement oublié aussi que si au nom de sa conscience, le roi Baudouin n’avait pas voulu signer la loi sur la dépénalisation de l’avortement, il avait en même temps demandé au gouvernement de l’époque de tout mettre en œuvre pour qu’elle soit sanctionnée et promulguée.

Notre commentaire sera emprunté au cardinal Pie dont l’Histoire a retenu la réplique qu’il fit à Napoléon III refusant d’envisager le règne social de Notre-Seigneur Jésus-Christ :

« Sire, quand de grands politiques comme Votre Majesté m’objectent que le moment n’est pas venu, je n’ai qu’à m’incliner parce que je ne suis pas un grand politique. Mais je suis un évêque, et comme évêque je leur réponds : le moment n’est pas venu pour Jésus-Christ de régner ? Eh bien ! alors, le moment n’est pas venu pour les gouvernements de durer ».

Prions pour la Belgique et pour son Roi !

43 comments

  1. zézé

    C’était couru d’avance hélas, car ce roi ne pense qu’à lui….. à sa place dorée à tout ce qu’il devrait lacher s’il avait pris La décision de ne pas signer. Les pressions des lobbys sont très importantes ici comme ailleurs, et sataniques de surcroît…..

  2. Courivaud

    … mais avant de prier pour ce roi, on doit dire « quelle honte pour lui et pour le pays qu’il représente ».
    Tâchons de ne pas en faire autant, en particulier dans nos pays (de moins en moins) chrétiens.

  3. marchand

    Les catholiques ont parfaitement le droit de faire valoir leur point de vue et de penser que l’euthanasie est contraire à leurs valeurs. Personnellement je suis catholique et pourtant je souhaite la légalisation de l’euthanasie, qui bien évidemment n’oblige aucunement les catholique d’y recourir, de même qu’il ne sont nullement obligés de pratiquer la contraception ou de se faire avorter. François de Closet a fort bien expliqué les raisons qui militent en faveur de la légalisation de l’euthanasie dans son livre intitulé « La dernière liberté ». Il explique en particulier qu’il n’y a aucune raison d’ imposer à des incroyants une interdiction formulée par une autorité religieuse. Ou bien il faut accepter que les musulmans nous imposent leur charia.
    Par ailleurs, il serait bon que les théologiens nous expliquent clairement les raisons de s’y opposer. J’ai beau lire les évangiles en long en large et en travers, je n’y trouve rien sur la question, qui, il faut bien le dire ne se posait pas vraiment du temps de Jésus. Il est tout de même paradoxal de croire en la vie éternelle et d’avoir une telle phobie de la mort.

    • Onclin

      Dans les évangiles il y a un suicide (ou euthanasie volontaire) c’est « JUDA ». Alors l’euthanasie aurait dû s’appeler « judanasie » avec même conséquence pour chacun pratiquant la « judanasie ».
      À savoir, aussi, que tout baptisé dans sa chaire est le temple de La Trinité, donc on n’est plus à nous même, car on a été racheté à grand prix, comme dit l’évangile. Prenons garde à nous et pas contre nous, je dis « nous » et pas « moi » (car Trinité)

      Salutation respectueuse.

    • HAMILTON

      Sa Sainteté devrait fulminer l’ excommunication de ce malheureux souverain! Cela aurait l’avantage de rappeler à ceux qui ont fait usage de cette pratique qu’ils sont aussi excomuniés « de facto »
      Comparons avec l’avortement: depuis que celui ci a été légalisé , il s’est tellement banalisé ,que certains catholiques qui se disent « pratiquants », ont fini par l’admettre alors qu’autrefois il faisait horreur à la société, même laïque.
      Dans dix ans, vingt ans… il en sera de même pour l’euthanasie: légalisée, banalisée, elle sera admise par un grand nombre de catholiques « pratiquants »
      Une bonne loi civile, laïque mais respectueuse de la morale, a donc le pouvoir d’étayer les convictions religieuses chancelantes de certains catholiques !
      Inutile de se livrerà des recherches ardues et compliquées dans les textes bibliques pour trouver la raison de l’interdiction de l’euthanasie, revoir simplement la leçon de cathéchisme sur les commandements de Dieu:
      « Homicide point ne seras
      De fait ni volontairement »
      Quant à mettre en regard les lois chrétiennes et la « charia » des musulmans, c’est tout simplement mettre en regard les lois du Bon Dieu avec les lois de Satan. Et le choix a déja été fait par nos actuels dirigeants: ils ont choisi les secondes!

    • Laurent Petit

      Cher Marchand,
      Tu peux relire l’évangile : JC a demandé de ne pas pécher. Pécher est un mot hébreux, qui veut dire « rater sa cible, rater son destin prévu par Dieu ». JC a dit aussi : celui qui pèche est esclave du péché. Si tu ne vois pas le mal qu’il y a à tuer quelqu’un qui souffre, plutôt que d’éponger son front et lui apporter secours, c’est qu’en fait tu n’as pas lu l’évangile avec attention. Relis le passage : » qui est mon prochain ? » dans Luc 10,29-37

    • Vous n’êtes pas catholique. Être catholique, c’est croire aux dogmes, respecter les commandements de Dieu et de l’Eglise. C’est un paquet cadeau et on n’y choisit pas ce qui nous arrange.
      Parmi ces commandements, il y a : tu ne tueras pas.
      Et surtout : Tu aimeras ton prochain comme toi même

      Ceci dit personne n’est obligé d’être catholique et ces règles de vie ne concernent qu’eux.

    • gaudet

      Marchant ,@

      Au terme de la loi divine l’avortement , comme l’euthanasie n’est pas un droit , mais au contraire un drame affreux!

      Les catholiques pratiquants doivent tout mettre en oeuvre, pour défendre la vie jusqu’au bout, et repousser le plus loin possible l’éventualité d’un geste mortel volontaire. En cas de grandes souffrances d’un enfant ou d’un adulte, et devant l’echec de tout traitement médical, la seule solution est la sédation paisible, sans l’accomplissement d’aucune violence, matérielle et positive !

      Chaque année nous contemplons en Belgique et en Hollande, l’accomplissement de procédures de suicides volontaires , dans des conditions et pour des motifs souvent bien fantaisistes! et donc contraire à la loi de notre sainte Eglise ! ne laissons jamais de telles législations criminelles et délétère, prendre pied en France, en luttant courageusement contre notre gouvernement marxiste, pervers et corrompu .

      Nul ne peut volontairement servir deux maîtres, et en approuvant cette loi, dont l’application donnera lieu à des débordements criminels, le roi des belges, s’est placé de lui même en dehors de la chrétienté, et de fait dramatiquement en dehors de la communion de l’Eglise ! ne faisons surtout pas de même.

      Les catholiques sont bien sur le siège d’innombrables fragilités, comme les autres, mais ils ne peuvent participer matériellement au sacrifice de la messe et donc communier, tout en soutenant de manière lucide et volontaire, des politiques et des morales, contraire à la loi fondamentale de l’évangile et de l’Eglise .

      Cependant tout porte à croire, que le roi des belges, ne s’affirme non plus comme un monarque catholiques, soucieux de la fidélité de son peuple , et de sa nation de tradition chrétienne, mais comme un simple petit roi bourgeois, sans aucune dimension spirituelle, comme le fut chez nous Napoléon 3 ou encore Louis Philippe au 19°siècle. Par cette décision, vraiment peu responsable et courageuse, la monarchie belge nous offre un triste spectacle !

    • Boanergues

      Pharisien ou pharisienne !

      Si vous êtes catholique vous ne pouvez en aucun cas cautionner l’euthanasie, pas plus que l’avortement ni la contraception, et il n’est point besoin de retourner la Bible dans tous les sens pour savoir qu’un vrai catholique reconnait à Dieu, et à Dieu seul, le droit de vie sur Ses créatures.

      Si vous ne comprenez pas cela, vous n’avez RIEN compris, mais alors RIEN compris du tout !

    • Thècle

      La vie appartient à Dieu du début jusqu’à la fin.
      Il nous revient de se soumettre à sa bonté et à sa générosité absolues qui veut notre propre salut et celui des autres. Les souffrances dans la vie et de la fin de vie y contribuent. Si vous participez à la Messe puisque vous vous dites catholique, vous offrez au Père votre vie, vos souffrances (et celles des autres) avec Jésus, en Jésus, et par Jésus -lui qui n’a pas abrégé ses jours malgré ses horribles souffrances- pour votre salut et celui du monde, Prenez garde de ne pas prendre les arguments du « mauvais ».

    • AlphaOmega

      Bonjour,

      Je vais faire très court…
      Vous dite que vous avez chercher dans les Evangiles et avait rien trouver. Et bien oui, il n’y a pas de mot euthanasie, mais il y a les mots meurtre et suicide. Vouloir l’euthanasie = suicide et la faire appliquer = meurtre. En plus aujourd’hui c’est pour qui veux et demain ont nous dira qu’il faut euthanasièe toute personnes qui coute cher à la société. Serte je prend de grand raccourci, mais de nos jour c’est le règne de l’individualisme, de la consommation et de la rentabilité. Nous Chrétiens devon être responsable, notre rôle et de protéger tous nos Frères et Soeurs humain et en Christ de toutes ses idées et lois pervers.

      Maintenant en se qui concerne la charriât elle arrive a grand pas, car il y a des Catho comme vous qui ont un comportement laxiste en plus en ajoutant le régime républicain qui ont des tendance laïcarde et laxiste a outrance = perte de nos valeurs d’il y’a 2000ans, de nos coutumes et de nos traditions. Voyez dans les autres pays du monde, cela ils gardent comme la prunelle de leurs yeux, toute leurs traditions…. Ne nous laissons pas avoir par X ou Y qui ont ambition personnel, les Chrétiens doivent choisir en premier lieu, soit ils sont avec Dieu, soit ils ne l’sont pas. Il faut arrêtée d’être moue, timide, gêné, laxiste… Nous devons tapée du poing sur la table et faire de notre pays quelque chose de beau, mais pas l’enfer dans le quel nous sommes entrain de nous engouffré tous ça par gène, laxisme et autres…

      Veuillez m’excuser si, je vous ai enfances, c’était juste pour une prise de conscience.

      Fraternellement,

    • YVES

      Marchand, vous êtes complètement dans l’erreur.
      Du temps de Jésus on avait du bon sens! davantage en tous cas. Ça c’est mon opinion.
      Je ne suis pas théologien mais je vais vous expliquer les raisons de s’opposer à ces lois « mortifères » il faut bien le reconnaître.
      Le respect de la vie n’est en aucune façon la peur de la mort.C’est simplement le respect du temps que Dieu donne à chacun d’entre nous sur terre. Ce n’est pas à nous de décider mais à accepter sa volonté.

      Bien sur on ne peut pas forcer quelqu’un a vivre. Mais légaliser ces attitudes au nom de la société est une dérive.
      On est bien obligé de faire des lois pour protéger la société de graves dérives.
      A ce moment là pourquoi ne pas autoriser à voler, tuer, violer,etc..puisqu’on n’oblige personne à le faire.C’est votre résonnement quand vous dites: on n’oblige pas les gens à l’euthanasie, à l’avortement etc..

      Ce n’est pas au nom seulement de la religion qu’il est, par exemple, interdit de tuer ou voler.Toutes les sociétés laïques ou autres pratiquent des interdictions
      Il s’agit d’ordre sociétal et certains, éclairés ou non par la religion, considèrent que l’interdiction, en l’occurrence l’euthanasie des enfants, fait partie de cet ordre. Sinon dérives évidentes un jour ou l’autre. Comme pour la loi Veille.
      Il ne faut pas confondre laxisme avec liberté et progrès.

  4. Françoise Authosserre

    Honte au roi des Belges ! Qu’il démissionne. Il faut respecter l’autorité qui vient de Dieu, mais pas celle-ci. Surtout après la remise de 200.000 signatures, c’est un véritable scandale.

  5. Luc Warnotte

    Post-catholique et contempteur de la monarchie, Christian Laporte a raté une belle occasion de se la fermer sur ces deux sujets à la fois. Ce minable monsieur ne mérite pas un article.

  6. dudesert

    @ marchant, L’interdiction de l’euthanasie vient de Dieu lui – même : tu ne tueras pas , commandement donné a Moise. on ne tue donc pa un être humain quelque soit son âge (du foetus au vieillard ) et on ne se tue pas soi-meme non plus . le pire étant , mais là c’est un avis personnel , de demander à quelqu’un de nous tuer …afin de partager le crime ….
    je ne parle pas des consequenses humaines et sociales qui vont decouler d’une telle loi : on tuera , pardon , on euthanasiera les gens sans leur accord ….
    le medecin et nos familles seront nos tueurs …par humanité !

  7. thery D

    que penser désormais des pouvoirs royaux qui ne sont que des marionnettes manipulées?
    Les vrais rois, les vrais souverains, n’ont surement pas de couronne au dessus d’eux ni ne vivent pas dans des palais dorés, ce sont plutôt les hommes et les femmes libres, ardents au travail et dans leur cœur, pour faire vivre les valeurs de vie éternelle tout autour d’eux.

  8. DEBRUE Franz

    Assez de commentaires stupides et injurieux s’il vous plaît.
    C’est signer ou plus de monarchie, plus de Belgique et tous les drames subséquents… On ne peut que regretter le peu de pouvoir du Roi en Belgique comme d’ailleurs dans toutes les monarchies constitutionnelles qui ont évolué en ce sens. Si Sa Majesté avait pu faire autrement, croyez bien qu’Elle l’aurait fait !
    amis Français, balancez votre république si catholique et après vous parlerez…

  9. Philibert

    Manifestement, les internautes de ce forum, de même que les signataires de cette pétition européenne, ne connaissent pas la situation en Belgique.

    1/ La réalité politique et institutionnelle n’est pas comme en France, où une loi votée par le parlement peut ne pas être promulguée sans provoquer un séisme politique de grande ampleur
    2/ Ça fait plus d’un siècle que la signature royale en Belgique est un acte purement formel auquel le roi, en pratique, ne peut se soustraire
    3/ La transgression majeure a été posée il y a une dizaine d’années, quand l’euthanasie a été décriminalisée ; en pratique, l’euthanasie des mineurs concernera moins d’un cas par an
    4/ Le vrai problème de l’euthanasie en Belgique (et c’est même un scandale) est que la commission qui est censée en encadrer la pratique est totalement inopérante, parce que noyautée par les gens de l’A.D.M.D.

    • Luc Warnotte

      Franz Debrue et Philibert, je suis Belge comme vous mais je m’oppose à ce poncif selon lequel « le roi n’a aucun pouvoir ». C’est faux et archi-faux. En 1830, nos constituants ont conçu une loi fondamentale qui contrebalance le pouvoir issu des urnes par un pouvoir royal effectif. Le roi nomme et révoque les ministres (art. 96 de la constitution), le roi nomme et révoque les ambassadeurs, il nomme les magistrats et même les bourgmestres (maires). Il y a peu de pays où les maires ne sont soient pas élus mais nommés par le chef de l’État, avouez!
      Alors, qu’on cesse de répéter comme un refrain que le roi des Belges n’a pas de pouvoir. En matière législative, il est une des trois branches du pouvoir (art. 36 de la constitution) . À l’instar des deux autres, il peut donc refuser un projet de loi.

      Si nos rois ont pris l’habitude de ne plus exercer leurs pouvoirs, s’ils veulent renoncer à l’exercice de leurs prérogatives, c’est leur problème, mais ça ne signifie pas qu’ils n’aient pas de pouvoir. Cessons de débiter des contre-vérités.

      Au minimum, le roi Philippe aurait pu « jouer la politique du tiroir », c’est-à-dire mettre cette loi au frais. Etant donné qu’à partir des élections du 25 mai le gouvernement sera en affaires courantes et que la formation du nouveau gouvernement risque, comme la précédente, de prendre un an ou plus, cela aurait sérieusement grippé cette loi sur l’euthanasie. Léopold II jouait souvent cette politique du tiroir pour des sujets bien moins importants.

      Quand nos rois n’exercent plus les pouvoirs que leur confère la constitution, il ne faut pas s’étonner qu’on les réduise à des rôles de potiches. Depuis Baudouin Ier la monarchie n’a cessé de se déculotter face aux partis politiques. Voilà le résultat. La solution est d’appliquer les pouvoirs royaux.

      • gaudet

        Cher Mr Warnotte

        Je français et catholique pratiquant et je vous remercie sincèrement et de tout cœur , de nous avoir fort utilement éclairé, sur les pouvoirs et le véritable statut réel politique du monarque belge.

        Ainsi découvrons nous, comment l’ordre des institutions permet au roi des belges, sur le papier de ne pas être l’otage et la remorque des partis politiques, mais au contraire se présente comme un personnage beaucoup plus central , qu’il n’y parait au départ , tout à fait en mesure de limiter l’ampleur des aventures délétères et dangereuses, dans lesquelles de vulgaires manipulateurs politiciens , souhaiteraient embarquer le pays .

        Malheureusement , l’adoption de la loi de l’euthanasie pour adulte et maintenant pour enfants, démontre au combien,que celui qui devrait s’affirmer comme une autorité chrétienne capable de s’opposer aux pires horreurs! a vraiment laissé place à un personnage falot , sans personnalité ni envergure, le puissant monarque , à l’autorité valeureuse , ayant hélas disparu!

        Cependant on a beau être un homme manquant de personnalité et d’envergure , par rapport à son statut officiel d’état, il n’en demeure pas moins que l’on reste toujours un chrétien, dont les prises de position, conditionnent la poursuite de la fréquentation des sacrements !

        A cet égard , il ne semble impossible de continuer de s’approcher de la sainte table, tout en approuvant la mort des enfants innocents !

        Donc le roi des belges porte en lui une responsabilité certaine , dans l’adoption d’un texte mortifère, mais cette responsabilité , est à priori , également partagée par la haute hiérarchie catholique locale, dont le silence , au sujet de cette question de vie particulièrement grave, demeure assourdissant !

    • Daniel

      Si la signature du roi des Belges est purement formelle, et qu’il signe, c’est qu’il protège sa petite condition bourgeoise et ne veut pas être mis en face de son inutilité sociale. Exit donc ce roi de rien…
      Si sa signature peut bloquer un loi alors il est quelqu’un qui se veut complice de Lucifer; alors exit de l’Eglise (si tant est qu’il soit catholique)

  10. denyse

    Quel magnifique commentaire que celui du Pape répondant à Napoléon (ou l’ avez vous trouvé? Un livre de tels répartis de grands Évêques et Papes pour nous inspirer la résistance aux gouvernements sataniques?)
    MERCI à vous d’ avoir dit tout haut ce que nous pensions tout bas!
    Dieu — Premier servi– vous bénisse!

    • Olivier

      Justement, cela devrait plutôt nous encourager à prier pour nos dirigeants, nos politiques, roi ou président, …
      C’est écrit dans la Bible, dans l’Ancien et le Nouveau Testament : lisez bien ce qui suit, il est bien mentionné « avant toutes choses ».

      En priant pour nos élus, nous répondons à l’appel de Saint Paul dans la lettre à Timothée: « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. » (1 Timothée 2, 1-2)

  11. Boanergues

    Christian Laporte est un plumitif et un faux cul.
    Qu’il ne vienne pas usurper les propos du Cardinal Pie qui était un saint homme, alors que sa plume poussive et opportuniste ne sert qu’à noircir le papier d’un quotidien belge qui FUT catholique il y a cinquante ans.

    En ce qui concerne le roi Philippe, il aurait mieux fait de suivre l’exemple de feu son oncle le roi Baudouin conseillé, à l’époque par l’habile politicien qu’était Wilfried Martens.

    Certains s’écrieront : c’était signer la fin de la monarchie en Belgique !

    Hypocrisie notoire, lorsque l’on constate que pour rester roi il faut agir contre sa conscience ou… l’avoir perdue !
    Hypocrisie notoire, car la monarchie belge n’a strictement rien à dire dans ce pays.
    On aurait eu une république : la belle affaire, cela n’aurait rien changé, puisque de toute manière c’est la franc-maçonnerie qui dirige ce pays autrefois catholique !

    • Riposte
      Author

      @Boanergues

      Savez-vous lire ? L’extrait de l’article de Christian Laporte est sous la forme d’une citation. Le commentaire, après cette citation, est de Riposte Catholique.

      • Boanergues

        Toutes mes excuses, vous avez raison.

        C’est, emporté par mon dégoût pour le citoyen Laporte (celle qu’il ne prend jamais, celle de l’honnêteté intellectuelle au service du respect de l’unique Vérité), que j’ai fait cet amalgame maladroit, car ce plumitif ne mettra jamais en évidence des vertus et des vérités comme celles du cardinal Pie qui était un saint prêtre, comme il en manque beaucoup aujourd’hui !

        Laporte est incapable de telles citations !

        Mea culpa.

  12. Ann

    Je suis honteuse.
    Triste.
    Royaliste avant.
    Hormis quelques membres de cette famille,je trouve que ce gouvernent ne mérite pas des élections.
    Le parti Catholique,est écrasé par les Socialistes depuis des années.
    Et.on est obligérer de voter!!!!!
    La chrétienté ? Les églises ont changé leurs horaires…
    Quant à Jésus qui.à tt donné,qui y pense?
    Même au Palais d’injustice,une reproduction du Christ en Croix est supprimée…..je suis contre l’ euthanasie et.à fortiori celle des petits!!!

  13. Marguerite

    Pas d’accord avec M. Marchand.
    Nos sociétés européennes aux valeurs chrétiennes – de plus en plus rejetées certes – ne devraient pas légaliser les machines de mort. Tous les hommes, mêmes les non-chrétiens, sont fils de Dieu. C’est la loi de Dieu qui primait : « Tu ne tueras pas ». Dans les Commandements que Dieu a remis à Moïse. Ces commandements ont été à la base de nos règlements de vie, voire de constitutions. Aujourd’hui l’homme transgresse toutes ces lois qui, de divines, étaient devenues naturelles.
    Attention à la Justice Immanente ! Souvenons-nous de Sodome et Gomorrhe …

  14. Pierre

    Je suis choqué de voir de tels commentaires à propos de mon pays et de son chef d’Etat. Cette loi a été longuement étudiée et débattue. La signature du roi est une procédure standard suite au vote en assemblée parlementaire. Il n’y a aucun scandale là-dedans.

  15. CHARLES Claude

    Le roi des Belges est un roi constitutionnel et non pas de droit divin. En refusant de signer la loi de dépénalisation de l’avortement, le roi Baudoin avait seulement tenter de dégager sa responsabilité dans la promulgation de la loi, mais il n’a pas voulu engager la monarchie dans un bras de fer avec le monde politique belge déjà largement sécularisé. Sans diminuer son mérite il est clair qu’il a ménagé son avenir et celui de sa famille. Depuis, la situation en Belgique s’est encore dégradée. Le roi Albert II n’a d’ailleurs pas refusé de signer la loi sur l’euthanasie des adultes. S’il avait refusé de signer la loi sur l’euthanasie des mineurs, le roi Philippe aurait engagé le pays dans une nouvelle affaire royale (1) dont l’issue la moins défavorable aurait pu être une modification des pouvoirs du roi (2). Je trouve qu’il était un peu « facile » de remettre au roi un tel cadeau empoisonné. La vérité est que nous sommes maintenant dans un rapport de forces très défavorable (3) et que nos adversaires le savent et en profitent. La raison de cette situation est évidemment bien antérieure. La terrible déchristianisation du pays qui a suivi les billevesées de Vatican II n’y est évidemment pas étrangère même si elle n’explique pas tout. .
    (1) Référence à la situation de quasi-guerre civile qui a entraîné l’abdication de Léopold III en 1950.
    (2) Dans certaines monarchies, la sanction royale des lois n’existe plus.
    (3) Les catholiques pratiquants représentent encore tout au plus 5 % de la population belge.

    • Courivaud

      à l’attention de « Claude CHARLES »
      de « Philibert »
      et de « Franz DEBRUE »

      Contrairement à ce que vous pensez, les Français ne donnent pas de leçons à la Belgique. Car, en France, la situation n’est guère brillante pour ce qui est du respect des dix commandements dans la loi civile et pénale
      Seulement, nous avons remarqué que Philippe (et Albert), disposant de pouvoirs constitutionnels limités n’a (n’ont) même pas agi comme Baudoin son (leur) prédécesseur pour faire valoir, ne serait-ce que symboliquement, certaines exigences du droit à la vie.
      Par ailleurs, vous ne dites rien de l’attitude du Saint-Siège dans cette affaire. On aurait aimé savoir si son représentant officiel en Belgique a émis, ne serait-ce qu’une protestation officielle. Je crains qu’une fois encore, le silence assourdissant ne devienne la règle….

      • DaDe

        Les Evêques de Belgique ont pris position par rapport à cette loi mais cela n a bien sûr pas été entendu….
        Maintenant, il faut savoir que la situation de la Belgique n’est plus la même que du temps du Roi Baudoin…

    • Daniel

      Relisez tranquillement le Deutéronome, puis les livres des rois 1 et 2 pour comprendre ce qui s’est passé ensuite selon Esaïe et Jérémie et vous saurez ce qui va arriver à la Belgique et à son roi qui privilégie sa petite rente de situation. Le peuple mourra de sa propre mort sans psychodrame politique, car il perd son âme. Les musulmans qui vivent chez vous vous imposeront leur Loi puisque face à eu il n’y a plus que vent, veulerie et blasphèmes.
      Le rapport de force vous est défavorable ? Alors c’est pour cela que vous reculez sous l’effet de la force ? Mais reculer n’est-ce pas remplacer le mot « défavorable » par « élimine » : « Le rapport de force nous élimine », seule subsiste notre transparence. Vos ennemis ont tout gagné sur vous, vous êtes morts sans être tombés et vous vous dites « nous sommes encore là! » parce que vous n’êtres pas encore tombés parce que vos ennemis ont décidé que tant que vous les aiderez à faire ce qu’ils veulent faire il n’est pas besoin de vous mettre à terre. Eh bien non, vous n’existez plus, puisque vous opposez à la force la consistance du vent …

  16. Emmanuel

    Et voici venu le temps des antéchrist……..
    Lorsque l’abomination de la désolation sera venue……..
    Comme disait ce regretté Henri Coston:  »Tous pourris »!!!

  17. Belge, j’habite en France depuis bientôt 30 ans, mariée avec un Français. A la question pourquoi je ne prenais pas la nationalité française, je répondais toujours que je ne voulais pas quitter une monarchie pour une république.
    Maintenant, après le geste du neveu de mon regretté Roi Baudouin, je me pose des questions, mais j’aimerais bien trouver une solution… Est-il possible de devenir apatride ?

  18. jean

    Il y aura combien de meurtres ? j’espère qu’en France nous n’aurons jamais de telles loi .Sinon une certaine Mme BET……… !!!!!! à Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *