Parlement-européen-740x493

Le pape François pour une «refondation de l’Union européenne»

Download PDF

Le pape François évoque une « refondation de l’Union européenne », lors de la conférence de presse dans l’avion Ciudad Juarez-Rome (17-18 février).

L’Europe, fait observer le pape, « a une force, une culture, une histoire qu’on ne peut pas gâcher, et nous devons tout faire pour que l’Union européenne ait la force, et aussi l’inspiration, de nous faire aller de l’avant ».

Ludwig Ring-Eifel (KNA, agence catholique allemande) — À propos du prix Charlemagne que le pape va recevoir. Actuellement, il semble que l’unité européenne parte un peu en morceaux, d’abord avec la crise de l’euro, puis celle des réfugiés. Avez-vous une parole forte dans cette situation de crise européenne ?

Pape François — Premièrement, sur le prix Charlemagne. J’avais l’habitude de ne pas accepter de distinctions ou de doctorats ; depuis toujours, non pas par humilité mais parce que je n’aime pas ces choses. C’est bien d’avoir un peu de folie, et je n’aime pas cela. Mais dans ce cas-ci, j’ai été, je ne dis pas « forcé », mais « convaincu » par la sainte et théologique obstination du cardinal Kasper, qui a été choisi par Aix-la-Chapelle pour me convaincre ! Et j’ai dit : « Oui, mais au Vatican. » J’ai dit cela ; et je l’offre pour l’Europe : que ce soit une décoration commune, un prix pour que l’Europe puisse faire ce que j’ai souhaité à Strasbourg : pour qu’elle puisse être non pas la « grand-mère Europe » mais la « maman Europe ».

Deuxièmement, l’autre jour, en lisant les nouvelles sur ces crises – je lis peu, je feuillette seulement un journal (je ne dis pas le nom pour ne pas susciter de jalousie, mais on le sait), je regarde quinze minutes, et puis je me fais informer par la Secrétairerie d’État – une expression qui m’a plu, qui m’a plu – je ne sais pas qui l’approuve ou ne l’approuve pas – c’est « la refondation de l’Union européenne ». Et j’ai pensé aux illustres Pères… Mais aujourd’hui, où trouve-t-on un Schuman, un Adenauer ? Ces grands, qui après la guerre, ont fondé l’Union européenne. Et j’aime cette idée de la re-fondation : cela pourrait peut-être se faire ! Parce que l’Europe, je ne dirais pas qu’elle est unique, mais elle a une force, une culture, une histoire qu’on ne peut pas gâcher, et nous devons tout faire pour que l’Union européenne ait la force, et aussi l’inspiration, de nous faire aller de l’avant. Je ne sais pas : c’est ce que je pense.

© Traduction de Zenit, Constance Roques

 

Source Zénith

4 comments

  1. Delmau

    Si SS le Pape François n’a pas le temps de lire l’important et très documenté ouvrage de l’historien américain Carrol Quigley (Histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine), les 28 page de la présentation qu’en fait Pierre Hillard lui permettrait de comprendre d’où vient l’idée de gouvernance mondiale qui soutient la fameuse « construction européenne », et quelles sont les forces cachées qui en tirent les ficelles. Il est probable que SS serait choquée de voir à qui elle prête son concours, surtout dans quel objet, fort éloigné de la doctrine catholique, et se montrerait plus prudente à l’avenir.

    • yr

      D’accord avec vous. Mais est-ce un souhait qui fait partie du Ministère de St Pierre ?
      Rétablir l’Autorité de l’Evangile dans toutes les paroisses du monde, en particulier pour la Liturgie, ça c’est très URGENT !

  2. daniel

    …le saint père n’aime pas l’europe, lui le fils d’immigré italien. Vous n’êtes, nous ne sommes, que des bourgeois, mécréants, conservateurs et refusant le bon immigré africain. C’est comme cela, il y en aura d’autres après lui (sous les ruines).

  3. job

    l’Europe des Nations Souveraines est la seule qui peut permettre un épanouissement des Européens . Il n’y a pas UN Peuple Européen , mais des Peuples en Europe qui ont un destin commun. Or Le « Machin  » (L’Union Européenne) n’est qu’un outil technocratique au service de la finance internationale mondialiste . Ce « truc » anti démocratique n’a été créé que pour ne servir au final que les intérêts « d’autre chose » comme le disait le Général De GAULLE. il est d’ailleurs démontré par les documents déclassifiés des USA ,que les dits « pères fondateurs  » de l’Europe étaient DES AGENTS rémunérés par la CIA. cette Union Européenne qui porte mal son nom , comme nous pouvons le voir aujourd’hui , avec la crise des « migrants ».
    Alors oui RECONSTRUISONS l’Europe mais dans un premier temps sortons de ce piège qui nous entraine vers une soumission programmée au Nouvel Ordre Mondial où nos élites corrompues nous entrainent . refusons d’êtres entrainés vers la guerre civile et la troisième guerre mondiale. et ensuite construisons ensemble cette Europe des peuples souverains qui privilégiera les Peuples .l’économie et la banque au service de l’Humain et non l’inverse. Les Peuples Souverains eux mêmes et sans délégation de pouvoir aux oligarques en place, devrons pour cela réécrire leur constitution nationale qui permettrons le fonctionnement démocratique et efficace de cette Europe des Nations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *