don-eutahnaise

Info – Grande Bretagne – Euthansie pour don d’organes

Download PDF

En Grande Bretagne, le Dr Zoe Fritz, consultante importante d’hôpital, a relancé le débat sur l’euthanasie des personnes en coma profond et définitif, ou en état végétatif chronique, et qui n’ont aucun espoir de guérison : elle demande que les médecins puissent prélever leurs organes pour les transplanter.

 

Les lois actuelles permettent aux médecins d’arrêter l’alimentation et l’hydratation artificielle pour ces patients, mais le Dr Fritz souhaite que « les tribunaux puissent ordonner qu’un patient soit tué rapidement à l’aide de médicaments pour préserver leurs organes et sauver d’autres vies ».

 

Si les défenseurs de l’euthanasie ont focalisé leur action sur la souffrance et la misère en fin de vie, le Dr Fritz estime qu’ « il serait dans le meilleur intérêt des patients de mettre activement fin à leur vie avec des médicaments qui arrêteraient le cœur à la fois pour diminuer la souffrance possible et aussi pour pouvoir donner ses organes vitaux ». Elle souligne que quand l’alimentation et l’hydratation artificielle sont supprimées à un patient en état végétatif chronique, le conduisant à la mort, ses organes se dessèchent et ils ne peuvent plus être donnés. Aussi le Dr Fritz demande qu’au lieu d’arrêter l’alimentation et l’hydratation, les tribunaux puissent considérer le désir de mourir et de donner ses organes du patient.

 

 

 

Source genethique.org