Cardinale-Muller

Revue – Divorcés-remariés : « Miséricorde ne veut pas dire renoncer aux commandements de Dieu »

Download PDF

Comme nous vous l’annoncions sur Riposte Catholique, l’exhortation apostolique post-synodale ne devrait pas retenir les propositions du cardinal Kasper

Le cardinal Gerhard L. Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, s’apprête à sortir un livre-entretien intitulé « Rapport sur l’espérance » écrit avec le prêtre et journaliste espagnol Carlos Granados, directeur général de la Bac (Bibliothèque d’auteurs chrétiens).

 

La revue espagnole pro-vie« Actuall » a diffusé quelques extraits sur la famille, qui occupe l’un des quatre chapitres de ce livre. La communion aux divorcés-remariés est encore une fois le sujet brûlant. La raison pour laquelle ces personnes ne peuvent pas recevoir la communion, explique le cardinal, réside dans « la nature même du droit divin de l’indissolubilité du mariage », et c’est pourquoi le synode, « a beaucoup insisté sur cette impossibilité ». Miséricorde ne veut pas dire « renoncer aux commandements de Dieu ou trouver une justification pour les suspendre ou les rendre nuls ». « Vas et ne pèche plus », dit Jésus à la femme adultère après l’avoir traitée avec grande miséricorde, rappelle le cardinal.

 

Lire la suite sur Aleteia