St-Gervais-St-Protais - copie

Saint-Gervais-Saint-Protais : un curieux ostensoir…

Download PDF

Un lecteur nous a transmis cette photo qu’il a prise en l’église de Saint-Gervais-Saint-Protais lors d’une adoration eucharistique à la quelle participaient des sœurs des Fraternités monastiques de Jérusalem, congrégation à laquelle cette église parisienne est affectée. C’est un bien curieux ostensoir qui est disposé sur l’autel devant le tabernacle. L’ânkh de l’ancienne Égypte dont les symboliques sont multiples, controversées et parfois vraiment vulgaires, est-il un support approprié dans une église catholique à la Sainte Hostie ? On peut avoir un peu plus que des doutes…

St-Gervais-St-Protais

27 comments

  1. carlos

    Petit exemple de manipulation dans l’église en préparation d’une religion mondiale et inspirée de l’Égypte et de ses pharaons (selon la grande tradition franc-maçonnique)

    L’ânkh, Amon, Dieu de la vie, la tient dans sa main gauche et les déesses Isis et Nephtys la portaient en permanence car elles étaient elles-même des symboles de la vie éternelle.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%82nkh
    http://consciencenoire.skyrock.com/651695480-Ankh-ou-croix-ansee-source-egyptos-net.html

  2. saucissoche

    Merci pour votre remarque pertinente cher Daniel. Je me serai arrêté aux seuls faits :
    * que c’est moche
    * humiliant pour le Bon Dieu et sa Sainte Kenôse (qui devrait susciter magnificence en remerciement et mise en lumière)
    * en dysharmonie avec le mobilier, l’époque (autrement dit ça pue l’orgueil)

    Car je ne connais pas l’ânkh,. Aussi pouvez-vous nous en dire plus et nous donner les arguments car je vois déjà les visseursdeStGervaisVénérateurduTapisCoco nous citer wikipedia avec une profonde illumination pour nous contredire :
    « L’ânkh ou croix ansée est le hiéroglyphe égyptien représentant le mot ˁnḫ, qui signifie « vie ».

    Par avance merci !

  3. Christiane Lapotre

    Il ne faut pas s’étonner des ‘ fantaisies’ de l’ église
    conciliaire, ce genre de dérives ne sont pas isolées, ce sont les suites de Vatican II qui a ouvert la porte au libéralisme et au modernisme sous toutes leurs formes. Tant que Rome ne mettra pas fin à ces profanations en revenant à la Tradition pure et simple, l’ Eglise Catholique s’éloignera de plus en plus de l’enseignement du Christ. Ce n’est certes pas avec Bergoglio, un allumé que la franc-maçonnerie universelle a placé à la tête de l’ Eglise pour mieux la détruire, que nous y parviendrons.

  4. Multe nonnette a la demengeaison du changement ne sachant plus quell mal peut lui faire du bien. Il leur faudrait un retour a la champagne ou les paysans ont du bon sens et les deux pieds sur terre!

  5. Desprès

    Tout dépend de savoir si c’est le métal que vous voulez adorer ? Si c’est bien le Seigneur présent au Très Saint Sacrement de l’autel que vous voulez adorer, alors il est bien là et bien visible. Le reste n’est qu’un travail d’orfèvrerie évoluant selon les époques et les créateurs. Le style de l’ostensoir ne change rien à la réalité de la présence eucharistique, heureusement d’ailleurs !

    • Je ne trouve pas cet ostensoir très joli , comme vous ,je préfère les ostensoirs traditionnels tout doré avec des beaux rayons.
      De là à en faire un objet satanique , et tout ce que j’ai pu lire dans ces commentaires , il y a un pas dangereux que vous n’hésitez pas à passer en injuriant notre pape,et cette communauté monastique de Jérusalem!
      Je trouve ça oui, beaucoup plus moche que l’ostensoir !
      vos critiques sont abjectes.

    • CARRE Jean-Philippe-Pierre

      Merci à toi Desprès de ce soutien. Personnellement je suis veilleur depuis trois ans à Saint Gervais devant le Saint Sacrement et je ne vois que le Christ et non le support. Et dans d’autres Églises je ne vois toujours que le Christ! Il y a plus urgent à supprimer tant d’autres mauvaises personnes (prêtres ou laïcs) dans nos églises ou ne manquent pas les actions de sorcellerie pendant les messes, c’est cela qu’il faut dénoncer et chasser ces gens qui ne me font pas peur, ce ne sont que des gens perdus à des causes perdues.

  6. papy

    Non seulement c’est peu orthodoxe…mais en plus c’est très laid!!!! Ah! j’oubliais: la secte apostate est l' »église des pauvres »!!! Quelle galéjade!

  7. papy

    Que les fidèles catholiques se rassurent: cet ostensoir très laid ne contient que du pain!!!! Fuyons l’idôlatrie comme la peste….Notre-Seigneur ne peut y être présent!

  8. papy

    Un petit signe qui , soit dit en passant, ne trompe pas: absence de conopé (voile sur le tabernacle) dans la plupart des temples modernistes de la nouvelle religion! Tirez-en vos conclusions chers fidèles!….

  9. papy

    Moralité: la nouvelle religion apostate aime SINGER l’Eglise Catholique…mais son maître Lucifer ne lui permet quand même pas tout….et Dieu non plus!!!!!
    Alors pour qui sait voir avec l’esprit surnaturel de la foi………

  10. ONY

    Non ! Ce n’est pas du tout approprié. Restons avec nos signes, nos symboliques même si le terme « catholique » signifie universel. Nous avons tellement tant de belles choses pour honorer la CROIX GLORIEUSE de NOTRE SEIGNEUR, NOTRE SAUVEUR. …A plus forte raison, pour pouvoir l’ADORER. Alors, pourquoi réduire ainsi l’Ostensoir qui expose Le CORPS SACRE, Sacrifié du FILS de DIEU ?

  11. Flichy Anne (de Penfentenyo)

    En effet !! c’est curieux !! et plus que curieux!
    Je n’aime pas du tout cette façon de tout dépouiller !
    Les beaux ostensoirs d’or entourés de rayons, manifestaient vraiment la  » Majesté Divine »,  » la Présence Divine « devant Laquelle l’Adoration était respectueuse et profonde.
    Pourquoi ce style vulgaire qui n’attire vraiment pas ?

  12. Emmanuel

    Dans l’ancienne Egypte ( celle d’avant pharaons et après ), la croix ânkh est non seulement symbole de vie mais d’après certains chercheurs, selon qu’elle fut tenue dans la main dans un certain sens, elle était sensée , « émettre » un type de rayonnement particulier appeler : ondes de formes.
    Et toujours d’après ces chercheurs, elle doit ou soigner ou provoquer des maladies types cancer sur autrui.
    La fraternité monastique de Jérusalem voudrait-elle inclure dans la liturgie catholique un zeste de pratique ésotérique »….?
    Par confusion….?
    Par ignorance…..?
    Ou bien ….volontairement comme certains poussent au MASDU?
    Danger!!!

  13. brebre

    qu’avez vous à lui reprocher, il n’a pas de « flonflons »…moi je le trouve très simple , discret…vous les tradis et intégristes vous dépassez les limites de l’intelligence….si cela ne vous plait pas allez ailleurs….peut-être voulez vous que l’on ajoute des « oripeaux  » tout autour ?

      • messager

        Bjr Françoise
        Me permettrez vous une petite remarque au sujet de votre réponse ?
        un com intéressant au départ que je partage sur certains mots , mais qui me rends malade lorsque je lis la suite
        Je ne vous fais pas la morale
        Mais ,il serait bon de respecter les autres opinions ,c’est la liberté !
        liberté que Dieu nous a offerte et nous demande de respecter tout en nous aimant les uns les autres !
        Il eu été plus simple de faire une correction fraternelle qui conduit ainsi sur le chemin la vérité et la vie
        Salutation fraternelle

  14. BOMMIER Claire

    Ce n’est pas la première fois qu’on voit cet « ostensoir »!
    Bien sûr qu’on n’adore pas le métal!
    mais on adore un Dieu INCARNE !!!!
    Et la chair de notre Dieu mérite peut-être un peu plus – quand on veut s’en donner la peine – qu’un petit bout de métal!
    Tout cela n’est pas une loi, comme le dit un commentaire. Bien sûr! Car l’Amour ne s’enferme pas dans une loi, un protocole humain. Reste à savoir ce qu’on adore…… Dieu ou les hommes…Et que si Dieu s’incarne, et nous sauve sur une Croix, serions-nous au-dessus de Lui, pour ne pas incarner notre foi? notre adoration? La gloire et la rédemption pour porter Notre Seigneur sur nos autels peuvent être mieux manifestées par les ostensoirs merveilleux que nous connaissons. Et la Croix de sa passion peut être « incarnée » de façon associée par notre propre corps à genoux devant Lui. Ainsi l’incarnation et la rédemption sont manifestées pour notre prière, ce qui nous aide à gagner, « toucher » le cœur de Dieu.
    Mais inverser les symboles, faire de l’ostensoir un simple bougeoir, et notre position à genoux un confort et une relaxation, c’est nous éloigner de ce cœur de Dieu.

    Choisissons

  15. eljojo

    Au passage, comme le dit saucissoche, c’est de l’art copte, lui-même inspiré sur ce coup là de l’ankh antique.

    Bref, cet ostensoir est parfaitement conforme à la tradition catholique, en l’occurrence copte.

    Dommage pour les grincheux qui y voyaient un signe de syncrétisme.

  16. Hélène

    @brebre: vouloir du respect c’est être intégriste? Je suis intégriste parce que je crois que le Christ est VRAIMENT présent dans l’hostie? Intégriste parce que croyant cela je pense que la seule attitude adéquate est l’ agenouillement?
    Alors intégriste oui mais contrairement à ce que vous semblez croire, ce n’est pas un défaut ou une tare.
    Oui, je crois que Dieu est infiniment grand et aimant, je pense que je ne suis rien à côté de Lui et je le manifeste en me mettant à genoux, en faisant silence devant Lui pour mieux L’écouter et méditer Sa parole, en fermant les yeux pour Le regarder en moi, en inclinant la tête etc… Tout ce que vous détestez quoi parce qu’on vous a appris à vous mettre à sa place. C’est une grave erreur!
    Puissiez-vous découvrir que la vraie liberté, heureuse et épanouissante, consiste à pleinement consentir à se soumettre totalement à Lui.

  17. Thib'

    Et ce n’est que maintenant que vous avez cette information ? !!!
    Je vous signale que ça fait des années que les fidèles voient cette horreur d’ostensoir tous les midis en direct sur KTO et sur son site !
    La première fois que je l’ai vu, je n’avais que 16 ans et je lisais la propagande des « évangéliques » fondamentalistes américains selon laquelle le catholicisme serait issu des superstitions égyptiennes.
    Heureusement que je ne me suis pas arrêté là dans mes recherches sur l’Eglise, sa Doctrine, ses origines et son Histoire, mais je dois dire qu’à l’époque, vus ma jeunesse et donc mon caractère influençable, ce détail m’avait fortement déstabilisé et j’aurais pu adhérer aux thèses délirantes des ennemis de la Sainte Eglise.

  18. Simple colombe

    La charité chrétienne la plus basique demande que, quand on ne peut pas excuser l’acte chez son prochain, on lui prête au moins, sauf preuve du contraire, de bonnes intentions. Attention aux jugements téméraires qui filent si vite entre nos dents, surtout sous couvert de zèle !
    Peut-être que l’orfèvre (et la communauté) ne connaissaient que le sens « vie » de l’ankh. Ceci associé à son côté cruciforme leur a plu et semblé une « semence du Verbe » dans une autre culture antérieure à la plénitude de la Révélation.
    Peut-être même y ont-ils vu un signe de communion avec les chrétiens coptes si éprouvés ?
    Que cela soit opportun ou beau, chacun peut en discuter et est libre de ses goûts et opinions.
    Quant aux chrétiens de sensibilité traditionnaliste, s’imaginent-ils sérieusement que les apôtres et leurs successeurs immédiats revêtaient des ornements liturgiques baroques avec de hautes mitres pointues, des dentelles et des chapes empesées ?
    Horreur : dans les premiers siècles chrétiens les ostensoirs n’existaient même pas !!! Sans compter que leur forme a beaucoup évolué au fil des âges.
    Moralité : pour ne pas être ridicule, essayons de regarder plus loin et plus large, de comprendre son prochain sans paniquer tout de suite et voir le diable partout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *