Jubilé-de-la-miséricorde-de-la-curie-Capture-CTV-740x493

Si l’on perd la dimension du service, le pouvoir se transforme en arrogance

Download PDF

Si l’on perd la dimension du service, le pouvoir se transforme en arrogance et devient domination et oppression. C’est précisément ce qui se passe dans l’épisode de la vigne de Nabot. Jézabel, la reine, décide sans scrupules d’éliminer Nabot et elle met en œuvre son plan. Elle se sert des apparences mensongères d’une légalité perverse : elle expédie, au nom du roi, des lettres aux anciens et aux notables de la ville ordonnant que de faux témoignages accusent publiquement Nabot d’avoir maudit Dieu et le roi, un crime passible de mort. Ainsi, une fois que Nabot est mort, le roi peut s’emparer de sa vigne. Et ce n’est pas une histoire d’une autre époque, c’est aussi une histoire d’aujourd’hui, des puissants qui, pour avoir plus d’argent, exploitent les pauvres, exploitent les gens. C’est l’histoire de la traite des personnes, du travail forcé, des pauvres gens qui travaillent au noir et avec le salaire minimum, pour enrichir les puissants. C’est l’histoire des politiciens corrompus qui veulent plus et plus et plus ! C’est pourquoi je disais que cela nous fera du bien de lire ce livre de saint Ambroise, sur Nabot, parce que c’est un livre d’actualité.

Lire l’intégralité de la catéchèse du pape François sur Zénith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *