deux papes

Entretien – Pape François : « Il n’y a qu’un seul pape »

Download PDF

«À certaines époques l’Église a eu trois papes! Benoît est pape émérite. Il a dit clairement le 11 février 2013 qu’il donnait sa démission à partir du 28 février. Qu’il se retirait pour aider l’Église par la prière. Benoît est dans un monastère, il prie. Je suis allé le voir plusieurs fois, je l’ai eu au téléphone. L’autre jour, il m’a écrit une petite lettre avec sa signature pour me souhaiter un bon voyage. C’est une grâce que d’avoir à la maison le sage grand-père. Quand je lui dis cela, il rit! Pour moi, il est le pape émérite, le grand-père sage, il est l’homme qui veille sur mes épaules et sur ma nuque par sa prière. Je n’oublierai jamais le discours qu’il a donné aux cardinaux le 28 février: «Il y a parmi vous mon successeur, je promets obéissance» et il l’a fait. Puis, j’ai entendu dire, mais je ne sais pas si cela est vrai, que quelques-uns sont allés le voir pour se lamenter sur le nouveau pape et il les a chassés! De la meilleure manière, bavaroise, éduquée, mais il les a chassés…»

«Et si cela n’est pas vrai, c’est bien trouvé parce que cet homme est ainsi: C’est un homme de parole. C’est un homme droit, droit, droit! C’est le pape émérite. Je l’ai remercié publiquement pour avoir ouvert ainsi la porte aux papes émérites. Avec l’allongement de la vie peut-on effectivement gérer une Église à un certain âge? Lui, avec courage, dans la prière, en conscience et en pleine théologie, il a décidé d’ouvrir cette porte et je crois que c’est bon pour l’Église. Mais il n’y a qu’un seul pape. Peut-être qu’il y aura un jour deux ou trois papes émérites. Mais ils seront émérites. Mardi, on célèbre le 65e anniversaire de son ordination sacerdotale. Son frère Georges sera là car ils ont été ordonnés le même jour. Il y aura un petit rassemblement avec des chefs de dicastère. Il y aura peu de gens car il le préfère ainsi, mais il a accepté ce principe, très modestement. J’y serai et je dirai quelque chose pour cet homme de prière, de courage. Mais c’est le pape émérite, et non pas le second pape. Il est fidèle à sa parole, c’est un homme de Dieu, très intelligent et qui pour moi, est comme un grand-père à la maison.»

 

Source Le figaro