Enrique Pena Nieto

Info – Mexique – Les évêques opposés à la réforme constitutionnelle ouvrant au mariage homosexuel

Download PDF

Un projet de réforme constitutionnelle provoque l’opposition de l’Église catholique au Mexique. Le 17 mai 2016, lors de la journée internationale de lutte contre l’homophobie, le président Enrique Peña Nieto a annoncé qu’il voulait réformer la constitution pour autoriser dans toute la fédération le mariage entre personnes de même sexe. Jusqu’à présent, seuls trois États et la ville Mexico ont légalisé cette union. En juin 2015, la Cour suprême du Mexique avait rendu un arrêt déclarant inconstitutionnelle toute décision d’interdire le mariage homosexuel dans un des États du pays.

Les évêques mexicains ont immédiatement réagi publiant un communiqué pour exprimer leur opposition à toute modification constitutionnelle allant dans le sens de la reconnaissance du mariage homosexuel. Dans un souci de dialogue et dans l’optique de participer à la « construction d’une société meilleure », ils désirent que soit étudié à fond « toutes les conséquences »qu’aurait un tel projet. « Nous sommes surs que dans la pluralité qui caractérise notre nation, toutes les voix doivent être écoutées avec sérieux et esprit de dialogue constructif, dans le plein respect des institutions ».

 

Les évêques mexicains rappellent que les unions de fait ou entre personnes de même sexe ne peuvent pas se comparer au mariage. « Aucune union précaire ou fermée à la transmission de la vie ne nous assure le futur de la société »soulignent-ils. Malgré la jurisprudence en vigueur au Mexique depuis 2009, l’épiscopat réaffirme qu’il n’existe « aucun fondement pour assimiler ou établir des analogies, pas même lointaines, entre les unions homosexuelles et le dessein de Dieu sur le mariage et la famille. » Le gouvernement mexicain est prévenu.

 

 

Source Radio Vatican