Vierge

Statue lumineuse de Jalhay : témoignage de Jean-Pierre Snyers

Download PDF

Les lecteurs de Riposte catholique ont sans doute entendu parler de la statue lumineuse de la Vierge qui agite la ville de Jalhay. Depuis plusieurs semaines, une statue appartenant à des particuliers de cette commune belge s’illumine de façon inexpliquée. Elle attire de nombreux pèlerins et visiteurs. Ce genre d’évènement doit naturellement susciter la prudence. Toutefois, l’universitaire belge Jean-Pierre Snyers nous a autorisé à publier son témoignage et nous l’en remercions vivement.

A quoi attribuer l’illumination le soir venu de la désormais célèbre statue de la Vierge à Sart-Jalhay ? Pour expliquer rationnellement ce mystère, on aura tout entendu : radioactivité, ondes, panneaux photovoltaïques… Bref, il ne manque plus que l’influence de la lune, le passage des grues et le sifflement du TGV pour satisfaire les esprits les plus opposés au surnaturel. Figurez-vous que je suis allé deux fois « voir sur place ». La première : en pleine journée. J’ai pu regarder tant et plus et prendre en mains cette statue de plâtre qui fait couler tellement d’encre. Une trentaine de centimètre, brunâtre, un peu abîmée par le temps. Rien de très spécial. La deuxième : le 16 mars, le soir. Environ 1500 personnes. Deux heures de file d’attente. Avec une trentaine d’autres visiteurs, me voici enfin à nouveau face à cette représentation de la Vierge (telle que je l’avais vue). Puis voici que quelqu’un éteint. Tout est plongé dans l’obscurité totale… sauf que deux secondes plus tard, la statue est, de la tête aux pieds, remplie d’une lumière blanche, extraordinaire. Comme tant d’autres, je vous avoue que je suis bouleversé. Une personne la retourne pour nous faire constater que le dos n’est pas éclairé, et la remet ensuite face à nous, toute illuminée. Quelqu’un rallume. Tout redevient normal. A deux reprises, nous avons assisté à ce test. Qu’en conclure ? Une chose est sûre : à voir nos visages et nos gestes de piété après avoir vu, une telle expérience n’est pas prête d’être oubliée.  Alors quoi ? Surnaturel ? L’avenir nous dira peut-être si ce phénomène qui a débuté le 17 janvier (date anniversaire de l’apparition de la Vierge à Pontmain en France), est d’ordre divin ou non. Autre question : pourquoi les caméras et les appareils photos ne parviennent-ils pas à capter l’image de cette statue lorsqu’elle est illuminée ? Serait-ce parce que cette lumière n’est pas de ce monde ? En attendant, souvenons-nous de ces mots du philosophe Jean Guitton : « Le surprenant, c’est la négation préalable des esprits qui se disent scientifiques . »

Jean-Pierre Snyers

 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *