navire en péril

Message – Le Vatican appelle à une meilleure protection des marins

Download PDF

Le Conseil pontifical pour la pastorale des Migrants et des personnes en déplacement a diffusé un message pour le dimanche de la Mer, qui se tient ce dimanche 10 juillet 2016. Cette journée organisée depuis une quarantaine d’années donne cette année l’’occasion de rappeler la dépendance de l’économie par rapport à la circulation maritime, et l’importance d’une attention pastorale spécifique aux marins.

 

Le Conseil pontifical met en avant cette réalité parfois sous-estimée : 90% du commerce maritime mondial est assuré par environ 1 200 000 marins, provenant pour la plupart de pays en voie de développement, et travaillant à bord d’environ 50 000 navires.

 

«Les forces impitoyables de la mer et de l’océan exposent les navires à des risques importants, mais ce sont les marins qui « risquent leur vie » sous de nombreux aspects.» Outre des conditions de travail parfois très difficiles, le Conseil pontifical met en avant une autre difficulté : «La criminalisation des marins». «Au cours des récentes années, un certain nombre d’activités maritimes considérées auparavant comme légales ont été criminalisées, spécialement en ce qui concerne les accidents tels que les naufrages, la pollution, etc.» Une évolution qui pose problème, car parfois les marins sont incarcérés pour des délits relevant de la responsabilité des armateurs.

Autre problème soulevé, l’instabilité familiale : «la vie de famille des marins est en danger parce que leurs contrats les forcent à être éloignés de leur familles et de leurs proches pendant plusieurs mois et, souvent, pendant plusieurs années d’affilée. Les enfants grandissent sans une figure paternelle tandis que toutes les responsabilités familiales reposent sur les épaules de la mère.»

 

Source Radio Vatican