Asmodée (Goya)

Parole d’exorciste – Rome – Session des exorcistes – Asmodée le démon qui s’en prend à la famille

Download PDF

Lors d’une session sur les exorcismes qui s’est tenue à Rome en mai 2015, le P. César Truqui a déclaré au cours d’un entretien avec l’hebdomadaire italien Tempi : « Il y a un démon qui se spécialise dans les attaques contre la famille. » L’entretien vient d’être évoqué par le site Religión en Libertad ; vu l’actualité du sujet, avec les attaques incessantes et renforcées contre la famille, les enfants, les droits des parents, cela vaut la peine de le porter à la connaissance du public francophone.

Ce démon qui hait la famille est cité dans le livre de Tobie, précise l’exorciste : son nom est Asmodée.

Le démon hait la famille

L’Ancien Testament désigne ainsi le démon qui tua les sept maris de Sarah avant d’être enchaîné au désert par l’archange Raphaël. Le P. Truqui témoigne de la « présence » de ce démon lors de nombreux exorcismes, notamment ceux pratiqués par le P. Gabriele Amorth et le P. Francisco Bamonte auquel il a pu assister.

Ces attaques contre la famille démarrent dès les fiançailles, assure le P. Truqui. « Je me souviens d’un couple jeune, très uni, qui voulait se marier. Mais il a fallu que la jeune fille se soumette à un exorcisme pour être libérée. Au cours de celui-ci, le démon est devenu furieux et a menacé le P. Amorth parce qu’il voulait empêcher ce mariage, il disait qu’il tuerait la jeune femme. C’était évidemment une menace du Menteur, car cela ne s’est pas produit. »

Le P. Truqui, exorciste, témoigne des attaques démoniaques contre les couples

Ce prêtre parle d’expérience en disant que le démon cherche aussi à attaquer la famille à travers les idéologies et les styles de vie, en diffusant une pensée individualiste et la propagation du divorce. « Les femmes pensent : “Si mon mari cesse de m’aimer, je me sentirais mieux si je divorce”, mais elles oublient les conséquences pour les enfants et pour la société. Cette mentalité anti-famille plaît au diable : il sait qu’un homme seul et sans aucun point d’ancrage est manipulable et instable. »

Le P. Truqui a tenu à dire ce que lui apporte l’exemple de ses propres parents : « Même aujourd’hui, alors que j’ai plus de 50 ans, le seul fait de penser à l’amour entre ma mère et mon père me donne consolation et courage. Au contraire, les enfants de parents séparés sont plus fragiles et vacillants. »

Spécialisé dans les attaques contre la famille, le démon Asmodée cherche à briser les liens

« Il n’est pas bon que l’homme soit seul », disait Dieu à l’origine. Cela s’entend évidemment de multiples façons, mais c’est entre autres, pour l’humanité déchue, l’annonce que nous avons besoin de structures, de soutien, de communautés, pour progresser vers notre fin dernière. Aujourd’hui la famille offre à la fois un espace de liberté face à la pensée dominante – peut-être le seul qui soit sûr pourvu qu’on s’en serve – et un cadre où se transmet la foi en Jésus-Christ et l’enseignement moral, avec l’épaulement qu’assure la proximité des adultes.

Dans son entretien à Tempi, le P. Truqui montrait que les attaques contre la famille font partie de la stratégie du démon pour isoler les hommes et les rendre plus vulnérables devant les tentations contemporaines. A la question : « Quels sont aujourd’hui les moyens principaux utilisés par le diable pour affaiblir la foi ? », il répondait :

« Les idéologies, la technologie et tous les moyens audiovisuels, en raison de leur force de propagation et des idées qu’ils véhiculent aujourd’hui. Le moyen le plus puissant est Internet. Car si la télévision est plus facilement gouvernable, qu’on la regarde souvent ensemble, Internet est un instrument que l’on utilise seul : dans la solitude devant son ordinateur personnel on peut avoir accès à tout sans limite et sans contrôle. »
 

Source RéinformationTV