mgr-ivan-jurkovic

Info – ONU – Le saint-Siège prend la défense des personnes âgées

Download PDF

Les personnes âgées « enrichissent la société », elles sont « une source de sagesse et une grande ressource », a affirmé Mgr Ivan Jurkovic, observateur permanent du Saint-Siège, lors de la 33ème Session du Conseil sur les droits humains, sur les droits des personnes âgées, à Genève, le 14 septembre 2016. « Les arrangements existants pour protéger les droits humains des personnes âgées sont inadéquats », a-t-il dénoncé en plaidant pour « des mesures spécifiques pour fortifier le régime de protection international ».

Aujourd’hui, a constaté Mgr Jurkovic, « les personnes âgées sont face à un certain nombre de défis particuliers ». Et de citer « l’un des défis les plus pressants » : « la pauvreté » et même l’extrême pauvreté, « les conditions de vie souvent inadéquates » et le « niveau de vie relativement faible des personnes âgées par rapport à d’autres segments de la population ».

« Dans une société souvent dominée par la logique de l’efficacité et du profit, les personnes âgées peuvent facilement être considérées comme improductives et inutiles », a poursuivi le diplomate. « Les personnes âgées ont une richesse de compétences et d’expériences, elles ont vécu des situations que les autres ne peuvent même pas imaginer et pourtant nous continuons à rejeter ces vies d’expériences quand elles commencent à avoir besoin de soins et de soutien ; et au contraire, ces personnes deviennent une liste de besoins en soins ».

Mgr Jurkovic a demandé d’impliquer les personnes âgées « dans la prise de décision sur leur vie et leur intégration sociale » : « que d’autres ne prennent la responsabilité de déterminer leurs soins que quand se vérifie la preuve qu’elles sont incapables de le faire ». « Vivre plus longtemps, a-t-il conclu, ne doit jamais être considéré comme une exception, un fardeau ou un défi, mais doit être reconnu comme une véritable bénédiction.

 

Source et intégralité du discours sur Zénith