pape femme

Communiqué – Rome – Ordination des femmes – mise au point du Saint-Siège

Download PDF

Le service communication doit à présent courir derrière les échos retentissants que les paroles du pape François ont suscitées, sur le diaconat féminin. Décidément, à l’ère de la communication et de la manipulation médiatique, les débats à brûle-pourpoint incitent aux récupérations dangereuses et devraient inviter à la prudence.

 

Comme nous le soulignions dans notre décryptage, il n’a jamais été question d’ouvrir l’ordination aux femmes.

C’est que précise le service communication du Saint-Siège. Mais les médias reprendront-il ce correctif ?

Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège reconnaît que cet échange a été très encourageant en ce qui concerne le rôle des femmes, et en particulier des consacrées, dans la vie de l’Eglise et de la possibilité pour elles d’accéder à des taches importantes là où l’ordination sacerdotale n’est pas exigée. Quant à la question du diaconat des femmes, elle n’est pas nouvelle, rappelle le Père Federico Lombardi. On en a beaucoup parlé dans le passé d’autant qu’aux premiers temps du christianisme, des femmes, appelées diaconesses, exerçaient un certain nombre de tâches au sein de la communauté. Des historiens ont déjà travaillé sur la question.

Le Souverain Pontife pense donc qu’il serait utile de mettre sur pied une Commission officielle pour clarifier la situation. Mais honnêtement, précise encore le Père Lombardi, il n’a jamais dit qu’il avait l’intention d’approuver l’ordination diaconale des femmes et certainement pas l’ordination de femmes prêtres. Au contraire, en ce qui concerne ce dernier point, il a clairement laissé entendre qu’il n’y pensait pas du tout. Ses prédécesseurs, en particulier Jean-Paul II, ont longuement examiné cette proposition avant d’y répondre par la négative.

 

Source Radio Vatican