pape_francois_2

La vertu, une disposition au bien

Download PDF

Dans son message aux membres de l’Assemblée générale de l’Académie pontificale pour la vie réunie à Rome ces jours-ci, le pape rappelle à sa manière la doctrine thomiste de la vertu.

La science et la technique ne suffisent pas : pour comprendre le bien, il faut la sagesse du cœur.

 

Dans la Bible le cœur n’est pas seulement le lieu des affections, mais aussi des facultés spirituelles, la raison et la volonté, le siège de la décision, du mode de penser et d’agir (…) De là naissent toutes les œuvres bonnes, mais aussi les erreurs quand la vérité et les motions de l’Esprit Saint sont rejetées. dans le cœur de l’Homme, Dieu déverse sa propre sagesse.

 

De nos jours, plusieurs orientations culturelles ne reconnaissent plus la marque de la sagesse divine dans la réalité créée. La nature humaine reste ainsi réduite à la seule matérialité. (…) Notre humanité au contraire est unique et tellement précieuse aux yeux de Dieu ! C’est pourquoi la première nature dont il faut prendre soin, afin de porter du fruit, est notre propre nature. Nous devons lui donner l’air propre de la liberté et l’eau vive de la vérité, la protéger des vilenies de l’égoïsme et du mensonge. Sur le terrain de notre humanité, pourra alors fleurir une grande variété de vertu.

 

La vertu est l’expression la plus authentique du bien que l’Homme, avec l’aide de Dieu, est capable de réaliser.

 

La vertu n’est pas une simple habitude, mais est l’attitude constamment renouvelée de choisir le bien.

 

Lire l’intégralité du discours (en italien)

2 comments

  1. Ultima

    « Votre laïcité est incomplète. La France doit devenir un pays plus laïc car sa laïcité résulte parfois trop de la philosophie des Lumières, pour laquelle les religions étaient une sous-culture. Et la France n’a pas encore réussi à dépasser cet héritage« . – dixit François –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *