vatileaks

Info – Vatileaks – De nouvelles révélations.

Download PDF

Le procès dit Vatileaks, au Vatican, a été suspendu. Ce mardi 17 mai 2016, après un quart d’heure, le président du tribunal, Giuseppe Dalla Torre a renvoyé devant la cour, les prévenus au 24 mai prochain. Cette décision fut prise après la déposition du vice-commissaire de la Gendarmerie pontificale, Gianluca Gauzzi Broccoletti, qui a révélé de nouveaux éléments que le tribunal veut étudier. Le promoteur de justice comme les avocats des prévenus pourront prendre connaissance de ces nouveaux documents et pourront éventuellement présenter plusieurs requêtes.

Ces nouveaux éléments, provenant de la saisie deux téléphones portables et d’un ordinateur appartenant à Mgr Vallejo, sont la reconstruction des communications entre les prévenus et des systèmes informatiques utilisés par la COSEA, la commission chargée d’évaluer les divers organismes de la Cité du Vatican et du Saint-Siège.

De ces échanges, il ressort que Mgr Vallejo et Francesca Immacolata Chaouqui, autre principale prévenue dans cette affaire, craignaient d’être espionnés dans le cadre de leur mission au sein de la COSEA.

Concernant le fonctionnement de la COSEA, la commission était divisée en plusieurs sous-groupes, en charge d’étudier différents organismes du Vatican et du Saint-Siège, comme le IOR et l’APSA. Chaque groupe pouvait enregistrer ses documents dans des fichiers informatiques protégés auxquels n’avait accès que Mgr Vallejo, le secrétaire. C’est lui qui a donné ensuite les mots de passe, 85 en tout, au journaliste Gianluigi Nuzzi.

 

Source Radio Vatican