8911147762_f03faf3310

Les catholiques de Fribourg aiment la « messe en latin »

Download PDF

La forme extraordinaire du rite romain gagne des adeptes en Suisse. Dans le diocèse de Fribourg, une enquête publiée sur le site Religioscope (religion.info) nous apprend que 66,8% des répondants à un sondage déclarent « beaucoup » ou « assez » apprécier la messe en latin telle qu’elle était célébrée avant le concile Vatican II.

A la question sur les types de messes («Comment appréciez-vous les différents types de célébration?»: beaucoup, assez, peu, pas, ne sais pas), il apparaît que les messes avec chœur mixte, les messes avec orgue et les messes avec usage du latin se trouvent plébiscitées, indépendamment des classes d’âge.

En ce qui concerne le troisième point, le questionnaire indiquait «Messe en latin (forme extraordinaire)», c’est-à-dire les messes célébrées dans le rite tridentin (pré-Vatican II). 1561 répondants (45,2 %) déclaraient les apprécier «beaucoup» et 745 (21,6 %) «assez», avec seulement une petite minorité d’avis négatifs, puisque 20,3 % ne donnaient pas de réponse à cette question. Les auteurs de l’analyse ont été intrigués par ces résultat et ont conclu que les fidèles avaient voulu exprimer un goût pour la présence d’éléments en latin, et non pour la «forme extraordinaire» proprement dite (une expression sans doute loin d’être comprise par tous les fidèles). Quoi qu’il en soit du rite, l’usage liturgique du latin est apprécié par un important pourcentage des pratiquants, y compris les plus jeunes. De façon générale, une messe «classique» semble être le modèle qui recueille le plus large agrément.

Lire l’enquête en entier en cliquant ici.

Naturellement, on ne sera pas obligé de tenir compte de la deuxième partie de ce paragraphe cité. Il n’en demeure pas moins intéressant car il témoigne de ce que les catholiques du diocèse de Fribourg recherchent des liturgies dignes et refusent les « messes ballons » que certains prêtres ou « animateurs liturgiques » continuent d’imposer aux fidèles.

2 comments

  1. Kanjo

    en clair, comme toujours, les quelques auteurs prétendent être plus intelligents que les 2300 et quelques fidèles qui ont mal compris le questionnaire et y ont mal répondu.
    Ben voyons !
    ils sont aveugles à ce point ou c’est la pensée unique qui les empêche d’ouvrir les yeux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *