maxresdefault-1

Pour Richard Dawkins, ne pas avorter un trisomique est “immoral”

Download PDF

Grand athée devant l’Eternel, spécialiste de l’évolution et de l’éthologie, professeur émérite de l’université d’Oxford, Richard Dawkins vient de déclencher une tempête sur twitter en écrivant qu’il serait « immoral » de ne pas avorter un enfant atteint de trisomie 21, rapporte LifeSiteNews.

La « conversation » a démarré par un commentaire de Dawkins à propos de l’affaire qui agite actuellement l’Irlande, où une jeune femme a accouché par césarienne alors qu’elle réclamait un avortement au nom de ses pensées suicidaires. « L’Irlande est un pays civilisé sauf dans 1 domaine », écrivait-il en commentant un article sur l’Eglise catholique qui « préfère la barbarie médiévale à l’avortement moderne ». 

L’avortement est-il donc « civilisé » ? Est-il civilisé d’éliminer ainsi les enfants trisomiques ? Oui, répond Dawkins : très. « Il s’agit de fœtus, diagnostiqués avant d’avoir des sentiments humains. » 

Une femme lui écrit : « Je ne sais pas honnêtement ce que je ferais si j’étais enceinte d’un enfant atteint de trisomie 21. Un vrai dilemme éthique ». Réponse de Dawkins : « Avortez et essayez de nouveau. Il serait immoral de le mettre au monde si vous avez le choix. »

Il s’appuie ensuite sur la pratique aujourd’hui commune pour justifier son point de vue, et c’est à méditer :

« Pour en revenir aux faits, la majorité des fœtus atteints de trisomie 21 en Europe et aux Etats-Unis sont avortés. Ce que je recommande n’est pas une bizarrerie mais la norme », écrit-il. Puis : « Apparemment je suis un horrible monstre parce que je recommande CE QU’IL ADVIENT EFFECTIVEMENT aux fœtus trisomiques. Ils sont avortés. »

L’universitaire, pétri de matérialisme et d’utilitarisme – il expliquera au cours du dialogue que les autistes ont des aptitudes spéciales, alors que les trisomiques 21 n’en ont aucune – dit vrai. Si ses propos choquent encore c’est parce qu’il dit crûment ce qui se fait dans l’auto-justification ou sous la pression du corps médical et de la société. Des mots qui font mal, que l’on chercher à cacher, mais la réalité n’en est pas moins celle-là.

Dawkins s’est battu pied à pied, récusant les propos de ceux qui dénoncent son « eugénisme » : « Non, le dépistage de la trisomie 21 n’est PAS eugénique. Presque toujours cause par une anomalie chromosomique non héréditaire, lourdement influencée par l’âge maternel. » C’est une bataille de mots : les morts sont ailleurs. 

On ne dira jamais assez la responsabilité des penseurs qui brouillent les frontières du bien et du mal.

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

© leblogdejeannesmits

Réseau Riposte catholique

4 comments

  1. Pingback: Richard Dawkins demande l’extermination des personnes trisomiques | Chrétienté Info

  2. gerard

    ET après cela ils diront qu’ils ne sont pas les égaux de ceux qui tuait les handicaper dans les années 1930,aujourd’hui cette esprit diabolique a changé de visage mais le résulta est le même et beaucoup d’hommes y fourvoient ,ils aurons beau dire qu’un furoncle est une rose il n’en restera pas moins UN MAL.

  3. brandenburg

    précisions sur richard dawkins:il a crée une ligue mondiale des athées;il a divorcé;il n’ aucune réputation de sérieux auprès des biologistes meme darwiniens tant ses idées obsessionnelles le déconsidèrent:n’ayez pas peur de lui,c’est un sépulcre blanchi!

  4. JCBQ

    C’est assez drôle que celui qui se bat contre « l’intolérance religieuse » et le « dogmatisme » soit lui même un intolérant fini et complétement fermé à toute réflexion sérieuse…
    Enfin, on s’amuse de ce qu’on peut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *