une rc bruxelles

Bruxelles : l’ennemi n’est pas le terrorisme !

Download PDF

Voici un commentaire qui prend à rebrousse-poil le déluge de commentaires qui nous submerge jusqu’à noyer tout bon sens, jusqu’à engloutir toute réflexion depuis les abominables attentats qui ont frappé Bruxelles mardi dernier. Il est celui d’un jeune Belge, Antony Burckhardt, à qui on ne manquera pas de reprocher de rompre le consensus compassionnel qui veut tétaniser les consciences. Il sera donc mal reçu, comme fut mal reçu le commentaire de l’abbé Hervé Benoît sur les attentats de Paris, en novembre dernier. C’est bien connu : nul n’est prophète en son pays. Que ce soit la France ou la Belgique. Mais Péguy a justifié, par avance, les prophètes d’un temps qu’il ne pouvait imaginer et qui est le nôtre : « Qui ne gueule pas la vérité quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires ». R.C.

« Quand tout va mal et que vous cherchez votre décision, regardez vers les sommets ; il n’y a pas d’encombrement », confiait le Général De Gaulle à André Malraux, comme une devise…

Lucidité, courage, grandeur. Voilà ce qui fait aujourd’hui défaut aux peuples d’Europe et à leurs dirigeants. Un nouvel attentat et pour seule riposte le bal des pleureuses.

Bien sûr, il est légitime qu’une famille soit bouleversée par la perte des siens et qu’un pays porte le deuil. Mais ce n’est pas avec des mouchoirs et des craies de couleur que l’on gagne les guerres. C’est en faisant face à l’ennemi, chez lui et chez nous.

Or cet ennemi, ce n’est pas le terrorisme – celui-ci n’est qu’un moyen dont les djihadistes n’ont hélas pas le monopole – mais l’islam. Soit une religion qui, en plus d’être une imposture, ne connaît que la guerre et la conquête depuis que son fondateur mythique s’est exilé de La Mecque à Médine, c’est-à-dire depuis le début de l’ère musulmane en 622 après Jésus-Christ.

Un livre “saint” parsemé d’appels au meurtre, un “prophète” qui jouait du cimeterre, et 14 siècles d’invasion et de razzias devraient suffire à nous convaincre que la religion musulmane n’a que faire du vivre ensemble, seule lui importe la soumission, ce que signifie d’ailleurs le mot islam.

Le mal qui nous frappe aujourd’hui n’est pas nouveau. Jusqu’ici il était lointain – dans le temps ou dans l’espace – et nous pouvions donc nous permettre de l’ignorer. Mais, en raison d’une folle politique migratoire, l’Europe occidentale est à présent en voie de libanisation. Et l’actualité nous montre que les bouchers de Bagdad n’ont nullement l’intention de se faire agneaux une fois leurs valises – pleines de bombes – posées à Paris ou à Bruxelles. Le martyre des peuples arabes est à présent le nôtre.

Il y a deux ans déjà l’archevêque de Mossoul en Irak nous avait prévenus : « Nos souffrances d’aujourd’hui constituent le prélude de celles que vous Européens et chrétiens occidentaux subirez aussi dans un proche avenir ».

Nous y sommes et invoquer la paix ne nous sera d’aucun secours. Pour conclure celle-ci, il faut en effet être deux à le vouloir, autrement cela s’appelle une capitulation.

Alors que faire ? Relever la tête et regarder vers les cimes lointaines de notre vieille civilisation. Pourquoi l’Europe n’est t-elle plus capable de tenir tête au monstre djihadiste, elle qui l’a repoussé à Poitiers en 732, à Vienne en 1529 et en 1683 et à Lépante en 1571 ? Elle qui a délivré Jérusalem en 1099 ?

Nos ancêtres n’avaient pas la supériorité technologique que nous avons actuellement sur les fous d’Allah. Mais ils avaient des Papes qui appelaient à prendre la croix alors que le nôtre se déchausse en entrant à la mosquée. Ils avaient des chefs qui prenaient la tête de leurs armées quand les nôtres prennent celle des commémorations. Ils avaient des hommes qui aspiraient à être des héros quand les nôtres se complaisent à être des victimes

Ils savaient que la paix n’est pas un lâcher de colombes mais la tranquillité dans l’ordre, selon la formule de saint Augustin, et que faire la guerre est souvent le prix à payer pour l’obtenir.

Il est donc urgent de cesser le temps des numéros verts, des centres de “déradicalisation”, des palabres interreligieuses et des appels au « pas d’amalgame ». Doit lui succéder celui de la neutralisation de ceux qui se rendent complices d’actes de terrorisme, de la censure pour les livres – fussent-ils “sacrés” – qui appellent au meurtre, de la fermeture des lieux – fussent-ils de culte – où l’on prêche la sédition, de l’exil – fut-il massif – pour ceux qui vénèrent un égorgeur.

Le destin de la civilisation européenne, chrétienne et latine, et celui de l’islam radical sont intimement liés. Si l’un recule, l’autre avance. Il n’existe pas de trêve durable et la plus longue qui a été vient de se terminer.

L’Europe doit cesser de geindre sur elle-même et assumer le défi que lui a assigné la providence en la faisant voisine du Dar-al-Islam. Oui, c’est maintenant ou jamais qu’il faut libérer une fois pour toute l’humanité de cette secte monstrueuse qui la maintient dans la terreur depuis le VIIe siècle. « Dieu le veult ! ».

Antony Burckhardt

Blogue Civilisation chrétienne, 24 mars

12 comments

  1. Philippe Mangé

    Merci A B, que c’est magistralement analysé. Malheureusement les islamo-collabos règnent à une majorité écrasante chez nos pseudo-intellos, nos élus qui braconnent des bulletins de vote, nos tribunaux vendus à Allah, la quasi-totalité des médias et celles et ceux qui dénoncent cette décrépitude du patriotisme font l’objet de plaintes ! Mais le coran nous menace et la meilleure défense test l’attaque . Poursuivons nos attaques de tous les instants!

  2. Jacques-2

    Je reprends mot pour mot le message de MICHEL :

    « Merci Monsieur,Antony Burckhardt,

    Votre analyse est magnifique,courageuse et tellement vraie.
    Bravo et union de priere,pour vous qui avez risqué gros! »

    « Luttez sur le plan spirituel,
    Une grande partie de vos batailles sont de nature spirituelle,
    Envoyez Mes anges dans la bataille afin de s’assurer que les territoires sont remportés pour Moi.
    Postez vos anges sur toutes la terre.
    Envoyez-les en missions.
    Ils attendent vos ordres.
    Invitez-les à tenir leurs positions,pour se battre et vous dégager la voie.
    Donnez-leur vos instructions CHAQUE MATIN. »

    source:Jabez en Action 22 Février 2016.

    merci SEIGNEUR

  3. oscar1948

    Nous qui sommes en Afrique, souffrons, depuis plus de 5 siècles, des actions des prédateurs européens dont la France est le chef de file.
    Pour coller à l’actualité, en ce moment se déroule à la CPI le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, ils sont poursuivis pour crimes contre l’humanité.
    Or, depuis le 19 septembre 2002, le pouvoir de Gbagbo a été attaqué par une rébellion montée depuis le Burkina Faso. Sollicitée pour mettre en oeuvre les accords de défense qui existent la Côte d’Ivoire et la France, prétextant d’une affaire ivoiro-ivoirienne, les autorités françaises n’ont pas bougé.
    Cette crise a duré 10 ans, en 2010, prenant prétexte de ce que le président Gbagbo a perdu les élections mais veut se maintenir au pouvoir, la France sous les ordres de Nicolas Sarkozi a déclaré une guerre à la Côte d’Ivoire et avec des moyens disproportionnés, a détruit la résidence du chef de l’état, fait des milliers de morts et pour terminer déporté le président Gbagbo à la Haye.
    En Lybie le guide Kadaffi a été tué, en Irak Sadam Hussein a connu le même sort.
    La Syrie, pour des raisons géostratégiques a été déstabilisée.
    Tous ces crimes ont un même mobile, les vainqueurs de la 2° guerre mondiale veulent, par tous les moyens maintenir, leur main mise sur le monde et par tous les moyens. Ils ont pour ce faire créé des instruments comme l’ONU qui est allée jusqu’à s’attaquer à l’armée ivoirienne en soutien aux forces rebelles.
    Or, Dieu, le Créateur a décrété que toute faute entraîne la réaction de sa la justice: le djiadisme karmique qui endeuille les pays européens depuis quelques temps est le début de la sanction que Dieu réserve à ces soit-disant puissants du monde qui préfèrent les créatures au Créateur. La reconnaissance de l’homosexualité en Europe est la preuve de l’aveuglement qui frappe les prédateurs occidentaux.
    L’Eglise se doit de les avertir, car demain, il sera tard.

  4. Coralie

    Merci pour cette belle lettre pleine de bon sens, à diffuser partout et dans les boîtes aux lettres, beaucoup de gens ne regardent pas internet. Une vrai information qui rendrait service à tous.
    Mahomet et son coran sont comme un cancer pour l’humanité et les musulmans, ses adeptes, agissent comme des métastases.

  5. Jean-Christophe

    Voilà un homme qui ne compte pas faire carrière au Vatican, pour sûr.

    Notre Pape est encore plus fort que Notre Seigneur Jésus, qui n’avait que des disciples auprès de lui !

    mais maintenant on lave les pieds des Musulmans, il suffit d’un bon interprète pour cela.

    Islam si tu veux survivre tu dois changer beaucoup de versets et reconnaître que le Seigneur Jésus est mort sur la Croix, et qu’il est Fils de Dieu, et que Dieu est Père, le seul à qui on peut donner le titre de Saint Père. Islam Dieu se suffit à lui même, mais il est amour et a engendré son Fils par puissance d’amour car il est tout puissant, ce que tu ne peux renier. alors pourquoi essaies tu de limiter la puissance de Dieu en disant Il n’est pas convenable que Dieu enfante lui qui nous a créés ?

    Si le dialogue inter religieux en 40 ans n’a pas fait comprendre cela aux Musulmans, à quoi bon continuer a se mettre à l’ombre de cet arbre qui porte des fruits criminels abominables !

    • emi

      D’accord avec vous.
      Cette religion est l’Ivraie de la Parabole, elle sert l’ennemi de Dieu : satan, changer « beaucoup de versets » n’y changera rien, c’est une dictature politico-religieuse qui, malheureusement, embrigade faussement beaucoup de créatures volées au Vrai Dieu.
      Le dialogue religieux depuis Vatican II ne peut arriver à faire changer les mentalités car ceux qui ont voulu « ouvrir » l’Eglise au Monde n’ont réussi qu’a y faire entrer l’Erreur. Maintenant c’est la confusion, ex. parler des trois religions monothéistes, ou religion du Livre (catholiques, juifs et musulmans). Les catholiques sont bien « greffés » sur la religion juive – qui cependant ne reconnaît pas le Dieu Trinitaire et rejette Jésus, fils de Dieu. Quant à la religion de Mahomet elle déteste tous ceux qui ne sont pas musulmans et prône leur conversion par la force. On ne peut admettre d’avoir le même dieu et cela nous le devons au concile Vat. II.
      Jésus a pourtant déclaré : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » Il l’a prouvé, il n’y a qu’un seule religion qui a les clés du Salut : c’est la religion catholique !
      Il y a beaucoup de conversions de musulmans, puissent les convertis éclairer leurs frères et rejoindre Celui qui les attend depuis si longtemps, ce sera la seule façon de mettre fin aux massacres récents.

  6. José Luis Auritz

    Antony, vous êtes allé visiter les sommets, si peu encombrés, selon De Gaulle. Mais une telle hauteur de vue suppose une ascension que bien peu consentent à réaliser. Il faut, en effet, s’arracher au train-train quotidien, à l’état de bien-être qui nous engourdit. Voir les choses en face demande courage et lucidité. Et nous ne voulons surtout pas d’histoires ! Qu’on nous fiche la paix, afin de pouvoir continuer notre petite sieste de chaque jour… Nous constatons, en ouvrant un oeil à demi, que « nous sommes en guerre » et nous hésitons à emprisonner les ennemis.
    La perpétuité ? Quelle fumisterie ! Il y a belle lurette que les prisons sont devenues des logements confortables avec menu assuré, matin, midi et soir… La justice humaine claudique ! Elle ne fait pas peur et les terroristes, véritables SS des temps modernes, s’en donnent à coeur joie.

  7. Perret

    Très beau texte. Mais lorsque l’Europe du haut Moyen Age fut envahie, l’invasion n’était pas financée par des alliés de l’Occident, ni encadrée par des services occidentaux. Il serait intéressant de savoir ce que l’intégration de ces éléments de manipulation à l’analyse de ce sympathique auteur donnerais. Je doute que l’on arrive alors à une solution aussi simple (et à mon sens illusoire dans l’état actuel des populations européennes), d’autant que la Reconquista s’est appuyée sur des populations entières forterment déterminées pendant des siècles. L’auteur pense-t-il que des armées européennes, parfois très fortement islamisées, comme l’armée française, et à bout de souffle, sont aptes à ce genre de combat ? Comme le souligne très justement Oscar 1948, c’est un Occident matérialiste qui est derrière tout cela et, à mon sens, les « djihadistes » ou supposés tels (un ramassi de dégénérés manipulés par différents services, voir absolument : http://strategika51.com/2016/03/ « Obtenir des Kamikazes en 4 étapes) ne sont que les valets des puissances qui nous dominent. L’effondrement des structures fédérales américaine et européenne sont le préalable à une remise en ordre que nos forces de coercition seraient alors en mesure de réaliser efficacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *