Jubilé-de-la-miséricorde-de-la-curie-Capture-CTV-740x493

La miséricorde oublie tout quand elle pardonne

Download PDF

Dans son homélie du 1er mars à la chapelle de la maison Sainte-Marthe, le pape François insiste sur pardon, miséricorde et oubli.

«Quand Dieu pardonne, son pardon est si grand que c’est comme s’il oubliait. Tout le contraire ce que nous faisons nous, des bavardages : « Mais celui-ci il a fait ça, il fait ça, etc. »» Le Pape a remarqué que trop souvent, nous ne savons pas oublier le passé des personnes car «nous n’avons pas le cœur miséricordieux. « Fais avec nous selon Ta clémence », dit ce jeune Azarias. « Selon Ta grande miséricorde, sauve-nous. » C’est un appel à la miséricorde de Dieu, pour qu’il nous donne le pardon et le salut, et qu’il oublie nos péchés.»

«Que le Carême nous prépare le cœur pour recevoir le pardon de Dieu. Mais le recevoir et ensuite faire la même chose avec les autres. Pardonner du fond du cœur. « Peut-être que tu ne me salues plus, mais dans mon cœur, moi, je t’ai pardonné ». Et ainsi nous nous rapprochons de cette chose tellement grande, de Dieu, qui est la miséricorde. Et en pardonnant, ouvrons notre cœur pour que la miséricorde de Dieu et nous pardonne. Parce que nous tous, nous avons à demander pardon. Pardonnons, et nous serons pardonnés. Ayons de la miséricorde avec les autres, et nous sentirons cette miséricorde de Dieu, qui, quand il pardonne, oublie», a conclu le Pape François.

 

Source Osservatore Romano