Capture d’écran 2013-03-21 à 10.38.48

“De quel parent n’ai-je pas besoin ?” Grace, 11 ans, a réduit une commission parlementaire au silence

Download PDF

*Et se fait insulter sur les réseaux sociaux…

Le législateur de l’Etat du Minnesota se penche actuellement sur la légalisation du « mariage » gay. La commission des lois civiles de l’Assemblée du Minnesota a entendu la semaine dernière une petite fille de 11 ans, Grace Evans. Et s’est trouvée totalement désarmée.

« Puisque chaque enfant a besoin d’une maman et d’un papa pour naître, je ne crois pas que nous puissions changer le fait que les enfants ont besoin d’un papa et d’une maman. Je crois que Dieu a fait les choses ainsi. Je sais que certaines personnes ne sont pas d’accord, mais je veux vous poser cette question : de quel parent n’ai-je pas besoin : ma maman ou mon papa ? »

Silence des élus.
 
Après une pause de 8 secondes, Grace Evans reprend :

« Je vais reposer la question : de quel parent n’ai-je pas besoin : de ma maman ou de mon papa ? »

Silence de 13 secondes cette fois.
 
Et elle conclut :

« J’espère que vous comprenez que chaque enfant a besoin d’une maman et d’un papa. S’il vous plaît, ne changez pas votre loi sur le mariage pour dire autre chose. »

Hélas, la commission ne l’a pas compris : elle a voté en faveur de la loi sur le « mariage » gay et le texte passera devant l’Assemblée du Minnesota. Mais elle n’a pas répondu à la question de cette courageuse petite jeune fille, posée et reposée avec aplomb, accompagnée d’un regard circulaire narquois – elle savait qu’elle allait scotcher l’auditoire !
 
Avant de poser ses questions, Grace Evans s’était exprimée ainsi :
 

« Même si je n’ai que 11 ans, je sais que tout le monde mérite d’avoir une maman et un papa. Si vous changez la loi pour dire que deux mamans ou deux papas peuvent se marier, cela enlèverait quelque chose de très important aux enfants comme moi dans cet Etat. 

Ma maman est très importante pour moi, parce qu’elle m’enseigne des choses sur le fait d’être une fille. Elle est bonne, attentive, douce et belle. Elle prend soin de moi et des autres et écoute très bien quand je veux lui raconter des choses. J’apprends d’elle à être un jour une femme, une épouse et une maman bonne. Même si j’apprends certaines de ces choses de mon papa, ma maman me les enseigne d’une façon très spéciale. Sans ma maman, ce serait très difficile pour moi de les apprendre. Elle est mon modèle sur la manière d’être une fille, et je l’aime beaucoup.

Mon père est aussi très important pour moi, parce qu’il me protège et m’aide à avoir la confiance d’une jeune fille qui va devenir une femme. Il s’occupe de mes problèmes d’une manière dont ma maman ne peut pas le faire. De même que ma maman ne pourrait être la femme qu’elle est sans mon papa, je ne pourrais être la femme que je veux être sans mon papa. Parce qu’il est fort, sage et différent de ma maman, j’apprends de lui des choses que je ne pourrais apprendre de la même manière de ma maman. »

Jeff Evans, père de cette petite fille qui n’a pas peur de s’exprimer devant une assemblée politique, a fait savoir que Grace est désormais la cible de commentaires « assez haut en couleurs » – insultes, dénonciations, accusations d’« endoctrinement ». « Ceux qui ont fourni ce discours à cette fillette à la petite cuillère devraient être internés à l’hôpital psychiatrique. (…) Espérons qu’un jour cette enfant grandira et pensera par elle-même, pour se rendre compte de l’immense dommage qui lui a été causé par ses parents qui l’endoctrinent dans cette école de la haine. »
 
Jeff Evans commente : « Les partisans du mariage gay affirment mensongèrement que la légalisation du mariage gay n’affectera pas nos libertés religieuses ou la liberté d’expression. Je ne les crois pas ! Ces attaques contre Grace fournissent un exemple des nombreuses libertés que nous avons déjà perdues. En fait, c’est tellement grave qu’ils n’ont pas peur d’attaquer de manière venimeuse une fillette de 11 ans. Imaginez ce que cela serait si le mariage gay était légalisé. »

La vidéo est en ligne en fin de message, ici.

 

8 comments

  1. Miserey Renaud

    Marxisme quand tu nous tiens !..
    La dictature, comme le Malin, ne s’avance même plus masquée.
    Merci à vous Grâce Evans. Nous vous aimons dans votre jeunesse, votre petitesse (tel l’Agneau, puissant car fragile) mais pas votre immaturité. L’intelligence du cœur n’a pas d’âge civile/physique.

  2. tarci

    Nous sommes en pleine dérive dictatoriale d’un gouvernement minoritaire mais d’idéologie totalitaire. Comme il ne veut pas écouter son peuple, il ne reste plus qu’à le faire partir. La démission de François Hollande et de nouvelles élections s’imposent.

    Il y a urgence à aller défiler dimanche prochain. Ce n’est plus pour assurer un père et une mère au nouveau-né, mais pour tout simplement défendre la démocratie ! Défendre ses convictions religieuses. Jamais un gouvernement n’aura montré autant de désinvolture et d’hostilité envers les religions depuis un siècle. Particulièrement catholique.

    Tout gouvernement qui limite le champ de la liberté d’expression, et s’éloigne de la démocratie, doit être combattu avec détermination. Les églises, qu’elles soient chrétiennes, musulmanes ou juives doivent avoir le droit et le devoir de porter un jugement moral, même en des matières qui touchent le domaine politique, quand les droits fondamentaux de la personne ou le salut des âmes l’exigent !

    http://effondrements.wordpress.com/2013/03/19/24-mars-apres-le-printemps-arabe-le-httpwww-printempsfrancais-fr/

  3. Loco

    Cette petite fille parle un peu comme une adulte, mais cela arrive avec les enfants précoces dits surdoués.
    Elle peut très bien avoir composé son petit discours.
    En plus, ce qu’elle dit est logique, normal, et c’est l’expérience d’un enfant qui a un papa et une maman. Elle souhaite que tous les enfants puissent faire cette expérience. Où est la haine ? Chez les apprentis sorciers dont les noires machinations sont un peu dérangées par la voix d’un enfant.

  4. Le pouvoir de  » l’Innocence  » est d’une force qui ne peut
    que venir du ciel !
    La vérité sort de la bouche des enfants …
    Mais qui écoute les enfants aujourd’hui que la « loi »
    autorise à les détruire dès la naissance et qu’ils sont
    de plus en plus considérés comme de simples objets
    et comme « un droit » pour satisfaire les désirs pervers
    d’une catégorie d’individus égoîstes ?

  5. Armand Paulin

    Quelle sagesse, tout a fait vrai. Pour plaire a un petit groups somme nous prêt a privé un enfant de un ou l’autre de ces parents.

  6. Celà démontre bien, que l´intérêt de l´enfant n´intéresse absolument pas ces partisans, du mariage gay.

    L´enfant est pour eux un ustensile.

    Quelle horreur, je plains les enfants dans ces générations à venir.

    Que les enfants prennent leurs revanches… je le souhaite !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *