chasubles

Les Aigles (déplumés) de la mort aiment le diable !

Download PDF

Notre degré d’avachissement intellectuel et moral est tel qu’il faut s’entortiller de précautions pour émettre le moindre propos… Soyons bien clair, aux lecteurs choqués par le titre de cet article, par son contenu ou les titres et qualités de l’auteur, qu’ils sachent que les devoirs, publics et privés, à rendre aux morts, qui devaient leur être rendus l’ont été.

Paix aux morts et, maintenant, debout les hommes !

D’abord, une lecture mystique.

L’idée circule sur les réseaux. Oh, très mollement, comme une sorte de dissonance, de grincement dans la mécanique de sidération collective. Personne ne s’y risque vraiment. D’ailleurs, l’injonction fuse. Le rappel à l’ordre claque ! Vous n’y pensez pas ! Bigot ! Réac ! Coincé !

Il faut bien que quelqu’un se dévoue. Que voulez-vous, j’ai été bercé dans ma jeunesse cléricale, par l’injonction de « lire les signes des temps ».

Quels « signes » ? Pas les corps entassés, les rues ensanglantées, les hurlements des blessés. Non, des images sous-jacentes, en arrière-plan, si fortes qu’elles aveuglent.

Qu’avons-nous vu ? Il est 21 h, ce funeste vendredi 13, au Bataclan. Devant 1 500 personnes en transe, serrées et échauffées comme dans une matrice, les Aigles de la Mort MétalEagles of Death Metal en v.o. – entonnent : « Qui va aimer le diable ? Qui va aimer sa chanson ? Qui va aimer le diable et sa chanson ?… ». Personne, et pour cause, n’entendra la conclusion : « … j’aimerai le diable et sa chanson ! ».

Et cette phrase de l’Évangile selon saint Luc, proclamée le matin même à la messe : « Où sera le corps, là aussi se rassembleront les aigles » (trad. Crampon, 17, 37). D’autres traduisent « vautours », mais c’est la même chose : les rapace qui se repaissent des morts. Voilà des signes ! Je les vois multipliés, sur les tee-shirts, sur les tatouages, sur les pochettes de disques : « mort… diable… », et les ingrédients qui vont avec : violence… sexe… défonce… jouissance… vacarme…, codes partagés de la culture de masse.

Qu’on ne me dise pas, avec des pudeurs de chaisières, que ce n’est pas du « métal ». Enfumage ! Ne me dites pas non plus que ce ne sont que des mots. Que c’est pour rire. À force de ne rien prendre au sérieux, tout fini par devenir tragique. Si vous élevez des pitbulls vicieux et pervers, parce qu’ils sont utiles pour faire peur aux voisins, ne vous étonnez pas si, un jour, ils sautent à la gorge de vos enfants. Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prendre au sérieux. Un exorciste extraordinaire me le disait le jour même des attentats : « Si vous lui ouvrez la porte, il se fait une joie d’entrer. » On ne joue pas avec les icônes, elles véhiculent le sacré…

Je vais allez plus loin. Tant pis pour les lecteurs sensibles. Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, « jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites… » comme dit le “quotidien de révérence”. Mais ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture… Les uns se gavaient de valeurs chrétiennes devenues folles : tolérance, relativisme, universalisme, hédonisme… Les autres, de valeurs musulmanes devenues encore plus folles au contact de la modernité : intolérance, dogmatisme, cosmopolitisme de la haine… Les uns portent le maillot du PSG – « Fly Emirates » en effaçant le berceau de Louis XIV, et les autres profitent du même argent pour se faire offrir un costume en bombes. Une minute avant leur mort, les uns et les autres étaient penchés sur leurs smartphones, comme accrochés au sein de leur nourrice. Ce n’est pas le retour du Moyen Âge, contrairement à ce que disent les crétins, c’est la postmodernité dans toute son absurdité. Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit… et qui en meurt ! Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. 130 morts, c’est affreux ! Et 600 morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour (Ministère de la Santé – merci Orwell !). Où est l’horreur, la vraie ?

Écoutez le sage : « Chers djihadistes, chevauchant vos éléphants de fer et de feu, vous êtes entrés avec fureur dans notre magasin de porcelaine. Mais c’est un magasin de porcelaine dont les propriétaires de longue date ont entrepris de réduire en miettes tout ce qui s’y trouvait entassé. […] Vous êtes les premiers démolisseurs à s’attaquer à des destructeurs. Les premiers incendiaires en concurrence avec des pyromanes. Nous triompherons de vous. Nous vaincrons parce que nous sommes les plus morts » (Philippe Muray).

Puis une lecture politico-sociologique.

Qu’avons-nous vu ? Des rockers californiens de deuxième zone, entretenant la flamme d’une musique désormais recyclée dans la grande lessive consumériste, une fausse rébellion pour de juteuses connexions avec l’industrie. Loin de moi l’idée d’encenser le rock et ses valeurs, mais on peut accorder au minimum à la génération « beat » le désir d’avoir voulu ébranler non pas tant la société patriarcale, que le matérialisme. Ses solutions étaient mauvaises, mais la révolte contre Mammon pouvait avoir quelque chose de sincère. Tout cela est aujourd’hui totalement intégré dans la matrice. Pire, la tentative de révolte a été « retournée » pour servir à la domination, par le divertissement (au sens étymologique), l’abrutissement de la moindre velléité de révolte. On peut écarter d’un revers de la main dédaigneux ces faits en estimant qu’ils relèvent d’un humour au second degré. Lorsqu’un membre du groupe revendique son goût pour les armes, la pornographie et la méthamphétamine… (Wikipedia), il ne fait que dealer un cocktail particulièrement efficace pour le contrôle social. Pas besoin de complot, pas besoin de police, l’appât du gain des trafiquants, les névroses sociales pullulantes et l’intérêt du système financier suffisent à faire le boulot. Des milliers de romans de science-fiction l’ont mieux dit que tous les sociologues. Voilà d’ailleurs en grande partie pourquoi vous ne pouvez pas faire la moindre remarque critique sur le sujet, sans vous faire agonir de sottises. Les chiens de garde veillent…

Ne parlons même pas des propos consternants de premières communiantes chez ces rockers revenus peureusement à la maison : « Bien que nous soyons désormais rentrés chez nous et en sécurité, nous sommes horrifiés et tentons toujours de comprendre ce qu’il s’est passé… », avant de remercier servilement la police et le FBI… Ils vénéraient Satan mais n’étaient visiblement pas impatients de le rencontrer. Ah, ils peuvent s’afficher avec leurs tatouages virils, leurs admiratrices en bikini et leurs grosses motos, « c’est rien que des demi-sels » comme dirait Audiard, des aigles déplumés, bien loin de la mère des Maccabées, « cette femme héroïque qui parlait avec un courage viril » comme dit l’Écriture Sainte ces jours-ci.

Pour finir, le sordide et les intérêts bien compris. Ils vont gagner au grattage après le tirage. Les victimes ne sont même pas enterrées qu’un journaliste du système peut tranquillement expliquer : « Lancée dans la foulée des attaques terroristes ayant frappé Paris vendredi 13 novembre, la campagne visant à porter la chanson Save A Prayer au sommet des ventes de singles britanniques bat son plein » (Le Figaro). C’est nous les complotistes, les obscurantistes, les réactionnaires, mais eux, ils peuvent tranquillement se repaître sur le dos des morts, ça ne gêne personne ! À vomir ! Il n’y a pas que ceux qui tiennent les kalachnikovs qui sont des monstres.

Grégoire Nysse : « Quand on dit que Dieu inflige un châtiment douloureux à ceux qui font un usage pervers de leur liberté, il convient de comprendre que c’est en nous-mêmes que ces souffrances ont leur principe et leur cause » (La vie de Moïse, 2, 87).

Hervé Benoît, prêtre catholique

P. S. : Les formulaires de dénonciations à quelque autorité qu’on voudra sont à la disposition du public.

[Les commentaires sont fermés pour cette tribune – 25 novembre, 11 h 20]

186 comments

  1. zézé

    Alors là ! chapeau Monsieur l’Abbé !

    Vous ne faites pas dans la dentelle et j’aime votre « analyse », car malheureusement elle est réellement …. vraie !
    Je me souviens dans mon enfance que, lorsque l’on parlait du Malin (j’ai du mal à lui mettre une majuscule) on se signait immédiatement après. Parce que mes anciens savaient…….et ils m’ont transmis cette Foi, qui comprend aussi ce « vilain » qui peut prendre divers visages et mêmes certains visages « angéliques »….

    Lorsque Ste Bernadette voit la Ste Vierge, elle envoi de l’eau bénite en Sa direction car elle craignait que ce ne soit le Malin.

    Merci pour cet article. Que Dieu vous garde !

    • chouanne

      Mon pauvre zézé, mais de l’eau bénite, il n’y en a plus dans les bénitiers. Je suis allée dans ma commune natale cette semaine pour assister à une sépulture (sans prêtre!!!) et j’ai été profondément choquée quand j’ai voulu me signer à l’eau bénite en entrant,( ce que je fais chaque dimanche), de voir le bénitier remplis de fleurs !!!. Nos brigands vendéens doivent bien se retourner dans leur tombe, eux qui ont donné leur vie pour leur église!!! J’en appelle à Monseigneur Delmas pour qu’il répare ce qui est pour moi un sacrilège. Merci pour cet article Père Benoît, j’ai été témoin de tellement de délivrances dans les veillées de prières charismatiques que je suis convaincu de ce que vous dites. Le résultat est là, beaucoup de jeunes sont sauvés par les chants de louanges. N’oublions pas que la prière est la plus puissante des armes.

    • Mika

      Nan mais vous êtes sérieux quand vous associez Eagles of Death Metal et le satanisme ?!
      Avez-vous réfléchi deux secondes avant de balancer ces inepties ?

      Sans déconner, vous êtes réels ?

      • chouanne

        Mais bien sûr que c’est du satanisme!!! Vu les paroles de la chanson qui sont décrites dans un commentaire si-dessous. Satan, c’est qui si ce n’est pas le diable ? On ne joue pas avec les forces des ténèbres.

      • Emmanuel

        Expliquez moi ce que c’est de chanter le diable, et inciter à l’aimer, à l’embrasser si ce n’est pas du satanisme ?

      • Alain

        Même si Eagles of Death Metal utilise des attributs sataniste comme dans leurs pochettes d’albums par exemple, je ne pense pas qu’ils croient vraiment en Satan et le vénèrent, d’autres groupes de hard rock sont bien plus ambivalents. J’ai tendance à croire que c’est juste du folklore black metal mais bon quand on joue avec le feu on ne le maîtrise pas toujours …

      • Adriane

        Bonsoir Mika,

        Sans réfléchir deux secondes, voici les paroles de la fameuse chanson :

        KISS THE DEVIL

        Who’ll love the Devil ?
        Who’ll song his song ?
        Who will love the Devil and his song ?

        I’ll love the Devil
        I’ll sing his song
        I will love the Devil and his song

        Who’ll love the Devil ?
        Who’ll kiss his tongue ?
        Who will kiss the Devil on his tongue ?

        I’ll love the Devil
        I’ll kiss his tongue
        I will kiss the Devil on his tongue

        Who’ll love the Devil ?
        Who’ll sing his song ?
        I will love the Devil and his song

        Who’ll love the Devil?
        Who’ll kiss his tongue ?
        I will kiss the Devil on his tongue

        Who’ll love the Devil ?
        Who’ll sing his song ?
        I will live the Devil and sing his song

        Si ce n’est pas sataniste, peut-être est-ce une oraison funèbre ?

  2. Christian Ledoux

    Que de vérités balancées sur une seule page. Un prêtre catholique de cette trempe n’est plus très courant aujourd’hui. Les diocèses et les prélats font dans le frileux.. Des passe-murailles, des zombies de la dialectique sacerdotale et de la mascarade de l’ eucharistie. Bref. N’en jetons plus, la coupe est pleine. Bravo, cher Hervé Benoît. Nous en demandons plus des prêtres comme vous. En UDP.

    • Ludal

      Beaucoup ont été touchés par des prêtres, et n’ont pas la même facilité que vous à le dire haut et fort, chapeau !

  3. garantez

    Enfin ! merci monsieur l’abbé ! je finissais par me dire que décidément je voyais tout en noir … et je me sentais bien seule !

  4. ROMANOS

    Voici une déclaration clairvoyante, courageuse et bienvenue, comme on n’osait même plus en espérer de la part d’un clerc catholique romain, dont généralement les confrères et leurs hiérarques, semblent que trop formatés par l’obligatoire « padamalgam » du « vivre-ensemble » « politico-médiatiquement correct » ; soucieux par dessus tout de ne pas froisser les autorités civiles congénitalement anticléricales de la République Française.

    Une précision encore; vos lecteurs occidentaux ne connaissent pas forcément Saint Grégoire (IVème siècle), évêque de Nysse en Cappadoce et Père de l’Église, tout comme son frère aîné : Saint Basile-le-Grand, archevêque de Césarée de Cappadoce (cf. : alors appelée la « Deuxième Terre-Sainte »).

    • Catherine JEULIN

      Moi aussi , je me suis fait insulter par des amis (ou proches que je pensais tels) sur Facebook lorsque j’ai attiré l’attention sur le parallèle que l’on pouvait établir entre Charlie Hebdo et ses obsessions affichées du sexe , et l’affiche gentiment provocante du concert du Bataclan(genre couverture de « Lui » des années 70). J’ai tenté d’expliquer le type de « sainte colère » que pouvaient provoquer ces images chez des jeunes fanatisés ,affectés de pauvreté mentale et psychologique . Vous voyez, j’ai eu la charité d’essayer de comprendre certains ressorts de leur comportement que je n’approuve évidemment pas et qui ne justifie pas de massacrer des gens . La volée de bois vert que j’ai reçue! je me sentais bien seule aussi, jusqu’à cette harangue du P. Benoît . Deo gratias!

  5. MN

    « Il n’y a pas que ceux qui tiennent les kalachnikovs qui sont des monstres »

    Manifestement le père Benoît a bien intégré les intuitions de Philippe Muray qui n’aurait sans doute pas autrement interprété les attentats du 13 novembre.

    Cependant il nous est fait obligation de prier pour les morts, fussent-ils vivants…

    Prions pour eux et prions le ciel, supplions le Verbe de Se manifester pour faire cesser ce crépuscule planétaire suicidaire.

  6. Jean-Christophe

    Ces jeunes qui sont morts je les aime car ils sont de l’âge de mes enfants et la plupart travaillaient et formaient la relève de notre pays
    Ils aimaient la musique et se foutaient je crois des paroles qu’ils ne comprenaient certainement pas
    Ils aimaient l’ambiance les rires et ont été fauchés par des assassins qui se prennent pour des juges mais ces assassins sont monstrueux.
    La société est malade cela est vrai, elle s’écarte de l’Église, mais cette génération « bataclan » est fille et petite fille de la génération qui a voté les lois transformant le tout petit de l’homme en possible déchet humain mais cette génération n’est pas responsable de cette loi
    Et mes « enfants » je les défendrai car ce sont nos enfants
    Nous sommes comme la ville de Ninive de Jonas à la croisée des chemins ou bien comprendre nos dérives sociétales et s’en repentir ou bien compter sur nos seules forces pour nous défendre.
    Oui je crois que le Créateur le Père de Notre Seigneur et Notre Seigneur attendent un geste de la part des générations qui dirigent la France pour devenir les ennemis de nos ennemis et nous sauver.
    Mais pour le moment je veux défendre nos enfants qui ne sont pas des morts vivants comme vous le dites mais des jeunes qui étaient beaux à voir
    Je vous conseille d’aller sur le journal italien  » la Stampa » qui publient des photos des victimes et ces victimes je les aime
    Les défendre et parallèlement tenter de changer la société mais surtout ne pas les accuser !

    • boubert

      il n’est pas dit qu’il ne faut pas avoir de la compassion pour les victimes!
      Mais reconnaissons que notre civilisation est dans in chaos incroyable, avec les reniements des nos origines, de notre identité, sans que l’on réagisse sous prétexte de liberté d’expression. Plus fort ; les seuls qui peuvent dire quelque chose ce sont ceux qui vont dans le sens de la dérive.

      Nous devons ne pas soutenir d’une manière ou d’une autre cette direction, qui ne date pas d’aujourd’hui. Cela se traduit par on ne ne peut pas tout regarder, tout lire, tout faire sans se poser la question des conséquences de nos actes.

      Il n’y a pas besoin de faire des expériences pour avoir de l’expérience! ! !

    • soleily

      Oui, nous pouvons aimer ces jeunes qui sont morts… Ils ne sont pas responsables de la société que nous leur faisons… Ils ne sont pas responsables de notre allègre soumission à l’école laïque… ils ne sont pas responsables de toutes les « saletés » que diffusent les médias à longueur de journées… Ils sont victimes d’une société qui ouvre grand les portes au Malin… Mais cette société c’est nous qui la faisons par notre attachement à l’argent, par nos comportements quotidiens, par nos paroles ou par nos silences, par nos violences (même verbales) et par nos lâchetés, par nos votes aussi…
      Oui! Soyons lucides sur nos sociétés – la lettre du père Hervé Benoît a le mérite de nous fouetter les sangs… mais cessons d’être toujours dans l’accusation de « l’autre »…
      « Père délivre-nous du mal. Amen »

    • RH

      Le bobo, même jeune, est-il coupable de sa boboïtude ?

      Pas entièrement, mais quand même.
      Comme vous dites ils travaillaient, étaient la relève de notre pays.
      Donc intelligents, un minimum cultivés, connectés.
      Donc ayant tous les moyens de réfléchir par eux même.

      Et de connaitre parfaitement ce groupe. Beaucoup venaient y chercher non pas de la musique, mais une saturation sonore, des vibrations, une ambiance excitée et hypnotique, et le plaisir de rigoler sur les croyances de leurs aïeux. Et c’est surtout cette posture de supériorité niaise qui est impardonnable, justement parce qu’il sont intelligents.

      Pas tous, c’est certain. Beaucoup sont venus aussi entraînés par leurs amis, simplement pour sortir un vendredi soir.

      Que tous reposent en paix, mais ne faisons pas trop d’angélisme non plus.

      • Nicolas

        J’aime assez (sans ironie) ce que vous dites.
        Mais attention à l’adjectif « intelligent ».
        J’ai quelques globules errants catholiques en moi, mais je fais partie de ceux qui restent penseurs quand je vois sur la voûte d’une Eglise la Foi opposée et glorifiée devant la Raison.
        Pourtant, si vous êtes catholique, cette opposition devrait vous inciter à vous méfier de l’adjectif « intelligent ».
        Par exemple, un dictateur, et surtout ceux qui le choisissent pour son haut degré de représentativité populaire, ne peuvent qu’être intelligents pour parvenir à leurs fins.

        L’intelligence…

        L’intelligence, en tous cas celle qui permet de raisonner, d’accéder à d’harmonieux raisonnements scientifiques, demande, sauf erreur de ma part, une certaine position matérielle, un certain confort. Ont-ils toujours été acquis dans le respect d’une éventuelle morale universelle?

        Si l’intelligence a quelque chose à voir avec le bon, alors croire en Dieu devrait permettre de répondre oui… Ceux qui ont pu raisonner pour construire de belles machines de guerre (blindés, magnifiques avions, missiles obéissants, …) sont donc bons…

        Ou alors l’intelligence et le bon sont complètement indépendants.

        Troublant, non?

      • larkhon

        Vous êtes mal informé. J’aurais peut-être donné quelque crédit à votre commentaire pour un concert de David Guetta, mais vu la portée du groupe qui jouait ce 13 Novembre il est bien plus probable que ce soit des fans qui étaient au Bataclan et non des bobos citadins attirés par la curiosité. Des gens sont venus de toute la France car le groupe ne se produit que très rarement et cela en faisait une occasion, sans doute unique (sans faire de mauvais humour), pour beaucoup de monde.
        Dans de telles occasions, on ne vient pas juste pour s’en mettre plein les oreilles et poser son cerveau à côté comme vous semblez le dire, ou alors on est peut-être au mauvais endroit. Après, chacun le vit comme il veut, je ne peux pas parler pour tout le monde, mais vous êtes très réducteur avec vos présomptions.
        On peut sans doute ne pas adhérer à une pratique mais cesser d’essayer de comprendre est le premier pas du chemin qui nous mène à prendre une arme et descendre tous ces gens qu’on ne comprend pas.

    • montjoie

      Il ne s’agit d’accuser personne :

      « En ce même temps, quelques-uns se trouvaient là présents, qui lui [à Jésus] racontèrent ce qui s’était passé touchant les Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec leurs sacrifices. Et Jésus répondant, leur dit : « Croyez-vous que ces Galiléens fussent plus pécheurs que tous les Galiléens parce qu’ils ont souffert de telles choses ? Non vous dis-je ; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de la même manière » » — Luc 13:1-3
      « Et ces 18 sur qui tomba la tour de Siloé, croyez-vous qu’ils fussent plus coupables que tous les habitants qui habitent Jérusalem ? Non vous dis-je ; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous pareillement» — Luc 13:4-5.

      Il ne s’agit ni de juger, ni de condamner, mais de se tourner vers Dieu et de remettre de l’ordre dans chacune de nos vies. Sommes nous à Dieu ou au démon? Nous le savons depuis les écrits de sœur Lucie de Fatima que nous sommes entrés dans une période (celle du 3ème secret) ou il n’y a plus de moyen terme; ou bien nous sommes à Dieu ou bien nous sommes au démon.
      Jésus et Marie outragés, offensés, rejetés. Les évènements qui nous frappent sont la juste conséquence et rétribution de l’abandon de la foi catholique par nos sociétés, la conséquence également d’un concile qui a fait sombrer l’église dans le relativisme et le monde qu’elle prétendait embrasser qui s’enfonce de plus en plus dans la révolte contre Dieu sous couvert d’athéisme.

      « …En disant ces paroles, elle ouvrit de nouveau les mains comme lors des deux mois passés. Le reflet parut pénétrer la terre et nous vîmes quelque chose comme une mer de feu. Plongés dans ce feu, les démons et les âmes ressemblaient à des braises transparentes, noires ou bronzées, ayant forme humaine, qui flottaient dans le brasier, portées par les flammes qui sortaient d’elles, avec des nuages de fumée tombant de tous côtés, ressemblant à la chute des étincelles dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, au milieu de cris et de gémissements de douleur et de désespoir, qui horrifiaient et faisaient trembler d’effroi. Les démons se distinguaient par des formes horribles et sordides d’animaux effrayants et inconnus, mais transparents comme des braises de charbons noirs.

      Effrayés et comme pour appeler au secours, nous avons dirigé notre regard vers Notre-Dame, qui nous dit avec bonté et tristesse :

      Vous avez vu l’enfer, où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, de nombreuses âmes obtiendront le salut et auront la paix. Priez, priez beaucoup et faites des sacrifices pour les pécheurs, car de nombreuses âmes vont en enfer du fait que personne ne prie et ne se sacrifie pour elles. »
      Si la Sainte Vierge le dit, je la crois !!!

      La seule question qui vaille aujourd’hui : aimez vous assez ces enfants au point de prier et d’offrir des sacrifices pour eux ? Sinon où sont ils maintenant ?
      Aimez-vous assez ceux qui restent pour les détourner de cette folie ? Sinon où iront ils ?

      Si ça n’est pas le vrai sens de ces évènements alors rien n’a de sens et tout peut continuer ainsi.

      Montjoie.

    • Regine

      Je suis de tout cœur avec votre propos. Catholiques pratiquants et parents de jeunes présents au Bataclan ce soir-là, nous croyons à la force de la prière. Les victimes touchées au niveau physique ou psychologique et souvent les 2 ont bien besoin de notre soutien spirituel. Inutile d’ajouter à leur souffrance une blessure supplémentaire. Soyons simples, n’ayons pas un esprit, pardonnez- moi, tordu… Prions pour eux et pour notre pays.
      Merci encore.

    • slick

      L’Occident matérialiste, dégénéré, bien malade, bien vulnérable face à l’islam conquérant, ne sait riposter que par des bombardements massifs, des mesures répressives et sécuritaires pour se protéger! Est-ce suffisant quand on oppose le matérialisme au sacré meme s’il est dévoyé? Le doute et l’inquiétude sont permis car des candidats au suicide ne manquent pas pour commettre d’autres carnages en Occident qu’ils méprisent et haissent!

  7. benedetto

    Voici les paroles de la chanson » Kiss the devil »,

    Who’ll love the Devil?
    Who’ll song his song?
    Who will love the Devil and his song?

    I’ll love the Devil
    I’ll sing his song
    I will love the Devil and his song

    Who’ll love the Devil?
    Who’ll kiss his tongue?
    Who will kiss the Devil on his tongue?

    I’ll love the Devil
    I’ll kiss his tongue
    I will kiss the Devil on his tongue

    embrasser le diable, sa langue,…quand on sait ce qui c’est passé durant cette chanson, ça fait froid dans le dos !

    je pense que ça a du en faire réfléchir plus d’un !

    • Jean-Christophe

      Et alors !
      Cela ne justifie pas de tuer les jeunes qui sont peut être frères ou soeurs ou enfants de ceux qui sont croyants
      Comme il est écrit plus loin ces remarques sont indécentes tant est proche ce drame
      Et la compassion où est elle dans l’article ?
      Mais il faut être père pour comprendre
      Que les prêtres rigoureux apprennent la compassion cela serait un progrès

      • Charlemagne

        Et que les jeunes comme Jean-Christophe apprennent, à leur tour, à être un peu moins niais…
        Au lieu de se lover dans la compassion médiatique, il faut avoir le courage de comprendre et admettre des choses à première lecture dérangeantes.
        Cela ne sert à rien de suivre un mouvement compassionnel moutonnier qui n’aboutit en fin de compte à rien.
        En revanche ouvrir les yeux, se mettre en prière et aider par la prière, est un acte positif.
        Pour que toutes les âmes des victimes soient arrachées de la nuit éternelle de la mort qui est, par définition, le royaume du MAL.
        Si Jean-Christophe admet l’existence de l’âme, il sait également que la vie après la vie ne fait pas rencontrer le Père créateur instamment à tout le monde.
        Seule la prière peut y aider.
        Bon dimanche.

      • Virginie

        160 morts contre 600 … où est l’horreur, où est la vraie ? »
        Comment cela est il possible ?
        La mort de ces jeunes ne seraient elles donc pas horribles ??
        Et si ces jeunes n’étaient tout simplement pas croyants ? Si les paroles, comprises ou non, n’avaient pour eux aucune portée particulière ? Leur effroyable sort était il donc mérité ? Il faut avoir le coeur bien froid pour oser penser que ces jeunes gens Ont été punis simplement parce qu’ils écoutaient un groupe de métal un vendredi soir.

        • toto

          Les 1000 bébés avortés en France ce jour là (et pas 600) sont encore plus jeunes. Qu’ont-ils fait pour être ainsi sacrifiés? Leur effroyable sort est-il mérité?
          Il faut avoir le coeur bien froid pour oser penser que ces bébés ont été punis simplement parce qu’ils ont été conçus?

      • Dufour

        Mais, Jean-Christophe, je crois que vous avez lu un peu vite: c’est dans le tout début de cette remarquable analyse à laquelle je m’associe.
        J’ajoute, ayant lu les paroles de la chanson (?), que si les jeunes et moins jeunes faisaient l’effort de comprendre les textes qu’ils chantent (ici c’est vraiment très simple), ils s’en dispenseraient. Ça me fait penser à ceux qui ânonnent le Coran sans rien y comprendre…
        Merci, Monsieur l’Abbé.

      • perry

        Ne vous en faites pas le fer est chaud et le diable est entrain de le battre. Continuez à ignorer les avertissements. C’est l’ironie de la situation, un peu comme celle subie par le torche cul de charlie hebdo dessoudé par des gens qu’ils veulent par idéologie gauchiste faire entrer en masse en France. A t’on pris mesure des problèmes. Non puisque c’est remis encore sur le tapis. Combien de jihadistes en France, des milliers. Ce n’est hélas que le début. Alors il a bon dos Pére Benoit Hervé.

  8. Metal

    Bonjours

    J’ai 18 ans je suis humaniste et j’aime beaucoup les gens dans leurs ensemble, malgré tout ce qu’il se passe je garde une grande foi dans l’humanité.

    Et pourtant je suis athéiste convaincu, pour la libertée sexuelle et fan de métal . Pour vous je suis comparable au islamiste donc ? Juste parceque j’aime la vie et ce qu’elle propose sans penser que y’a un monsieur qui m’a créer ?

    Quand est ce que vous aller comprendre que les gens sont libre de faire ce qu’il veulent tant qu’ils respectent les lois et la libertée des autres ? On se demande pourquoi votre religion est en déclin tient .

    • Armindo

      Cher métal.
      Un conseil initial, révisez votre orthographe.
      Quant au déclin que vous évoquez, il se restreint à un territoire et à une culture infantile, les vôtres il est vrai. Mais vous n’avez que 18 ans et vous vous éveillerez un jour.
      Si vous lisez pas les Evangiles, c’est dommage, cherchez au moins à définir votre liberté et le sens de la vie que vous semblez aimer. Quelle vie cher jeune ?
      Bon cheminement à vous.
      Un vieux de 43 ans qui fut jeune en son temps.

      • clem

        Monsieur, moi aussi j’ai 43 ans. Ma femme était à ce concert. Elle qui n’a plus 18 ans depuis vingt ans. Elle s’en est tirée, blessée à ce que vous appelez l’âme et que moi j’appelle la psyché.
        Nous somme tous les deux parents d’une petite fille de trois ans. Nous travaillons, elle comme cadre supérieur, moi comme chef d’une entreprise qui emploie 5 personnes. De quoi parlez-vous quand vous faites référence à une « culture infantile » ? Je trouve beaucoup plus de sagesse et de maturité dans ce que dit Metal, malgré ses 18 ans, que dans votre réponse. Elle au moins avance sur le chemin de sa vie sans béquille, sans guide imaginaire pour lui montrer la voie, pour lui dire ce qui est bien ou mal.
        C’est vous,du haut de ses 43 ans, l’enfant qu’il faut prendre par la main pour l’aider à marcher…

    • soleily

      Bonjour Métal… Tu as 18 ans et moi je suis au bout de ma vie. J’ai envie de te répondre simplement parce que tu as éveillé la tendresse en moi. Mais que te dire sinon que je suis farouchement, moi aussi, pour la liberté et l’amour… Mais que ce n’est pas aussi facile qu’on peut le croire… et j’ai besoin de l’amour de mon Dieu pour le vivre pleinement. J’apprends avec lui, à aimer jusqu’à pouvoir donner ma vie pour ceux que j’aime… et ne crois pas que ce soit rabat-joie, au contraire. La joie que je vis n’est pas la même que la tienne, mais elle la vaut bien… Ouvre ton regard plus loin que tes habitudes.

    • Olivier

      Chacun ses idéaux mais je t’avoue que tu me fais de la peine. Pour ma part à 18 ans je ne rêvais que d’une chose : entrer dans l’armée pour défendre mon pays et ses valeurs… (j’ai d’ailleurs eu la chance de le faire et je ne regrette rien).
      Continue à te vautrer dans ta veulerie, heureusement pour toi il reste des jeunes qui continuent à s’engager et sont prêts à donner leur vie pour te protéger pendant que tu écoutes du métal…

      • athée-ré

         » Pour ma part à 18 ans je ne rêvais que d’une chose : entrer dans l’armée pour défendre mon pays et ses valeurs… (j’ai d’ailleurs eu la chance de le faire et je ne regrette rien) »
        Votre foi pour la guerre est en contradiction avec l’amour du prochain que vous prônez…et dire que c’est un converti a l’athéisme qui vous parle…

      • Lucide

        Et ainsi dans l’armée tu peux défendre la parole de notre seigneur : tu ne tuera point. Je respecte ceux qui me défendent, mais pas les hypocrites. Honte à toi.

      • Hello

        « Pour ma part à 18 ans je ne rêvais que d’une chose : entrer dans l’armée pour défendre mon pays et ses valeurs… »

        Pardon???

        Défendre son pays et ses valeurs??? La France??? Quelles valeurs? Si y’a bien du satanisme quelque part c’est dans les « valeurs » des gouvernements. Mais vous êtes aveugles à ce point????

        on en a BOUFFE bien plus que vous les VIEUX, on a écouté de la musique plusieurs heures pas jour depuis notre enfance, pas comme vous une fois tous les dimanches à la messe, on connait TOUS LES STYLES et le rock et le métal sont souvent une bouffée d’air frais, et ça ne nous empêche pas d’écouter AUTRE CHOSE

        Je suis catholique, mais qu’on accuse des amateurs de musique et qu’on défende « les valeurs » de son pays POURRI JUSQU’A LA MOELLE ça me fait TRES MAL au coeur.

        Vous êtes vieux, vous vous croyez sages, mais la vérité c’est que VOUS NE PRENEZ PLUS LA PEINE DE REFLECHIR.

        • Féru

          Vous ne savez même pas vous exprimer, votre « littérature » est incompréhensible, pas étonnant que vous soyez victime du monde et de ses perversions.

      • Spinoza

        Une carrière militaire est fort louable, mais ne vous en déplaise, on peut servir son pays de bien d’autres façons.

    • mimi

      Si Père Benoît a ce « cri », ce  » coup de gueule » , c’est en homme d’Eglise , quelqu’un qui a tout donné à Dieu et aux hommes, pour enseigner le sens de la Vie, pour donner à chacun la charité , la paix , la joie. Ce coup de gueule c’est parce qu’il aime toute l’humanité comme Jésus.
      Il se rend compte bien plus que d’autres du gachis de ces pauvres vies fauchées, de personnes qui n’ont jamais connu l’amour de Dieu et qui croyaient pouvoir se divertir avec une inconscience totale des forces du mal . C’est un scandale de cacher que les démons décrits dans la Bible existent et qu’ils nous haïssent.
      Que des jeunes et moins jeunes aillent s’abrutir , se mettre en transe sur une musique et des paroles adressées à satan, ce n’est pas du tout anodin . La preuve. S’adresser à satan c’est lui donner pouvoir sur soi. Ces personnes en sont mortes. Les assassins aussi étaient à leur manière tournés vers satan ( lisez leurs livres, vous serez horrifié)
      Cher jeune ne soyez plus manipulé : une fenêtre s’est entr’ouverte. Comprenez ce qui s’est passé. Allez rencontrer des chrétiens capables de vous expliquer.
      Quant aux morts, Dieu les accueille dans sa miséricorde, et eux doivent répondre librement à cet amour mais ils pourraient choisir de s’en éloigner irrémédiablement là où satan les attend. Voilà pourquoi nous prions pour eux.

      • Sylvain

        Je voulais me lancer dans de grandes explications, mais ce(tte ) petit m’attendrit : il me rappelle moi à son âge il y a 40 ans… J’étais ignorant. Que peut-on savoir de la liberté à cet âge ? « je fais ce que je veux (si j’emm. pas les autres » ?
        Tans qu’on a pas compris que Dieu existe, alors on peut le penser. Rappel, démo que de l’existence de Dieu. :

        Personne n’a en soit la source de son existence (pour les nuls : personne ne s’est créé seul, on a tous été produits par un prédécesseur, un parent. Idem pour les objets, animaux…)
        Si on remonte dans le temps, on arrive nécessairement à un être qui n’avait besoin de personne = qui est la source de son existence.

        Cet être est Dieu par définition.

        Quand on a compris ça, alors on sait que la liberté est fortement encadrée par ce que Dieu attend de nous.

        Metal : réflêchi bien. Nous t’aimons.

    • LV

      Bonjour,
      Oui les hommes sont parfaitement libres de faire ce qu’ils veulent.
      Dieu dans son immense Amour vous a laissé libre.
      De l’accepter ou de le rejeter.
      Qu’est-ce que les lois et la liberté des autres ?
      Chacun ayant la sienne, sa propre « moralité », voire « immoralité ».
      Il n’y a aucun standard, n’est-ce pas ? Celui qui tue, quel est son standard ?
      Peu importe le standard, le vôtre ou celui du voisin.
      Seul compte le standard de Dieu. Dieu a donné des Lois. Elles sont éternelles, divines, absolues. Mais nous sommes absolument humainement incapables de les respecter.
      Et ce parce que nous sommes pécheurs. Nous faisons le mal que nous ne voulons pas et nous ne faisons pas le bien que nous voudrions. La souffrance vient du péché, pas de Dieu qui est Amour. Elle est la conséquence de notre désobéissance au standard de Dieu, nous nous mettons nous même sous la malédiction, la conséquence du mal en nous auquel nous disons oui, car nous sommes incapable d’y résister par nos propres forces.
      Dieu est Saint et devant son standard nous sommes tous pécheurs, car le péché ne peut pas se tenir devant sa Sainteté parfaite.
      C’est pourquoi Dieu, qui est Amour, hait le péché, car il sépare l’homme de Lui. Et cela pour l’éternité.
      En Dieu il n’y a point de péché, qui est extérieur à Dieu, voyez-vous. Mais le péché et celui qui nous y pousse (Satan) existe. Sinon, la terre serait un Eden où tout les hommes s’aimeraient parfaitement.
      Tuer c’est quoi ? Critiquer c’est quoi ? Mentir c’est quoi ? Accuser l’autre c’est quoi ?
      Vous aimez la vie, l’Amour ? Réfléchissez un peu à ce que sous-entendent la Vie et l’Amour ? C’est quoi la Vie et l’Amour ? Regardez la création qui nous entoure, la profusion, la variété, l’abondance, la beauté. Et quand cela commence à manquer, qu’est-ce que cela devient ?
      L’enfer….sur terre, non ? Ceci, c’est une préfiguration que ce qui attend chaque homme qui reste dans cet état de séparation d’avec Dieu, mais pour l’éternité, et c’est long l’éternité, surtout dans une séparation éternelle d’avec la source parfaite de Vie et d’Amour, qui a tout créé, homme compris, même si notre orgueil déteste le fait de reconnaître que nous ne sommes créature.
      Dieu a parlé, il nous dit dans la Bible, sa Parole, quoi faire pour vivre heureux et vraiment libre, c’est à dire connaître la liberté parfaite : rétablir notre relation à Lui afin que nous puissions le connaître.
      Il s’est engendré lui-même dans son Fils unique Jésus-Christ, en qui il n’y avait donc point de péché puisqu’engendré de Dieu. Seule une semence incorruptible pouvait devant Dieu racheter le péché en nous. Or aucun homme ne peut racheter devant Dieu un autre homme, puisque nous sommes tous nés de la même semence, corruptible.
      Dieu a donné son propre Fils, celui qui a déjà tout vaincu à la Croix pour Nous, car il est ressuscité et vivant pour l’Eternité : Jésus-Christ. Jésus a librement donné sa Vie pour nous, à La Croix où il a porté le péché de toute l’humanité, le mien, le vôtre, et celui de tous les hommes.
      Il a payé le prix de tous nos péchés devant Dieu afin que nous puissions, par Lui avoir la véritable Vie, celle qui fait de nous des enfants de Dieu, et non plus du diable. Celle qui nous permettra de ne pas être consumé devant Dieu le jour de notre mort à cause de notre péché, car si nous reconnaissons ce que Jésus est mort et ressuscité pour nous, et que nous le confessons de notre bouche, nous sommes sauvés de la séparation éternelle de Dieu qui EST Amour.
      Car hors de Lui, dans ce monde, notre être tout entier est sous la coupe de celui qui régit le monde, Satan.
      Même si vous n’y croyez pas, c’est un fait. Si Satan n’était pas à l’œuvre dans le monde, le monde serait le paradis, mais visiblement ce n’est plus le cas, comme ce fut en Eden, là où l’homme était encore en relation avec Dieu, là où il n’y avait pas de connaissance de bien et de mal.
      A la croix Jésus Christ a vaincu les œuvres du diable, et ces œuvres du diable qui se manifestent dans nos pensées, notre cœur, nos paroles et nos actions.
      C’est pourquoi chaque homme a besoin de se tourner son cœur vers le Christ, afin de rester dans l’Amour.
      Car nous sommes humainement incapables de garder notre cœur dans l’Amour, sans venir à Lui, qui a déjà vaincu la mort.
      Ainsi, quand nous reconnaissons nos péchés et que nous demandons à Jésus Christ de venir régner dans notre cœur, c’est Lui qui prend le contrôle : à cet instant même, son Saint Esprit vient habiter en nous et, d’orphelins séparés de Dieu, que nous sommes tous, nous devenons alors fils de Dieu. Nous pouvons alors connaître enfin la paix et la joie véritable dans notre cœur, un cœur gardé en Jésus Christ. Une paix qui surpasse toute intelligence, même dans les épreuves, et une joie que nul ne peut ravir car elle vient de la source, de Dieu lui-même. Le Saint Esprit qui vit alors en nous nous conduit dans toute la Vérité.
      Il n’y a pas plusieurs vérité. La Vérité ne peut être absolue.
      Alors où se trouve-t-elle ?
      Elle ne se trouve nulle part, elle EST quelque part. Car la Vérité est une personne, c’est Jésus-Christ. Il nous dit dans la Bible : Jean 14:6-7 Jésus lui dit: « C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez et vous l’avez vu. »
      Jean 8: 34-36 « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, toute personne qui commet le péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne reste pas pour toujours dans la famille; c’est le fils qui y reste pour toujours. Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres »
      Sans Jésus Christ qui règne dans notre cœur, nous sommes esclaves. Esclaves du mensonge du prince de ce monde, mourant dans notre aveuglement de croire que nous pouvons nous en sortir par nous-mêmes, en faisant absolument tout ce que nous voulons, selon notre propre standard individuel, fondé sur nos propres sables mouvants, qui font avancer le monde vers une iniquité toujours plus grande.
      Jean 3:16-17 « En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. »
      Bible Jean 11: 25-26 Jésus lui dit: « C’est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt; 26 et toute personne qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? »
      Alors tournez votre cœur vers le Christ, c’est la lus belle chose qui puisse arriver à un homme, pour connaître l’Amour du Père éternel pour Lui, et rentrer dans une relation vivante avec Lui, car le vrai Dieu est un Dieu vivant, qui nous aime et souhaite rétablir sa relation avec chacun. Lui est prêt à vous rencontrer, mais il ne peut vous rencontrer sans votre consentement, car il vous aime et il vous a laissé libre. Alors
      Hébreux 4:7 « C’est pourquoi Dieu fixe de nouveau un jour – aujourd’hui – en disant bien longtemps après par David cette parole déjà citée: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre coeur. »

      Soyez bénis, et je vous souhaite de venir à ce Dieu d’Amour, le Dieu d’Israël, d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, engendré et révélé en Jésus Christ, seule porte vers son Royaume éternel, et dès maintenant sur cette terre dans son abondance de Vie.

      Jean 6:33 « En effet, le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
      Jean 6:51 « Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement, et le pain que je donnerai, c’est mon corps, [que je donnerai] pour la vie du monde »
      Apocalypse 21 :5-7 « Celui qui était assis sur le trône dit: Voici que je fais toutes choses nouvelles. Il ajouta: Ecris cela, car ces paroles sont dignes de confiance et vraies. Puis il me dit: Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai à boire gratuitement de la source de l’eau de la vie. Le vainqueur recevra cet héritage, je serai son Dieu et il sera mon fils »
      Jean 1
      1 Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Tout a été fait par elle et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. 4 En elle il y avait la vie, et cette vie était la lumière des êtres humains. 5 La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas accueillie.
      […]
      9 Cette lumière était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout être humain. 10 Elle était dans le monde et le monde a été fait par elle, pourtant le monde ne l’a pas reconnue. 11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont pas accueillie. 12 Mais à tous ceux qui l’ont acceptée, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le droit de devenir enfants de Dieu, 13 puisqu’ils sont nés non du fait de la nature, ni par une volonté humaine, ni par la volonté d’un mari, mais qu’ils sont nés de Dieu.
      14 Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.
      […]
      17 En effet, la loi a été donnée à travers Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues à travers Jésus-Christ. 18 Personne n’a jamais vu Dieu; Dieu le Fils unique, qui est dans l’intimité du Père, est celui qui l’a fait connaître.
      […]
      32 Jean rendit aussi ce témoignage: «J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur lui. 33 Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser d’eau m’a dit: ‘Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et s’arrêter, c’est lui qui baptise du Saint-Esprit.’ 34 Et moi, j’ai vu et j’atteste qu’il est le Fils de Dieu.»
      Actes 2:32 »C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité, nous en sommes tous témoins. 33 Elevé à la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis et il l’a déversé, comme vous le voyez et l’entendez [maintenant].
      […]
      38 Pierre leur dit: «Changez d’attitude et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit.
      1 Jean 3
      4 Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c’est la violation de la loi. 5 Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n’y a pas de péché en lui. 6 Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu’un pèche, il ne l’a pas vu et ne l’a pas connu.
      7 Petits enfants, que personne ne vous égare. Celui qui pratique la justice est juste comme Christ lui-même est juste. 8 Celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, c’est pour détruire les oeuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu.
      9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pas pécher, parce qu’il est né de Dieu. 10 C’est à cela que l’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, tout comme celui qui n’aime pas son frère. 11 En effet, le message qui vous a été annoncé et que vous avez entendu dès le commencement, c’est que nous devons nous aimer les uns les autres. 12 N’imitons pas Caïn: il était du mal et il a tué son frère. Et pourquoi l’a-t-il tué? Parce que sa manière d’agir était mauvaise tandis que celle de son frère était juste. 13 Ne vous étonnez pas, mes frères et soeurs, si le monde vous déteste. 14 Quant à nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons les frères et soeurs. Celui qui n’aime pas [son frère] reste dans la mort. 15 Tout homme qui déteste son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle en lui.
      16 Voici comment nous avons connu l’amour: Christ a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères et soeurs. 17 Si quelqu’un qui possède les biens de ce monde voit son frère dans le besoin et lui ferme son coeur, comment l’amour de Dieu peut-il demeurer en lui?
      18 Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actes et avec vérité. 19 Par là nous saurons que nous sommes de la vérité et nous rassurerons notre coeur devant lui. 20 En effet, même si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur et il connaît tout.
      21 Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. 22 Quoi que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et faisons ce qui lui est agréable. 23 Et voici quel est son commandement: c’est que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres, comme il [nous] l’a ordonné. 24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu et Dieu demeure en lui; et nous reconnaissons qu’il demeure en nous à l’Esprit qu’il nous a donné.

    • montjoie

      Mais, si cette vision de la vie devait être à l’origine du déclin des religions alors pourquoi l’Islam le plus dur n’est il pas en déclin, lui ?

      Hélas! Votre liberté n’est pas la norme. En rejetant le Vrai, vous aurez le pire!

    • vince85

      Metal,

      Je peux t’assurer que ce groupe de musique n’est pas du métal. C’est du rock hipster un peu nerveux, mais ce n’est certainement pas du métal comme savait en faire Iron Maiden ou encore ce bon vieux Rammstein.

      L’analyse de ce prêtre a le mérite d’être cohérente et à contre-courant…. tout comme le vrai punk ou le vrai métal.

      A bon entendeur.

    • Alain

      Salut Metal,

      la liberté de croire en Dieu ou non ne se discute pas, je suis moi-même baptisé catholique mais agnostique, en recherche de spiritualité, avoir la foi ou non ça ne se décide pas comme ça.

      Pour ma part suis d’accord avec toi concernant la liberté de chacun, s’émancipé d’une autorité quelle qu’elle soit est normal mais demande-toi si les libertés ne sont pas aussi mises en danger par des représentants non religieux, les exemples historique sont nombreux avec les dictatures communistes, le nazisme … tout n’est pas tout noir ou tout blanc. Après les attentats le gouvernement va faire voter des lois sécuritaires qui réduiront nos libertés, pas la liberté sexuelle ça non c’est « open bar » à croire que la dépravation est encouragée dans notre société.

      Le plus important est de faire le bien, tu as la foi en l’humanité, tant mieux, moi pas je suis pessimiste de nature mais je pense qu’il reste une lueur d’espoir, de sagesse en certains de nous.

      C’était un message d’un « vieux » de 45 ans 😉

    • Féru

      C’est ça la liberté pour vous : le sexe et la musique de plantigrade ? Vous en êtes plutôt le pitoyable esclave !

  9. Bravo d’avoir osé « parler vrai  » !!!

    Merci d’avoir été sensible aux signes et de nous les avoir partagés !

    Que cela fait du bien de vous lire !

    Vous êtes un vrai témoin de l’Evangile !

  10. Anne Marie

    Merci Monsieur l’Abbé pour votre lettre on se sent moins abandonnés, je pense comme vous, votre lettre est si bien écrite. 130 morts … et le même jour 600 innocents tués du ventre de leur mère par avortement … personne ne pense à eux … que des horreurs.
    Ceux qui sont au gouvernement et laissent rentrer dans notre patrie tous ces musulmans, mais c’est la suite de la revolution française et ça arrange les francs maçons, les communistes et autres, ils ne seront pas les seuls a persécuter les catholiques pour pouvoir mieux nous éliminer … comme certains êvêques depuis vatican ll …. vous savez ceux qui interdisent la messe catholique de toujours, le saint sacrifice de la messe leur est devenu insupportable et ils ferme la porte de leurs églises aux catholiques, ils préfèrent les voir vides et sans messes et les donner aux musulmans pour prêcher contre le Christ le Dieu bon le Dieu d’amour mort pour nos péchés, le Dieu des catholiques … vous avez raison il n’y a pas que ceux qui tiennent des kalachnikovs qui sont des monstres.

    • VALON

      Comment peut-on comparer Avortement et décès par kalachnikov à 30 ans !!! Vous m’expliquez là ????? SVP ???? please ???? moi pas comprendre !!!!
      Vous avez un petit pois à la place du cerveau non ???
      Je suis médecin et pratique des IVG chaque jours…..je me sens en rien coupable. C’est la liberté et je le revendique chaque jour. Heureusement que cette loi Veil existe….allez voir ce qui se passe en dehors de votre petit milieu fermé, étriqué. Soyez confronter à la VRAI VIE.
      « il n’y a pas que ceux qui tiennent des kalach qui sont des monstres » Vous parlez de vous dans votre propre texte ? non !!! Pauvre de vous…..vous êtes de la même nature que les terroristes : même panier…ADIEU

      • Jean-Christophe

        Bonjour Valon
        Les monstres ont tué au Bataclan mais aussi des jeunes et moins jeunes sur des terrasses qui n’embrassaient pas le Diable Monsieur l’Abbé
        Mais un assassinat est aussi un avortement
        Assassiner un jeune c’est aussi avorter son âge d’homme assassiner une jeune fille c’est aussi avorter sa vie de mère. …
        Et avorter c’est aussi enlever à un enfant son grand frère ou sa grande soeur son petit frère ou sa petite soeur
        Évidence mais qui a des oreilles pour comprendre cela ?
        Mais ces discussions ne doivent pas se faire devant la mort de nos jeunes Voilà pour moi la colère en lisant ce texte d’un prêtre qui se veut prophète
        Un temps pour pleurer un temps pour réfléchir

      • toto

        @Valon, médecin
        « je me sens en rien coupable ». Voilà le drame! Je vous donnerais un couteau et vous demanderais d’égorger un bébé de quelques mois et vous le feriez?
        Bac+10 au moins et vous ne voyez pas que vous arrêtez un cœur qui bat?
        Heureusement que l’on ne vous fait plus réciter le serment d’Hippocrate, cela pourrait réveiller votre conscience. Mais je doute que vous compreniez ce serment, puisque probablement vous ânonnez comme tant d’autres « l’embryon n’est pas un être humain ».
        Et que pensez-vous des handicapés? Inutiles? C’est exactement ce que pensaient les nazis.
        Petite précision: par jour ouvrable, on avorte 1000 bébés en France et non 600, puisque même les avorteurs prennent leur WE, fêtes RTT et vacances et il n’y pas 365 jours ouvrables en France. Continuez votre sale boulot, il n’aura plus assez de cotisants pour payer votre retraite, monsieur le médecin. Et le réel vous pétera à la figure.

      • Jan Stohl

        « Soyez confronter à la VRAI VIE » ou « Soyez confrontés à la VRAIE VIE » ?
        Monsieur le Docteur, et le serment d’Hippocrate, cela ne vous dit rien? Il interdit l’avortement.
        « C’est la liberté… »! Ceux qui tenaient des kalachnikovs se le disaient probablement aussi.

      • Adriane

        Les terroristes ne se sentaient en rien coupables de tuer toutes ces personnes. Ils faisaient ce qu’il leur paraissait très bien. D’ailleurs ils ne les considéraient pas comme des personnes. C’est le principe : contrairement à une personne, une chose peut être tuée sans compassion, et même se couper en morceaux.
        C’est vraiment une question de point de vue : il y a des personnes qui pensent que les petits enfants aiment beaucoup les rapports sexuels.
        La liberté d’expression, quoi…

      • Damaris

        @Valon, vous êtes médecin pratiquant des IVG chaque jour et vous ne vous sentez pas coupable…. ??? Vous avez donc annihilé toute conscience au sujet de ces enfants qui ne verront jamais le jour, à qui l’on retire le droit à vivre leur existence sans qu’ils aient le pouvoir de donner leur avis… ??? Vous l’a-t-on retirée à vous ?
        Comme vous êtes à plaindre, sincèrement quand vous versez chaque jour le sang innocent… ! La loi Veil est une abomination, elle est un véritable génocide du peuple français, à raison de plus de 200 000 bébés par an, depuis de 40 ans ! Vous y participez sans aucun complexe ni remord, l’enfer est pavé de bonnes intentions dit-on… Ces actes ne sont pas anodins, aucun être humain n’a le droit d’ôter la vie à quiconque, la loi mosaïque dit de ne pas tuer.

        Oui vous avez raison de dire que vous êtes libre, sachez que cette liberté vous la devez à Dieu lui-même, vous pouvez le remercier, il l’a donnée aux hommes : la liberté de choisir entre le bien et le mal, entre la vie et la mort… Mais sachez aussi que les choix que nous faisons sur cette terre auront des conséquences pour l’éternité. Et chacune de ces vies ôtées par vos instruments de mort vous sera redemandée. Vous faites le jeu de Satan qui aime la mort et le sang. Vous risquez bien de vous retrouver avec lui dans les tourments éternels. Un seul conseil : repentez-vous, cessez cette activité et implorez le pardon divin avant qu’il ne soit trop tard pour votre âme. Et par la même occasion vous sauverez la vie d’êtres humains à naître.

  11. sygiranus

    Merci, Monsieur l’Abbé, d’expliciter si bien ce que nous ressentons à la vue de cette comédie globale. Comédie au sens fort d’un spectacle total qui embrasse la Vie et la Mort, les actes lâches et les héroïsmes.
    « La France se relèvera quand, à genoux, elle lèvera ses yeux vers son Sauveur ! » Cette prophétie de Marthe Robin laisse l’espoir… après un frisson dans le dos de prémonition !
    Autant le Peuple Élu se montrait (il n’a pas changé) arrogant, vaniteux et autoritaire, autant le peuple de France, tout autant comblé de grâces divines, se montre veule, lâche et sans force. Il est vrai que pour ce dernier, le fer avait tranché le lien qui l’unissait au Ciel en la personne de son Roi Catholique alors que l’autre, dans son aveuglement, avait refusé cette même dépendance vivifiante. Le résultat est pourtant le même : tous deux errent dans un désert de pensée où ils ne trouvent qu’insatisfactions sous les coups assénés par une même main pleine de malignité ! Combien de coups encore avant qu’ils se retrouvent-ils à genoux, tous les deux ?

  12. Ingrid

    Euh… les interprétations des pères de l’Église de cette phrase « Où sera le corps, là aussi se rassembleront les aigles »semblent quelque peu différentes- les aigles désignent les Saints, le corps désigne Notre Seigneur à la passion.

    S. Hilaire: « Partout où sera le corps, là les aigles s’assembleront. » Il appelle les saints des aigles à cause du vol rapide de leur corps tout spirituel, et il nous les montre se réunissant sous la conduite des anges, dans le lieu même de sa passion ; car il est juste que le Sauveur révèle la gloire de son avènement dans l’endroit même où il nous a mérité par ses humiliations et ses souffrances la glorieuse éternité. — Origène:Et remarquez qu’il ne dit pas : Partout où sera le corps, là se rassembleront les vautours et les corbeaux, mais : « Les aigles s’assembleront, » pour exprimer ainsi la magnificence et la royauté de tous ceux qui ont cru à la passion du Sauveur. — S. Jér. On donne le nom d’aigles à ceux dont la jeunesse s’est renouvelée comme celle de l’aigle (Ps 52), et qui s’élèvent sur des ailes comme l’aigle, pour se rendre à la passion du Sauveur. — S. GREG. (Moral., 31, 22.) Ces paroles : « Partout où sera le corps, là s’assembleront les aigles, » peuvent encore s’entendre dans ce sens : Comme je suis assis sur le trône des cieux avec le corps que j’ai revêtu dans mon incarnation, je délivrerai les âmes des élus avec leur corps, et je les élèverai jusqu’au ciel.

    • Guinnepain

      Pour avoir prêché sur ce texte et buté sur cette expression, j’ai du replonger dans mes commentaires bibliques et exégétiques. Effectivement, la phrase n’évoque en rien une question de cadavres et de rapaces. Elle est une phrase d’Espérance, qui évoque le corps du Christ qui est l’Eglise et dont nous sommes les membres. Dans le contexte qui est le sien (pas de fondamentalisme au sens littéral … replaçons cette citation dans son ensemble !), elle rassure les croyants sur le fait que, où qu’ils soient, ils seront trouvés par Dieu à la fin des temps, pas un ne sera perdu ! Jésus évoque la fin des temps, qui surgira en même temps pour tous, et invite ses auditeurs à ne pas s’inquiéter de savoir où : ils seront trouvés : là où ils seront, on viendra les chercher !
      Voilà, et pour le reste … je dirais deux choses : Premièrement, je ne suis pas un assez grand mystique pour évaluer et discerner les signes des temps à moi tout seul ; deuxièmement, ce n’est pas parce que quelque chose est réel et vrai qu’il faut le dire : dans les évangiles, ce sont souvent les démons qui affirment la divinité du Christ, et celui-ci les fait taire ! Non seulement il nous faut vérifier que notre pensée est évangélique, mais également le fait même et la manière de la dire doivent être évangélique. Tout cela suppose de ne pas céder à la tentation de vouloir parler trop vite, de se persuader que sa propre opinion n’est pas forcément plus essentielle que celle des autres, et donc avoir l’humilité de prendre le temps du discernement avant de parler.
      J’imagine que tous ceux qui s’expriment le font ?

    • Charlemagne

      Quand on ne prend pas le temps de lire et de comprendre comme vous le démontrez abondamment Jori, vous passez à côté du sujet dans les grandes largeurs et vous écrivez des sottises, manquant d’évidence de recul et de maturité.

  13. Beak11

    Merci, Père ! Vous, au moins, ne pratiquez pas la langue de bois ! Prions pour ceux qui nous persécutent ! Qu’ils ouvrent les yeux sur ce que Dieu/Allah attend vraiment d’eux… Mais, nous aussi, ouvrons, et vite, les yeux sur ce que nous sommes devenus, à force de nous laisser manipuler par cette société que nous avons développée – sans foi ni loi réelles !

  14. Armindo

    Bravo pour votre lucidité. Cela me change de mon curé et de sa « communion avec toutes les autres religions ».

  15. Bonjour Je souscrit a ce qui écrit
    Je suis radiesthésiste hélas je peux vous dire qu en ces temps
    Lucifer
    Antéchrist
    satan
    Sont là par l intermédiaire de milliers de personnes
    Si vous voulez j ai un pentacle a vous transmettre qui est la représentation de ce que l homme doit être sur terre
    Bernard Tenand

    • Charlemagne

      Cher Monsieur, vous dites juste.
      Le MAL,SATAN pour être plus clair n’est pas un.
      Il peut se manifester de manière diffuse: il peut être PLUSIEURS.
      Il peut également se manifester d’une façon qui peut nous paraître incompréhensible ou insolite à la raison parce qu’il sait manier les moyens qui le soustraient à la perception de la raison de l’homme.
      Il envahit les esprit des êtres et les transforme pour les tordre à sa guise.
      Il envahit les animaux et les insectes, et les transforme de la même façon.
      Il veut être tout puissant sur une CRÉATION qui n’est pas la sienne car elle appartient à DIEU.
      SATAN est l’ennemi de DIEU. SATAN veut la mort, même de DIEU là où DIEU, le Créateur, ne souhaite que faire gagner la VIE à tout prix sur la MORT.
      Et Jésus son fils a démontré que cette bataille est gagnée, par lui et avec lui.
      Ce combat qui vient donc de très, très loin, est un combat quotidien.
      Le Créateur dans sa bonté a donné à l’HOMME la lucidité d’esprit avec à chaque fois la possibilité pour lui de choisir: entre le bien et le mal. Il faut en être conscient.
      Beaucoup, comme le dit le Père Benoît, ne sont plus conscients.
      C’est pourquoi ils tombent dans l’abîme. Ils y courent.
      Les victimes et les assassins, réunis dans la même mort qu’il faut maintenant exorciser par la prière.
      Car la prière est efficace, croyez-le bien. Pour le salut de ces enfants morts dans la communion du mal.
      Il faut donc prier pour leurs âmes. Prier et encore prier. Sans répit.
      Cordialement, bon dimanche.

    • Denis F

      Bernard,
      Je suis conscient de ce que vous dites, et CONSCIENT AUSSI QUE TOUTES LES FORCES QUI EXISTENT RELEVENT DE CE NIVEAU qui nous échappe…
      OH, QUE J’AIMERAIS ETRE PLUS, sur cette terre!
      Mais j’aimerais tant être MIEUX!
      Mon temps étant ce qu’il est, le MIEUX c’est :

      1/ mourir dans mon lit, avec des dossiers classés et EN ORDRE;
      2 malgré mes défauts et mes péchés, espérer un sursaut de bon sens!!!

      Mais au niveau PRIORITAIRE, FUIR Paris, comme je le ressens, depuis des années, et concrétiser.
      J-406
      (Année bissextile oblige!)
      Et c’est absolument sans rapport avec les événements!

      Alors, malgré mes origines de l’Est, une fois en 64, peut-être pourrons-nous affiner

  16. Jean-Paul Bachand

    Grand merci « Père » Hervé Benoît. Enfin, nous avons un père dans cette Église mollasse, qui joue le jeu du laïcisme, dont même les cardinaux n’osent parler de l’Évangile, du Christ. Enfin, un prêtre catholique qui se dresse devant les loups (le diable) entrés dans la bergerie, dans nos sociétés construites en vain parce que construites sans Dieu, sur l’oubli de son Fils, sur le mépris de son Église.

    Nous ne sommes plus seuls dans la tourmente, devant le discours catholique à sens unique qui va dans le sens de la laïcité, du New Age. Ce discours qui ne retient que l’amour envers tous les humains de toutes les nations, de toutes les religions, dans une union universelle de paix et d’amour humain. Alors que la troisième guerre mondiale est commencée, par morceaux (sic dixit le Pape François). Un multiculturalisme religieux; deux papes ayant déjà embrassé le Coran, nous laissant pantois.

    Un discours qui laïcise la Charité envers ses ennemis (Aimez vos ennemis, faites-leur du bien), rayant du même coup le témoignage de la Foi prête au martyre, la demande du Christ d’aller enseigner toutes les nations et de les baptiser « au nom du Père et du Fils et du St-Esprit » (au nom de la famille trinitaire). Paroles rejetées dans l’oubli par la « bienpensance », paroles considérées comme dépassées, méprisantes de la liberté, moyenâgeuses, à contresens du New Age actuel humaniste.

    Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a déclaré récemment : « (…) Le danger serait de laisser germer la haine, et c’est là que les chrétiens doivent montrer le pouvoir de l’amour (…) La solution passe par l’éducation : l’école et l’université. Prenez par exemple un pays comme le Liban. Qu’est-ce qui a fait ce pays ? C’est l’école. Musulmans et chrétiens étaient tous ensemble, depuis le jardin d’enfant jusqu’au baccalauréat. La manière dont on enseigne l’histoire est aussi très importante. […] »

    Pourquoi le cardinal Tauran ne parle-t-il pas de ce qui relève de sa fonction, de la Foi, de l’Espérance et de la Charité, des trois vertus concernant le Dieu Père, Fils et Esprit ?

    Le cardinal propose une solution laïque : l’école. Pourquoi ne parle-t-il pas du contrôle absolu des états par les grandes banques internationales – ce dont déjà Léon XIII nous a parlé en 1891 dans Rerum Novarum – et du concept de la mondialisation, vers un nouvel ordre mondial; pourquoi un cardinal ne parle-t-il pas de l’Évangile – dont on a une ignorance crasse -, ce qui relève de sa fonction ?

    Heureusement, nous avons maintenant un prêtre pour nous soutenir.

    • toto

      Et vous pouvez vous intéresser à ce que disent les cardinaux Pell, Burke, Sarah, Müller et quelques autres, des catholiques. Mais il faudra chercher ailleurs que dans les médias à la botte des mondialistes.
      Evidemment si vous n’entendez que les 23, Barbarin, Daneels, Marx, Kasper, Schönborn et autres néo-protestants vous risquez de déprimer. Ceux-là vous les trouverez à longueur de page dans la Croix, la Vie, Témoignage communiste, pardon chrétien, le Pélerin etc…

  17. ah enfin des mots pour dire le vrai-
    dans le  »bataclan » il y avait un breton de 40 ans père de 2 enfants–qu’est ce type ado attardé venait faire ici au lieu d’éduquer ses enfants?? écouter du heavy métal — à 40 ans!!!!!!!
    j’en avais assez de lire sur ce site des appels de religieux à  » vivre ensemble » de lire que le archipretre (?) de monpellier célébrait avec les musulmans la fin du ramadan, que le  » curé » de X disait  » comme chrétien, nous devons mourir en martyr pour notre foi » ceci il y a 1 ou 2 mois– bref toujours des leçons de soumission à l’islam—il est temps de vous réveiller –pour moi je suis levé depuis au moins 30 ans– l’Histoire m’a dit que mettre sur un meme territoire x religion, x cultures, x races était folie pure — et mettre au gouvernement dans l’armée, dans la police, des musulmans, noirs complique encore le problème
    et ce n’est que le début ! avez vous pensé aux africains?musulmans ou non?ça viendra!

  18. Bravo ! OUI c’est 600 morts innocentes de chaque jour en France qui en parle …. C’est un silence diabolique et pourtant ils ont excité comme vous et moi mais pour si peu de jours.

  19. de Malherbe Raymond

    Bravo! C’ est aussi l’ analyse que j’ ai eue avec en plus l’ observation qu’a quelques encablures de la Basilique Saint Denis l’ attaque a ete miraculeusement beaucoup moins meurtriere. Dommage que nos Eveques n’ aient pas souligne – a ma connaissance – cette intrusion evidente du Diable et la responsabilite de la perte de la religion catholique, du realisme et des valeurs au sommet et puis partout dans la societe qui sont comme vous l’ ecrivez une porte ouverte.

  20. Erminig

    Les devoirs privés aux morts ont été rendus… Eh bien non pas vraiment, certains sont encore en cours ou en attente d’ examen médical et n’ont pas encore eu de funérailles , en particulier chrétiennes.
    Car certains d’entre eux, catholiques pratiquants, et je parle en connaissance de cause, ont des proches durement éprouvés qui peut-être vous lisent ( je prie pour que ce ne soit pas le cas ).
    Il y a un temps pour tout. Le parler brutal qui fait viril et courageux, limite on se fait plaisir en cherchant à choquer, ne doit pas prendre le pas sur la décence.
    D’autant qu’on peut très bien proclamer la vérité avec délicatesse.
    Cet article n’avait rien d’urgent et aurait pu être publié dans quelques semaines.

    • boubert

      les commentaires ont été faits tous dans le même sens depuis le début de ces atrocités, et sans retenues et en montrant des scènes difficiles à regarder pour des enfants en bas âge.
      Dire des choses vraies, à temps et à contretemps est vraiment un devoir.
      je suis convaincu que l’abbé n’a pas l’intention de faire mal à quiconque mais de faire réfléchir;

      or pour la réflexion le temps est compté, car il faut que le monde prenne conscience de certaines réalités qui existent et que la vox-populi a tendance à nier!

    • Jean-Paul Bachand

      Erminig, connaissez-vous bien les Évangiles et les lettres de Paul ?

      Paul, dans 4, 1-4, dit dans sa 2e lettre à Timothée : « Prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, censure, exhorte, avec une entière patience et (souci d’) instruction. ».

      Matthieu (11, 12) dit : « Le royaume des cieux est soumis à la violence, et ce sont les violents qui le ravissent. »

      Les 30 personnes, hommes et femmes, sont mortes dans une extrême violence et les 300 blessés, hommes et femmes, ont été blessés, dont plusieurs grièvement, dans la même violence extrême.

      Plusieurs ou tous, avaient été baptisés et étaient pratiquants ou non. Mais la mort de chacun était une mort martyr. Une mort martyr efface toutes les fautes, comme le baptême. N’est-ce pas là une délicatesse de le dire immédiatement ?

    • Charlemagne

      Erminig,
      quand la mort frappe, c’est la Création qui est blessée. A l’instant même quand cela se passe.
      Et pour surmonter cette négation de la vie, le Créateur de la vie même, c’est-à-dire Dieu lui-même, se bat pour nous tous et fait naître une nouvelle vie au même instant.
      Alors n’entrons pas dans les considérations des temps qu’il faut observer, avant de tirer la sonnette d’alarme avec un écrit comme celui du Père Benoît.
      La vraie décence n’est pas dans cette dénonciation d’un danger bien réel, mais dans notre capacité à réagir contre le MAL, par nos prières. Ce sont elles qui sauveront l’âme de ces enfants en les conduisant à la lumière du Créateur: DIEU le PÈRE. LUI sait bien qu’ils sont victimes!
      Mais il sait également qu’avant l’instant fatidique, DIEU n’était plus la première préoccupation de cette jeunesse. Ni même le focus de leurs pensées au sens large.
      Aujourd’hui le Créateur nous demande de l’aider par nos prières à arracher toutes les âmes de ces enfants du règne du néant: empire de SATAN et de la vraie mort qu’est l’absence totale de la présence de DIEU.
      C’est cela qu’il faut faire.
      Maintenant.

  21. Edouard

    En écrivant cela, l’auteur de ces lignes sombre dans le ridicule et l’offense.
    Que direz-vous lorsque l’attaque se produira dans une église lors d’une messe ou lors de JMJ ? Que les victimes sont des saints ou qu’ils l’ont bien cherché ?
    Je suis catholique et fan de rock, de hard rock même. Ce n’est parce que certaines chansons ou certaines paroles évoquent le diable que c’est diabolique…
    Quand un légionnaire du 2°REP (un des régiments les plus prestigieux de France) meurt au combat, est-ce parce qu’il a chanté le traditionnel chant de la Légion : « Le diable marche avec nous « ?

    Comme pour le Hellfest, cet angle d’attaque ne fait que fournir des armes à ceux qui critiquent l’Eglise…
    Depuis quand est-ce un péché que d’écouter du rock ? Faut-il écouter uniquement de la musique classique composée il y a des siècles ???

    • Georges

      Edouard, on ne joue pas avec le diable, car lui sait très bien se jouer de nous, il est vrai que les paroles du P. H. Benoît; sont percutantes et viennent sans doute ….trop tôt.

    • Nicolas

      Je ne suis pas un fan de l’incitation à l’engagement dans cette structure de non-pensée qu’est l’armée, quel que soit le pays (des forces d’autodéfense un peu plus aérées du cerveau conviendraient).

      Néanmoins, je choisis votre commentaire éclairé, en y répondant et en acquiescant, pour suggérer l’évidence, que ces sans-âme de tueurs sans valeurs guerrières (à supposer que ces valeurs puissent pleinement exister), ont précisément choisi ce spectacle avec ces titres et cet intitulé qui ont été ici « pieusement » rappelés, pour ajouter à la dimension terroriste (id est: faire peur).

      Je crains que tous ceux qui servent la théorie selon laquelle le diable a été provoqué, servent les terroristes et se dévalorisent quelque peu, et dévalorisent « notre » pays.

      Prière de ne pas nous faire passer pour des crétins.

      Le Mal est bien plus fin que ça, et ceux que l’on faisait brûler lors d’autodafés l’ont expérimenté, comme leurs spectateurs, du moins ceux qui avaient une âme.

    • léon

      une seule réponse : « c’est un châtiment pour les méchants et une épreuve pour les bons » Mère de St Jean Bosco qui l’interrogeait, enfant, sur un terrible tremblement de terre.

      Ce n’est pas la même chose de mourir en écoutant avec ravissement : I love Devil
      et de mourir au combat (vous dévoyez le sens de la phrase : le diable marche avec nous), même si vous mourrez sous les balles des mêmes fous.

      Maintenant, si vous persistez à ne pas vouloir comprendre, que voulez-vous … tant pis pour vous !

  22. Dans la Bible, il est un passage Exode 19,4 qui parle des ailes des aigles où Dieu a emmené son peuple d’Egypte vers lui pour l’installer en terre promise. Si ce peuple écoute sa voix et garde son alliance , il aura la terre promise. Ce sont les ailes des aigles de Dieu .

    Pour Eagles of Death metal, là aussi le message était donné, mais , bien sûr, dans notre monde, le diable existe pour nous croyants, et pas tous seulement certains, mais après Basta ……
    Et , alors chronique de la vie ordinaire : sur les plages, vous voyez de jeunes papas portés sur leurs épaules des enfants de deux trois ans avec un t shirt du hellfest(fête de l’enfer) où ils ont dû aller pas loin de là et avec tatouage dans le même jus à vomir. Là, je prie pour eux et leur famille.

    Nous prions depuis longtemps pour l’annulation de cette fête, pas loin de chez nous , mais où les prières sont lentes ou les prieurs , ne perdons pas espoir.
    Un autre fait, une mamie garde le petit fils, pour laisser le jeune couple aller à la hellfest, plus tard lorsque je la revois elle me dit que les choses vont très mal avec ce couple qui ne lui parle plus (sic).

  23. Myriam

    Le texte est très subtil et l’avons nous bien compris ????
    Les aigles déplumés sont le contraire
    Des aigles dans les textes……

    La liberté est préservée aussi……
    MAIS répond à l’affirmation
    Dis moi qui tu aimes…….
    Après il faut assumer ses choix
    C’est tout!
    Dieu rend libre !
    Pas l’autre….

    En revanche Nous sommes Tous responsables du silence
    Qui entoure l’avortement
    Dans le monde, toutes Generations confondues.
    Une vie est une vie!!!!

    Bientôt une nouvelle loi
    Sur les quotats oui les quotats
    Dans les avortoirs qu’allons nous dire à nos députés ????
    Nos évêques bergers se sont-ils manifestés????

  24. Je crois qu’un vrai catholique ne serait pas dans cet environnement sataniste, qui faisait l’éloge du diable et en plus de cela, il aiderait financièrement beaucoup des choses sales de cette bande pourrie, sans nulle de la qualité pour faire de l’argent !
    Prendre part de celui c’est aider et financier la diffusion du mal dans le monde et malhereusement ils en faisaient !

  25. Excellente analyse Père Hervé Benoît….je lui donne 12 étoiles, celles des Apôtres, celles de Marie couronnée
    celles du drapeau de l’Europe déchiré et ensanglanté……
    On aimerait vous voir et vous entendre plus souvent sur le devant de la scène des médias et pas seulement catholiques……..ou en « free lance « ….pourquoi pas? Votre parole est forte avec une vérité absolue!
    On ne veut plus de discours policés qui ne font pas de vagues ,sans odeur et sans saveur…..
    Devenez notre porte -drapeau, notre étendard…..partons en croisade pour la vérité !
    Bravo mon Père et continuez à secouer les consciences!

  26. Paul

    « Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, « jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites… » comme dit le “quotidien de révérence”. Mais ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! »

    Bravo ! J’ai rarement lu un commentaire aussi absurde, abject et déplacé dans ces circonstances. Sous la plume d’un « prêtre catholique » encore bien. Donc, une fois qu’on a rendu hommage aux morts, on peut leur cracher à la figure en leur disant : « vous êtes les mêmes que ceux qui vous ont tués »… pourquoi ne pas ajouter « bien fait pour vous » ?

    J’aime aussi beaucoup l’arithmétique finale : 600 avortements : voilà la « vraie » horreur. 130 personnes tuées par des terroristes, c’est sans doute de la « fausse » horreur, ou peut-être de la poésie ? Comme si une horreur rendait les autres horreurs indifférentes ou moindre…

    Vous insistez beaucoup sur le Bataclan, que dites-vous des autres lieux, les gens attablés en terrasse par exemple ? Eux aussi des morts-vivants qui l’ont bien mérité ?

    Pour conclure, je vous renverrai bien sûr à l’Évangile : ceux que Jésus nomme les sépulcres blanchis et les hypocrites et auxquels il réserve sa colère ne sont jamais les incultes, les petits, les égarés ou les pécheurs. Ce sont les pharisiens qui se drapent dans leur certitude d’être des Justes et qui égarent les autres. Ou ceux qui sont à l’origine du scandale. Réservez donc votre colère à ceux qui égarent, les Hérodes et les Caïphe d’aujourd’hui, mais prenez en pitié les foules au lieu de les condamner, avec pas mal de mépris et de morgue de surcroît.

    Et puis, la meilleure marque du diable, c’est la confusion qui empêche de voir clair et qui brouille le regard. Votre article qui mélange tout : les bourreaux, les victimes, l’avortement, le terrorisme, des chanteurs dévoyés etc. en est une parfaite illustration. On aurait attendu d’un prêtre catholique un peu plus de discernement.

    • arnaud41

      Merci, Paul. Vous me permettez de faire l’économie d’une réponse tant j’adhère à vos propos. Oui, « la marque du diable est la confusion » et elle est tellement présente dans cet article ! Je pense que cet abbé peut se chercher un troisième diocèse…ou une autre Eglise !

  27. CV

    Je vous remercie de tout cœur, Monsieur l’Abbé, pour cet article au parler vrai.
    Dans mon milieu de travail, c’est l’émotionnel et le « vivre ensemble » hypocrite qui est quasi général.
    Il est impossible de leur transmettre votre article tant beaucoup de français sont aveugles.
    Encore merci, en union de prières.

  28. chui Zemmour

    Les morts du 13 nov si nos tordus au pouvoir avaient écouté le général De Villiers qui les avait avertis depuis le 15 octobre, si Valls l’enfumeur, le matamore le nazillon au pouvoir s’il avait accepté la liste des décérébrés dits français qui étaient partis en Syrie et que les services secrets syriens lui apportaient sur un plateau .Mais non Monsieur était trop occupé à casser du FN et maintenant il veut appliquer ce que ce parti proposait pour éviter ces catastrophes. Puis il y a ces 200,000 morts de bébés assassinés tous les ans en France grâce aux lois putrides de cette ripoublik pourrie. Et ces enfants morts avant d’avoir vécu c’est le sang qui retombe sur la France n’en déplaise à tous les jouisseurs et à toute la pourriture qui dirige ce pays depuis trop de temps. et à ces futures lois mortifère que nous concoctent ces moins que rien. Mais avec ce qui va arriver, ils n’auront plus le temps de divaguer occupés qu’ils seront à pourchasser de l’islamiste.

  29. Gédéon

    Enfin une voix qui prêche -dans le désert intellectuel- ! Enfin, après avoir pris le temps de la réflexion, la vérité éclate : La France est une nation catholique; Chaque fois qu’elle et son peuple s’éloigne de cette vérité fondamentale, Dieu se détourne d’elle; et c’est là le pire des châtiments !
    Adorer le Démon, ses princes, ses pompes; c’est cela qui est risqué.
    A nous de veiller, de pardonner de remettre dans le droit chemin, inlassablement et de chercher la vérité et de la dire…. Nous avons encore beaucoup à faire !
    Avez vous vu, médité et compris le film « M et le troisième secret » ?
    Si ce n’est pas encore fait prenez votre auto, allez aussi loin que nécessaire et visionnez-le !

  30. BOMMIER

    Enfin!!!! un prêtre !!!!! Et qui parle au nom de la foi et avec foi !!!!!Rien ni personne ne remplacera un prêtre. Qu’il soit évêque ou abbé. Enfin !!!!! Que un , une laïque dise de telles vérités, cela ne sert non seulement à rien , mais ne fait que desservir la cause, car l’autorité de la foi ne vient pas des laïcs. Et il est grand temps que dans notre pays, la voix de l’Eglise de son autorité se fasse entendre! Sinon, c’est un vide qui sera remplacé pour mieux la détruire. Eh oui !! les pauvres laïcs qui doivent tout faire à la place des religieux, ne font que témoigner qu’il n’y a plus d’autorité dans l’Eglise. Que ceux qui l’ont se « déballonnent », abandonnent leur poste, et qu’ils sont remplacés par des « amateurs », bien sympas, certes, mais bien souvent peu crédibles, tant leur voix est basée sur leur expérience personnelle. Cà ne fait donc que discréditer la parole de l’Evangile.
    Merci, merci mon père. Vous êtes allé « au feu ». ET nous sommes derrière, à fond……

  31. Rose-Marie

    C’est très cohérent; nous sommes devant des
    Gigantesques Rituels sataniques
    Le groupe présent était un groupe californien « Eagle of Death Metal » (Aigle du Metal de la mort) :
    Il venait d’entamer la chanson « Kiss the Devil » (c’est-à-dire « embrasser le diable ») avec les paroles: « I Meet the Devil And this Is His Song » (« J’ai rencontré le diable et voici sa chanson »…) quand l’attaque islamiste a commencé, faisant des dizaines de morts et des dizaines de blessés.
    Je note cependant que les 3 villes qui représentent Babylone ont toutes les trois eu leur lot d’attentats suicides :
    1) New York 11 sept 2001 : kamikazes qui se tuent avec les avions
    2) Londres 7 juillet 2005 : les 4 kamikazes sont morts
    3) Paris 13 nov 2013 : là aussi, une partie des attentats est perpétrée par des kamikazes.

    Les attentats sous fausse bannière comme les attentats de Charlie Hebdo et le 11 septembre sont des gigantesques rituels sataniques ou non seulement l’énergie des participants (victimes témoins et téléspectateurs) est extraite mais où elle est utilisée pour ouvrir certaines portes inter dimensionnelles dans le but de faire rentrer dans notre continuum d’espace-temps des démons. La culture de la mort avec ces milliers des avortements il participe aussi.
    Or, le but de tous les rituels sataniques au niveau ésotérique est d’agir sur le subconscient des participants de manière à le reprogrammer par des symboles et à extraire un maximum d’énergie.
    Le fait que nous sommes entrées dans la phase de fusion de la terre de la fin des temps explique que ces horribles rituels, ces cancers de l’humanité sont de plus en plus fréquents.
    Cela explique également qu’il y a de plus en plus de personnes tourmentés et possédés par des entités car les entités qui rentrent dans notre continuum d’espace-temps vont travailler le subconscient des humains de manière à ce qu’ils soient de moins en moins conscients et donc de manière à faire diminuer leur connexion divine.
    Cela explique aussi que de plus en plus de personnes « pêtent un plomb ».

    Donc c’est la Vierge Marie qui nous a déjà averti a Fatima, et il nous reste que la prière du chapelet! La Fille aînée de l’Église est la premier responsable. La punition et déjà compris dans le péché…

  32. Henri de la Grave

    « Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prend au sérieux. », dites-vous.
    Qu’en comprendre, sinon qu’à trop titiller la queue du diable, il ne faut pas s’étonner de sa réaction? Au fond, à vous lire, on découvre que les attentats du 13 novembre répondent à une certaine logique. Et après? Je ne comprends pas où vous voulez en venir, ou plutôt j’espère mal comprendre. Aussi dois-je vous rappeler qu’avant de préparer une attaque contre ces « morts-vivants », c’est une église d’Ile-de-France qui était visée. Sid ahmed ghlam était-il, lui aussi, notre « frère siamois »?
    « Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit… et qui en meurt !  » Regardez le trombinoscope des 130 victimes: sont-ce eux, ceux qui aiment le diable, la mort et la violence? Oui, les terroristes ne sont pas allés par hasard au Bataclan, et il y a du vrai dans ce que vous dites, mais du vrai enfoui sous tant de simplifications et d’outrances que je peine à savoir si le jeu de sauvetage de votre vérité en vaut vraiment la chandelle. « Paix aux morts, debout les hommes »; et pour asseoir votre petit raisonnement, vous êtes prêt à marcher sur la mémoire de tant de victimes…

    Mais ce qui me met le plus mal à l’aise, c’est la véhémence de votre ton derrière laquelle se cache difficilement une rengaine inavouable mais bien connue: « on vous l’avait bien dit! », c’est la comparaison sournoise à laquelle vous vous livrez – y a-t-il donc une « fausse horreur »?, c’est votre condescendance vis-à-vis des chanteurs du groupe: et vous, êtes-vous bien sûr que vous seriez à leur place resté héroïquement sur la scène, la main tendue vers la palme du martyr?

    Regardez-bien leurs visages, à ces « morts-vivants », ils sont pourtant l’image de Dieu; et votre verve enflammée me glace.

    • toto

      @Henri de la Grave
      Je vous invite à une tournée des avortoirs et leurs poubelles: « déchets hospitaliers ». Cela vous tente?

  33. Virginia

    Vous êtes tous une belle bande de boufons. Vous osez salir la mémoire de ces morts innocents a les comparer aux avortements!! Je vous signale juste que la plupart des jeunes qui partent en Syrie ou qui se convertissent sont des catholiques à la base. Comme quoi vos enseignements et vos valeurs n’arrivent à convaincre plus personne.
    Et ce groupe de rock. Genre à 40 ans on ne peut écouter du métal et il ne faut surtout pas adorer satan!! Ce n’est que de la musique et non pas une vrai adoration.
    J’ai perdu la foi le jour où votre pseudo dieu m’a enlevé mon père. Alors arrêtez de croire qu’il existe un quelconque dieu.
    Je vous entends d’ici « pauvre fille qui terminera en enfer ». Je suis déjà tout excitée!!!!

    • Nicolas

      Je comprends que vous puissiez être surprise par le contenu de cet article.
      Mais je vous soupçonne de faire du business sur la mort de votre père, comme d’autres font du business sur la cause des embryons terminés.
      Ou peut-être, finalement, avez-vous seulement été lassée de faire partie de l’immense assemblée d’hypocrites, confondant mysticisme et croassements de bénitier, au départ de votre père: le jeu n’en valait plus la chandelle, mais celui du déclenchement de sympathie créé par votre déclaration d’orpheline devint soudainement plus rentable.

      Votre »foi », avant la mort de votre père, n’était donc pas ébranlée par les autodafés ayant eu lieu jusqu’au début du 18ème siècle, les baigneuses de la Réunion coupées en deux par les requins, la prise de Phnom Penh par les Khmers et le massacre de sa population, Munich 72, Auschwitz, Sabra et Chatila, la crucifixion des rebelles de Spartacus, ou celle d’un certain Jésus?
      Non, il a fallu que votre père meurt pour perdre la « foi »? Décidément, la foi est bien mystérieuse.

      Je suis loin d’être un chrétien figé, et encore moins un catholique cryogénisé, mais je suis intimement convaincu que j’ai résisté à une tentative de conversion à l’islam grâce à une potion catholique dans une bassine dans laquelle je suis tombé quand j’étais petit.

      Et je suis très dubitatif quant à l’hypothèse que les convertis de Syrie fussent catholiques à la base.

    • Georges

      Virginia, le P. Benoît n’a pas tort sur tout, loin de là, il n’y va pas de main morte, il n’est pas diplomate pour un sous; mais ses arguments tiennent, dommage qu’il n’y ait pas un peu de douceur, on en a besoin.
      Vous avez perdu la foi; moi, je l’ai trouvée alors que j’étais complètement athée. Derrière le pseudo dieu que vous rejetez, il y a peut être un vrai Dieu qui existe et qu’il faut rechercher en profondeur. Celui-là, croyez-moi, il ne veut pas vous envoyer en enfer !! pensez au Paradis, c’est là que vous irez; j’ai eu la grâce de le voir une demi seconde (grâce exceptionnelle sans doute), on ne peut l’oublier même bien des années après. C’est au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer; quelle paix et quelle lumière j’ai ressenti à ce moment ! le paradis aspire à tous nous accueillir !

  34. Pauvre pécheur que je suis

    Dans l’ensemble et même les commentaires qui ne sont pas à dédaignés. Lors de la grande révolution en France, il y a eu beaucoup de massacres contre l’Église. Nous avons tous le droit à une saine opinion mais la prière est une vraie solution, et encore plus, le rosaire + + +

    • Violette Dujardin

      Tout à fait d’accord avec vous.

      La prière peut être un refuge où l’on trouve protection et paix, ainsi c’est une vraie solution.

  35. SUD

    Bonsoir pere BENOIT,

    Vous decrivez les temps de la fin mais peu en son conscients…..les catholiques un peu plus que les autres alors qu’ils devraient tous en etre persuades et s’appreter a accueillir peut-etre prochainement l’archange Michel le prince des armees celestes. Dans toutes les horreurs que subit le monde IL « le demon » est derriere tout cela et depuis l’aube des temps. IL est proteiforme.

    Que dieu vous protege.

  36. Woof

    Que de mépris, de méchanceté, de méconnaissance envers les victimes et envers notre société, sur laquelle vous fantasmez beaucoup mais à laquelle vous ne comprenez vraisemblablement rien.

    Et puis renseignez-vous, le groupe Duran Duran qui a écrit et compose Save a Prayer fera don de ses royalties à une œuvre. Certes ça ne sera sûrement pas la manip pour tous…

    • Charlemagne

      Woof décide que nous ne comprenons rien à rien.
      Et préfère se retrancher derrière un don d’argent aux victimes.
      Et la prière, Woof, c’est de la daube ?
      Peut-être qu’un loup ne prie pas ou ne sait pas prier…
      J’oubliais ! Quelle naïveté de ma part…

    • Denis F

      LISEZ Saint-Augustin!
      Ou, au pire, référez-vous aux citations, ici, ou ailleurs…
      Sinon, les chiens aboient, WOOF, WOOF, et à défaut de voir les caravanes passer, TOUT arrive…
      Accuser les autres du MAL est facile!
      Reductio ad hitlerum!
      PROPAGANDE!

      Et, AU FAIT, vous versez combien, VOUS, aux Chrétiens du Kosovo?
      Que Duran Duran fasse sa com, tant mieux pour VOUS !
      C’est votre excuse?
      Votre argument?
      Ou préférez-vous les autres, païens, athées, animistes, lubriques, satanistes, ou je ne sais quoi???

      Viendra le moment où le loup (Pas la bête innocente!) sera renvoyée chez elle… et vous avec…
      (« Elle » volontaire!)

      Et votre imitation de meute ne sera plus

  37. Manu

    Mr l’abbé,
    Vous saviez bien que votre articles au vitriol susciterait des réactions du même type. Permettez moi d’y ajouter le mien.
    Mon sentiment est que vous vivez en dehors de votre époque. Vous êtes complètement déconnecté des réalités. C’est ce type de discours qui a fait fuir vos ouailles. Vous signez « catholique » : je pense que vous êtes tout sauf catholique.
    Un peu d’apaisement serait bienvenu mais surtout pas en mettant de l’huile sur le feu.
    Tirer la couverture à soi, lourde de 130 morts est une honte.

    Un catholique qui aime le rock.

    • Charlemagne

      Un « catholique qui aime le rock » devrait commencer par sortir de l’ornière, que dis-je de l’étau mental dans lequel il s’enferme à double tour et de commencer par comprendre ce qu’il raconte…

      Un « catholique qui aime le rock » ?
      En y réfléchissant bien, autant marier l’eau et le feu !

      SIGNE : Un catholique qui aime la beauté et l’harmonie de la Création par l’intercession de la prière.

    • Georges

      manu, d’accord avec vous, sur l’apaisement, mais il ne faut pas nier que le P. H. Benoît n’a pas tort quand il parle de 2 jeunesses perdues, une par le fanatisme et l’autre par l’artificiel et le manque de sens, celle qui va voir non des aigles mais plutôt des ânes qui se prennent pour des aigles.

  38. d'ARGOUGES

    Bonjour,

    Heu, vous dites tenir les formulaires de dénonciation à disposition du public? Etes-vous toujours chancelier du diocèse de Bellay-Ars? Je souhaiterai vérifier afin de faire parvenir à votre évêque une copie de cet article avec toute mon indignation expliquée point par point.

    Pouvez-vous me donner son mail? Il doit sans doute bien vous connaître, mais peut-être ne lit-il pas la totalité de vos inepties?

    La bêtise fait beaucoup de mal, vous avez raison, à commencer par la votre…

    Non cordialement.

    Véronique

    • Denis F

      VIVE LA DELATION, Véronique!
      Mais vous ne pouvez-pas trouver TOUTE SEULE?
      Assistée jusque dans la plainte, et l’attaque orchestrée?
      On comprend pourquoi l’église décline depuis Paul VI…
      Sinon, au fait, Véronique, on peut connaître ce qui vous permet de jeter la première pierre?
      Mais NON, c’était du stuc, que du plâtre!

      Cela dit, quand je vous lis, c’est le prétendu « état islamique » que je lis!!!
      MEME DISCOURS!
      Et rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule!!!
      DAESH, et jamais le nom REEL, ou alors nous ne parlons plus français chez nous, ici????
      Plus que la bêtise, c’est l’endoctrinement et l’abrutissement qui font du mal!!!
      Et les idiots utiles continuent hélas à sévir!!!!!…
      J’ai hâte qu’on vous confine au foyer et qu’on vous voile, Madame.
      Je suis certain qu’on vous entendra moins…

      HELAS!

  39. Jose

    Je suis catholique, mais votre discours me fait honte.
    Profondément.
    Aussi peu de décence que de compassion, cela « interpelle ».

  40. mth

    Votre lucidité et votre courage me réjouissent.
    Comment s’étonner que la mort rode ? notre pays n’a-t-il pas approuvé le meurtre d’enfants à naître ( et sans délai de réflexion, maintenant… surtout ne pas réfléchir !) (savez-vous qu’il est question que les services de gynéco aient des quota d’avortement?) et à l’autre bout de la vie, « l’endormissement prolongé »pour les vieux encombrants et souffrants (avec de bien bonnes intentions) Il est logique que la vie du milieu n’ait pas plus de valeur, au bout du compte… Eh oui ! L’enfer est pavé de bonnes intentions (Blaise Pascal)….
    On pourrait dire à « Métal » ce qu’André Malraux proclamait : « Dieu est peut-être mort, mais le diable, lui, est bien vivant ». Comme Malraux n’était pas une « grenouille de bénitier », Métal pourra lui faire crédit.
    Il ne s’agit pas de cracher sur les morts ( comme le reproche Jori) mais de réfléchir pour en éviter d’autres. Et ce n’est pas dans un mois, car voyez : déjà leurs noms s’effacent, « the show must go on » pour les médias.

  41. Paillard

    Je n’aime pas le hard-rock, encore mois le « heavy metal », mais ce ne sont pas eux les terroristes. En l’occurrence, merci de bien vouloir respecter la tradition patristique, ce n’est pas « Grégoire Nysse » mais, sauf erreur de ma part, « Grégoire de Nysse ». Paix à son âme !

    • Bardamu

      Vous n’avez tout simplement pas lu ou pas compris ce billet. En les qualifiant de « frères siamois », il n’est pas fait d’équivalence entre victimes et assassins, mais entre les cultures de mort auxquelles les uns et les autres ont été soumis, chacun à leur façon. La phrase suivant qui établit un parallèle entre les dérives pourtant opposées du Christianisme et de l’Islam permet de mieux comprendre le propos de l’auteur.

  42. frelon

    Voila un texte qui aurait pu être publié dans Rivarol ou tout autre torchon nostalgique du XVI ème siècle. Vous auriez surement fait sensation il y a 75 ans. Vos croyances, que vous pensez certitudes, sont un hymne à la pensée unique, la pensée sectaire, en totale opposition avec l’éducation catholique que j’ai reçue. Ma foi n’est pas la même que la votre et j’en suis ravi.

    • Jean-Vincent

      Bravo Père BENOIT !!!
      Et merci !!!
      Les médias bien évidement « crient » au scandale. mais au nom de leur délire-liberté vous avez AUSSI le droit et en tant que Prêtre Catholique, le devoir de dire et de prévenir !!!
      Père Benoit, nous tenons à vous apporter notre soutien pour le courage devotre prise de position. Bien évidement vous saviez être raillés, insultés en deux mots persécutés.
      Mais quel courage !!!
      Certes ce concert n’est pas responsable direct, mais ces musiques portent de lourdes responsabilités. Les fumeux porcins qui ont perpétrés ce massacre, sont allés se servir là ou ils savaient. Eux-mêmes imprégnés d’une idéologie satanique ont été faire le boulot !!!! Rendez-vous compte 129 personnes, happées par une mort subite, sans avoir eût la possibilité de s’y préparer ? Surtout pour ceux d’entre eux Baptisés, et  » verminés » par les mots subliminaux cachés au sein même de ces musiques dont certains sons sont ont eux aussi leurs rôles à jouer. Des Âmes embrumées de plus par les psychotropes et l’accola absorbée à outrance, une aubaine pour le voleur d’Âmes. Car au fond c’est une fois de plus de cela dont il s’agit. Ils sont aller là ou le maitre le leurs a suggéré !!!
      Cette correspondance avec le satanique est ecratine. Comment peut-ont chanter le démon sans lui faire allégeance, ou lui avoir fait allégeance ?
      Sans le susciter de plus en plus, jusqu’à s’imprégner de lui ?
      C’est tellement simple de libérer ses bas instincts. Bien évidement il y a tous les autres facteurs additionnels qui auraient permis à la plus haute pseudo autorité de prévoir, ou du moins de donner ordres de prendre toutes le précautions :
      – Jusqu’en septembre dernier cet endroit était au mains d’une famille de confession Juive,
      – L’identité même du groupe est un appel pour ces assassins, de même que sa nationalité et sa provenance Californienne (état le plus perverti aux yeux des fils de satan).
      – De plus le 13 était le soir du premier croisant de lune ….
      Dans un état ou l’ésotérisme maçonnique est à découvert, tout cet ensemble n’est pas le fruit du hasard.
      Voyez donc ce qu’avec horreur je suppose !!!

      Personnellement j’irai plus loin, il existe dans ces musiques là des mots subliminaux qui ne sont pas positionnés par hasard, une partie des intonations, des notes sont également misent en place afin de servir de déclencheurs, sur des esprits déjà pré-disposés (lorsqu’il n’ont pas fait allégeance) et parfois comme annihiler par les psychotropes ou l’abus d’alcool. Cela jusque dans les rangs de certains Chrétiens.
      Nous autres catholiques connaissons et côtoyons les bienfaits de l’invisible, ne serais-ce que sur l’Autel du saint Sacrifice Eucharistique, nous savons donc et pourtant ……
      Nombre de nos contemporains s’égarent dans cette recherche de la part Divine qui est en eux, ils s’égarent dans ce besoin, mais se tournent vers le mauvais côté. Ces événements ont joués leur rôle de déclencheur, révélateur d’un grand nombre de  » mal êtres « . Nous en constatons les volumes s’accroissant de personnes qui depuis sont dans un état de délabrement psychique important, parfois en crises violentes de désespoir.
      L’humain est à la recherche de cette part de la vrai Lumière qui est en lui, mais perdue par celle qui vierge et intacte enfanta de la désobéissance et de la mort. Dieu Trinité, se servira de l’Amour et de la Miséricorde pour attirer les âmes vers lui, satan se sert de toute cette perversion pour gagner tant et tant d’âmes. Le danger est présent au sein de ces musiques, mais il l’est également dans toutes ces pratiques annexes que sont le yoga, le raïki, le new-âge, le magnétisme, etc …. et plus encore l’hypnose, dont nous voyons l’explosion d’une désormais mode et je ne parle pas de la sophrologie !!! (Dont l’étymologie nous renseigne plus qu’évidement). Autant de pratiques, ajouter aux narcotiques, qui peuvent apporter, à un instanté, à un moment donné l’illusion d’une guérison, mais qui en aucun cas ne soignerons le fond, la cause. Et pour autant qui ouvriront tant et tant de portes au mauvais côté de l’invisible qui s’y engouffrera plus-tôt deux fois qu’une.
      L’humain est à la recherche de cette part de la vrai Lumière qui est en lui, mais perdue par celle qui vierge et intacte enfanta de la désobéissance et de la mort il se tourne vers cette fascination offerte par satan.
      Pauvres fous !!!

      Afin d’aider un peu plus nos amis Chrétiens et plus encore Catholiques a voir plus clair dans ce dédales de sollicitations accablantes nous préparons un cycle de conférences sur ces sujets, instruits par des Prêtres spécialisés nous vous tiendrons tous informés.

      Priez pour nous mon Père, nous vous assurons de nos Prières.

    • fg

      Un peu de mesure, s’il vous plaît (la vertu de prudence vous y aidera): l’abbé Benoît a voulu nous rappeler, entre autres, les commandements de la 1ère Table (les 3 premiers parmi les 10 commandements de Moïse) qui sont au début de la Loi parce qu’ils énoncent nos devoirs envers Dieu, notre créateur à tous: lisez-les, et renseignez-vous sur la signification à leur donner. Un des premiers devoirs, et aussi une preuve d’intelligence, c’est de ne pas insulter Celui à qui nous devons tout.
      L’abbé Benoît ne juge pas, il sait qu’il n’en a pas le pouvoir. Quand bien même il le voudrait, il sait mieux que quiconque que l »Eglise tient toujours compte de l’intention que l’on met dans nos actes, bons ou mauvais: une chose est de payer pour écouter un groupe chanter « ..j’aimerai le diable et sa chanson… », une autre est d’imiter Satan dans ses abominations.
      C’est regrettable que vous lapidiez un pasteur courageux et charitable qui consacre sa vie à faire aimer ce Dieu que l’on ignore positivement dans la plupart des écoles catholiques où aucun enseignement des vérités de Foi n’est donné.

  43. Jean-Christophe

    Aigles ou vautours
    La Bible de Jérusalem parle de vautours
    Cela correspond bien mieux au sens des paroles du Seigneur

  44. Jean-Christophe

    Je viens de sortir de la messe du Dimanche Notre Dame du Chêne près de Sablé sur Sarthe
    Et j’entends comme prière d’intention
     » Prions pour les victimes et pour leurs agresseurs  »
    Dans la même phrase !
    Et bien moi je ne peux accepter cette phrase de prière car Notre Seigneur et son Père Notre Dieu aiment la justice
    Et on ne peut pas mettre les victimes et les monstres sur le même plateau
    Quand le Seigneur Jésus nous demande de prier pour nos ennemis n’est ce pas pour méditer et non pas obéir mécaniquement ? ??
    Et le même Jésus dans la parabole des mines rapportée par Saint Luc la termine  » et ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux amenez les moi et égorgez les en ma présence  »
    Oui méditons !!! Nous avons l’intelligence
    Oui cette jeunesse de France qui aime sortir le Vendredi soir est belle et ne méritait pas la mort. Elle est belle car elle sort de notre ventre.
    Mais je répète notre société est malade
    À nous de trouver les moyens de nous guérir
    Voyez vous je demande depuis longtemps à l’UNESCO que les Trisomiques soient déclarés Patrimoine de l’Humanité
    Qui m’aide ?
    Les politiques ? L’Église ?
    Personne ! sauf mon Seigneur et votre Père !
    Et le résultat ?
    Encore rien comprenez que notre société est malade mais ces jeunes pleurons les sans le doigt du jugement
    Monsieur l’Abbé tout ce qui sort de notre bouche vient de notre coeur !

  45. maga

    la vérité est toujours cruelle pour celui qui ne veut pas voir ou entendre !
    Certes le texte est dur mais en aucune façon inconvenant : il met en évidence une réalité que beaucoup ne veulent pas admettre soit par ignorance soit pour s’épargner une reflexion profonde et fondée sur des repères que l’on appelle valeurs bien souvent.
    Il n’y a pas de comparaison entre les morts du bataclan et le nombre impressionnant d’avortements dans une journée….. un avortement est un assassinat qu’on le veuille ou non…. Que l’on enlève la vie à 1 jour ou a 95 ans c’est la même chose…..
    Ce prêtre a beaucoup de courage…. il en faudrait beaucoup de sa « trempe » notamment dans la hiérarchie épiscopale (à part 4 ou 5)
    l’Eglise n’est pas parfaite elle est constituée d’hommes pêcheurs comme chacun de nous mais elle vit depuis 2000 ans avec des périodes fastes et d’autres moins . le Christ a vaincu la mort donc Satan et l’on verra cela à la fin du monde…..en attendant sa miséricorde est là pour tous

    Relisez le texte calmement ne le prenez pas au 1er degré…. il va bien au-delà

  46. lacausse

    merci ?Monsieur l’Abbé de dire tout hautce que beaucoup de croyants pensent tout bas.
    je suis tout à fait en accord , avec votre raisonnement….,hélas pour toute ces victimes de notre société si malade….

  47. M Henri

    Superbe analyse, tellement vraie que tous les commentaires le prouvent, surtout ceux qui s’y opposent par l’incommensurable désert de leur argumentation et leur juxtaposition de slogans éculés…. Pauvre France du vide, elle n’est pas encore sortie de l’Auberge….
    Mais courage mon père, vous n’êtes pas seul quand même !

  48. DUFIT THIERRY

    Oui ce prêtre ne fait que rappeler quelques vérités élémentaires.
    Notre pauvre pays a rejeté Notre Seigneur Jésus Christ et la religion catholique.
    La loi autorise l’assassinat des enfants à naitre. La dépravation des mœurs atteint des sommets (encouragée par les lois).
    De pauvres jeunes qui écoutent un concert ou les chanteurs invoquent Satan.
    Dieu est totalement oublié de la société.
    Nous avons maintenant la réponse de Satan : l’Islam et sa barbarie.
    Nous ne voulons plus du règne de Notre Seigneur Jésus Christ, nous avons maintenant le règne de Satan.

  49. Il faut noter les recensions de mauvaise foi à cet article:

    « Le chapelain lyonnais montre volontiers à quel extrême il appartient, en poussant loin sa démonstration grotesque :

    « 130 morts, c’est affreux ! Et 600 morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour. »

    (Rue89 Lyon)

    Un mort est un mort, que cela plaise ou non à Rue89 Lyon. Égalité !

    http://www.rue89lyon.fr/2015/11/23/les-victimes-du-bataclan-qualifiees-de-freres-siamois-des-terroristes-par-un-pretre-lyonnais/

    Lyon Capitale va plus loin dans la malhonnêteté:

    « C’est pas le retour du Moyen Âge, poursuit-il, contrairement à ce que disent les crétins, c’est la postmodernité dans toute son absurdité. Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit… et qui en meurt ! »
    « Où est l’horreur, la vraie ? » s’interroge-t-il enfin lorsqu’il compare les 130 morts des attentats aux « 600 morts (…) chiffre des avortements en France le même jour ».

    Or l’article ne « compare » pas, il écrit que 130 morts c’est affreux. Ce qualificatif est absolu. Il compare les nombres.

    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Un-pretre-de-Lyon-compare-les-victimes-des-attentats-aux-terroristes

    Le Progrès est plus exact :

    http://www.leprogres.fr/rhone/2015/11/23/attentats-la-tribune-d-un-pretre-de-fourviere-agite-les-reseaux-sociaux

    mais tout aussi partisan.

    N’oublions pas que les satanistes, avec à leur tête les francs maçons, sont coutumiers des profanations d’églises.

    Liberté religieuse ! Liberté d’expression !

    Nota: je n’adhère pas à 100 % à l’article de l’abbé Benoît, mais je suis heureux de lire de la littérature de conviction et d’avoir quelques précisions.

    Merci monsieur l’abbé d’avoir dénoncé ces spectacles satanistes directement contraires à la raison et à la liberté religieuse. Satan prend arbitrairement Jésus à partie par des insultes et des cris de rage sans fondement qui humilient la dignité de l’homme. C’est pourquoi son culte est directement contraire à la liberté religieuse et à la dignité de l’homme.

  50. Pascal Canibal

    Bonjour à tous! Cet article est rafraichissant et courageux. Le prêtre Hervé Benoit montre une réalité choquante pour beaucoup car nous baignons dans une culture matérialiste qui fait l’impasse sur la dimension spirituelle de nos actes. Ceux qui parlent de « liberté », devraient poursuivre et préciser « de quoi faire »……. Cette société moutonnière et conformiste farcie de tabous et de politiquement correct respectés aveuglément par le plus grand nombre ressemble plutôt à une société d’asservissement. Où est la liberté?

  51. ROMANO

    Et bien félicitations à l’abbé Hervé Benoît. Je ne suis pas de conviction religieuse catholique cependant j’affirme que l’être humain est au plus bas de la civilisation. Les gens sont des zombis, droguées et n’ont plus de respect pour elles mêmes. Certes, les victimes n’ont pas demandé à rendre l’âme ainsi et je conçois la douleur des proches. L’humanité n’à plus de valeur. Avortement = normalité. J’ai honte pour la société. Pourtant je suis un homme plutôt moderne, censé, aimant mais écoeuré de ce que le quotidien me montre.

  52. Gérard

    Etonnant … J’ai comme tout le monde été horrifié lorsque j’ai appris ce qui s’était passé. Mais j’avoue avoir été interpellé lorsque j’ai eu plus de détail sur les « artistes » qui se produisaient et le genre de « chansons » qu’ils éructaient dans cette ambiance de fête un peu orgiaque qu’on devine. Et de me dire que, de toutes façons, pour ma part, je n’aurais jamais pu être dans ce lieu à cette heure avec ce genre de programme. Je ne sais pas si les salauds, haineux et lâches, qui sont entrés avec leurs kalach dans la salle avaient choisi par pur hasard, mais dans mon for intérieur, je ne peux pas m’empêcher d’y voir quelque mystérieuse coïncidence. Apparemment je ne suis pas le seul, et cela ne m’empêchera pas de prier pour les victimes innocentes, qui n’ont sans doute, pour la plupart, pas évalué toute la noirceur des paroles de leurs « idoles ».

  53. ld

    ce prêtre a raison sur toute la ligne
    Les fils de lâche qui se dechainent sur lui ont enfin trouvé leur bouc émissaire chrétien pour pouvoir dire « regardez c’est pas les islamistes c’est toutes les religions qui sont en cause ».

    La tuerie du 13/11 a fait 130 morts dont 90% de blancs or à paris les Blancs sont une minorité (il suffit de connaitre Paris et de regarder la rue). La volonté cachée des tueurs était de massacrer des blancs uniquement et non « le maximum de gens » sinon ils auraient attaqués le métro. Or ça, aucun commentaire, AUCUN, ne l’a fait remarquer.

    Le curseur invisible des aboiements va systématiquement contre les chrétiens et les blancs

  54. lève-toi

    Saint Jean Bosco qui s’occupait surtout de la jeunesse malheureuse, eut la vision de l’Enfer, il fut épouvanté : à quoi cela sert que je m’occupe d’eux, ils finissent tous ici, parfois par grappes ( pensons aux accidents), ces abominables boites de nuit conduisent à la damnation à cause surtout de l’impureté, qu’en est-il des mors par accidents de voiture suite à la fréquentation de ces antres du diable ( surtout clairement désignée ici) Le Curé d’Ars partait durement en guerre contre la ‘ vogue’ moins nocive et pourtant il demanda au démon par la bouche d’un possédé : Que penses-tu de la danse , , l’abominable lui répondit : ‘ j’entoure la dans comme un mur entoure un jardin ‘. Que dirait-il maintenant.
    Pauvres âmes mortes, abruties par le vacarme hideux de bruit violent ( nommé musique, quelle horreur) et de spots lumineux violents, faits pour déboussoler les personnes. Que de comptes à rendre contre cet épouvantable crime spirituel, ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais l’âme.

  55. lève-toi

    frelon

    Vous vous dites catholique, ce que vous n’êtes pas, il n’y a qu’une religion Catholique celle de toujours , pas celle qui est une invention dénoncée par Saint Paul : ‘Si un ange ou nous-mêmes prêchons un autre évangile, qu’il soient anathème’ , Dieu n’a fait qu’un enseignement, d’autre part beaucoup de Saint on eu la vision de l’Enfer avec épouvante ( Ste Therèse d’Avila, St jean Bosco, ste Françoise Romaine, ste Brigitte de Suède, ste Thérèse de Lisieux a dit sans autre forme de procès : ‘ Les âmes tombent en Enfer comme la neige tombe en hiver, en 1917 la Vierge Marie a montrer l’Enfer aux trois petits voyants qui ont poussé un cri d’horreur en entendant les hurlements de douleur et de désespoir des damnés.
    Sachez pour votre salut que des damnés ont témoigné de leur fin éternelle (Raymond Diocrès, Luther, Elisabeth 1ère d’Angleterre à qui on avait demandé quels étaient ses désirs, elle blasphéma : Que Dieu m’accorde Quarante ans de règne et je ma passe volontiers de son paradis, elle les eut et même plus comme si Dieu lui donnait des années pour le repentir, hélas, après sa mort des Londoniens la virent en feu sur un pont de la Tamise hurlant de désespoir, de douleur et de haine ‘ J’ai eu quarante ans de règne maintenant j’ai l’ERTERNITE de tourments.
    Pour Raymond Diocrès après que son cadavre dans son cercueil non fermé fut dans l’office religieux, par trois fois ce cadavre ( il était prêtre hélas) parla : j’ ai été accusé….j’ai été jugé…et avec rage ‘ j’ai été condamné ‘. Son cadavre fut jeté directement aux ordures de St Germain ( le mot Géhenne indiquait l’endroit de Jérusalem où l’on brulait les ordures)
    Bruno de Cologne Bruno artenfaust de grande intelligence pris peur, il invita ses amis à le suivre et fuir le monde et parti dans l’Isère et fonda un monastère au jeun perpétuel LA GRANDE CHARTREUSE, c’est SAINT BRUNO.
    Il y ‘a d’autres faits de damnés, ceux là suffisent. Pensée sectaire, dites-vous ce qui ne veut rien dire. Hors de l’Eglise vous n’êtes pas Catholique, d’ailleurs vous le dites : ma foi n’est pas la même que la vôtre, c’est vrai, remettez-vous en cause il n’y a pas de honte à le faire, les convertis le disent avec joie, la pensée unique que pour prônez par dérision et celle de Dieu qui ne peut nous tromper et qui n’a pas donné d’autres enseignements que ceux de l’Eglise de Toujours, Dieu ne peut pas varié, il est Parfait, son Eglise est donc conforme à sa parole. Quittez la vôtre humblement, elle ressemblent à celle des sataniste des attentas, elle est du diable, séducteur Menteur et homicide surtout des âmes avant le jugement dernier, après les corps aussi seront à lui. Ô ETERNITE, d’ailleurs où sont ces malheureux assassinés, on tremble d’y penser ( Saint Jean Bosco) ( je m’excuse de ne pouvoir relire mon texte il n’ y a pas la relecture habituelle)

    • arnaud41

      Il y a sans doute 2 « religions catholiques », « lève-toi », la votre et la mienne……..La votre semble fondée sur des apparitions et révélations, sur les confidences de soi-disant damnés, ça me semble un peu juste !

  56. I-Ronnie

    Je m’afflige d’entendre ou lire que le cardinal Barbarin soit consterné de vos propos en ce sens que vos propos sont justes. On pourrait déplorer, trouver qu’ils soient déplacés en de telles circonstances nationales…, mais je rappellerais à mon bien aimé évêque que l’évangile s’annonce plus à contre-temps qu’à temps (effectivement à discernement). Pour être moi-même un disciple du hard Rock, ayant rencontré Jésus, n’ayant pas pris au sérieux nombre de groupes satanisants ou les ayant fui, pour être aussi un ancien séminariste, je pense que votre analyse est juste et que même, probablement, l’Eglise officielle ne « dénonce » pas assez certains dangers, certaines situations, fermant obstinément ses yeux comme pour faire que cela ne soit pas réel. Là, je ne rejoins pas mon cardinal ! Votre propos peut choquer, le choquer, pas me choquer. Ils étaient cibles en raison de leurs choix. Même si les victimes n’ont pas été les « artistes », c’est eux qui étaient ciblés dans ce qu’ils distribuent. Mais – hors situation d’attentat – qu’a-t-il dit lui, successeur des Apôtres, de ce réel phénomène. Alors, le Machin au cerveau en tête de con n’existe pas, c’est une bonne vieille invention de l’Eglise et les adeptes du Cornard décérébré n’existent pas et Les Djihadistes ont bien raison d’aller palper là-dedans. Monseigneur, attention, votre dégoût semble ne tenir ni dans un sens ni dans l’autre; il faut relever la tête et la tourner vers l’intelligence. Nul ne vous a demandé, à ce que je sache de cautionner les propos clairvoyants de ce pasteur, mais en les condamnant, quel signe des temps donnez-vous? Là, je m’interroge. Bon, Highway to Hell, 666 the Number of the beast, Le Pacte (trust) -superbe texte en fait contraire à la notion de Pacte – , Stairway to heaven que mille et mille Cathos bon teint honnissent comme sataniste, Mötley Crue que j’ai contribué à faire entrer en france, Venom (là, c’est du vrai du lourd à tête de bouc)… bref, tout cela pas grave mais les méchants jihadistes, c’est pas pareil, ils ont eu tort ! Ou va l’intelligence chrétienne et quel est son discours. Même les croyants vont se perdre devant la consternation…. pour blasphème de quelqu’un qui dit ce qu’il faut dire. Aucun croyant d’aucune foi monothéiste ne peut s’y reconnaître, aucun incroyant n’y trouvera de quoi nourrir un chemin vers la foi. Bien, il faut tenir le consensus mou, être un tiède, monseigneur. Alors, Vive eagles of metal !

    • arnaud41

      Ancien séminariste ? Pourquoi ne pas avoir persévéré ? Vous auriez été 2, avec cet abbé, à « dénoncer certains dangers, certaines situations », et vous auriez, vous aussi, gardé les yeux ouverts pour voir la réalité en face.
      Beaucoup écrivent ; « enfin un prêtre qui…! » . Ça ne vous fait pas réfléchir cette solitude ? Enfin « un » ! Il aurait donc « raison » seul contre toute l’Eglise ? C’est le lot des prophètes, n’est-ce pas ? Mais « avoir raison » ne vaut rien, Jésus n’a pas prié pour ça, mais pour que nous soyons un. Que votre archevêque ait honte de cet écrit ne vous fait pas réfléchir ? En disant son dégoût de ces propos, votre archevêque dit ce que l’Eglise éprouve. Il n’engage pas que lui : il dit ce que j’éprouve, moi aussi, à des milliers de kilomètres de vous. Dégoût. (Vous savez sans doute d’où vient ce mot ?)
      La violence est à usage personnel. Vaincre ce laisser aller à susciter les encensements faciles.Oui, se faire violence pour aimer l’ennemi, donner ton fils à qui te prend ta fille, donner ta terre aux « racines chrétiennes » à celui qui est sans racine et sans terre, ou qui avait d’autres racines ; l’ennemi à vaincre, il est en moi et je le connais bien, je le rencontre chaque jour. et il est bien plus réel que tous ces fantasmes fumeux qui nous déresponsabilisent.

  57. Yves

    Les croyances peuvent être à l’origine de très grandes choses comme des plus horribles ! L’obscurantisme est tout autant chez le djihadiste qui ne connaît pas la religion qu’il croit défendre comme chez le prêtre rigoriste qui croit voir dans des textes vieux de plusieurs siècles (écrit a une époque où on croyait la terre plate ét au centre de tout ….) des signes de la présence grandissante du malin…. Il y a effectivement quelque-chose qui nous dépasse tous, qui ne peut etre qu’un et qui a mis en mouvement tout ce qui nous entoure il y a des milliards d’année et dont nous sommes tous les enfants : toutes les religions sont soeurs. De la même manière qu’il y aura un moyen d’unifier les 2 grandes théorie de la physique, il y aura un moyen d’unifier les religions à travers le même message universel : la paix et la tolérance avec son prochain, quel qu’il soit et quelles que soient ses croyances. Ce Dieu unique et indivisible ne peut maintenant plus que constater si nous aurons l’intelligence et la sagesse de mener à bien ce qu’il a ,dans sa bonté, débuté il y a bien longtemps.

  58. Les réquisitoires implacables contre le texte de ce prêtre me semblent disproportionnés. L’abbé Benoît a besoin d’avocats.

    Il est certain que la France n’est pas un État de droit. L’avortement, mais aussi les bombardements avec leurs risques d’atteindre des enfants, des femmes enceintes et des vieillard, les assassinats sur ordre du Président de la République (voir l’affaire Saint Aubin et le livre Les Tueurs de la République paru en 2015) rendent possible l’argument: « Modère-toi dans ton indignation, car tu quoque ! »

    Bref je trouve indécent d’agir en meute contre l’abbé Benoît et de ne trouver que des défauts au texte du bon abbé.

    Il attire l’attention sur le satanisme

    https://lebloglaquestion.wordpress.com/2010/05/21/non-aux-profanations-sataniques/

    Par allusion, il attire l’attention sur les crimes satanistes:

    http://www.diatala.org/article-pedophilie-meurtres-rituels-crimes-satanistes-et-l-imposture-du-proces-d-outreau-112197444.html

    Des assassinats d’enfants sont perpétrés tous les ans probablement par centaines ou par milliers. Ils sont occultés par les médias. Selon un prêtre, dans une interview entendu sur le Net, des évêques et des magistrats en sont les spectateurs passifs.

    Donc modérons notre indignation contre le bon abbé Benoît. Tâchons plutôt de comprendre ce qu’il a voulu dire. Moi je vois qu’il a voulu dire qu’en vertu de l’égalité des êtres humains, un assassinat est un assassinat, qu’il n’y a pas des assassinats bons (les avortements) et d’autres mauvais, qu’il n’y avait que de mauvais assassinats. Il a réprouvé les assassinats perpétrés au Bataclan.

    Il y en a assez de cette hystérie anti-Benoît !

  59. ·٭·щargueri†e·٭·

    bonjour,
    Pour ceux qui sont offusqués :
    l’Eglise catholique est une tradition véritable, c’est à dire une école de connaissance, et encore vivante au moins en partie.
    La connaissance n’a pas débarqué spontanément au 19ème siècle dans l’histoire de l’humanité avec l’industrie.
    Et l’Eglise connait les choses surnaturelles. Au sens connaissance, comme on l’entendrait aujourd’hui sous le terme « scientifique », à la fois pratique basée sur l’expérimentation, et assortie d’un cadre théorique vérifié.
    Dans cette connaissance du surnaturel, il y a la présence du « Malin » ( connu sous diverses représentations populaires : Satan, diable… ).
    Cette connaissance précise nettement aussi les liens entre les hommes et le surnaturel, dont le Malin. Que celui-ci est sensible aux appels, qu’il est d’ailleurs limité, requérant une forme de demande pour pouvoir intervenir – en général -. Que les mots, le langage – souvenons nous : le ‘Verbe’ – qui sont un don surnaturel fait à l’humanité permettent le contact vers le surnaturel. [ la prière, l’invocation… ]
    Aussi, pour un homme de la Tradition catholique, tout ce qui s’est passé n’est pas anodin, ni fortuit, ni incompréhensible; au contraire, s’insère très bien dans le cadre expérimental et théorique de la doctrine.

    Certes, depuis un siècle cette connaissance a été largement décriée, méprisée, et finalement rejetée au rang de folklore ou mythologie. Du moins dans le paysage éditorial populaire ( les librairies, les journaux, la télé ).
    Mais… peut être, si l’on est curieux, si l’on cherche à ouvrir son intelligence, peut être vaut-il le coup d’apprendre à la connaitre cette doctrine de l’Eglise…
    Ca

  60. Didier Lestage

    Comme le précisait un des intervenants en réponse à « Métal », je n’ai plus ses 18 ans et suis plutôt à l’hiver de ma vie. Et pourtant, ce texte m’a fait penser au discours d’un pasteur protestant américain dans les années 50 qui diabolisait le rock and roll émergeant qui « décérébrait » les teen-agers de l’époque. C’était il y a 60 ans et le ridicule et le sectarisme de ce discours mémorable n’ont pas perdu une ride. Nous ne sommes pas loin du prêche de cet imam de Brest qui vouait ce qui écoutent la musique à être transformés en porcs et en singes.

    Ce qui me choque est que ce texte ne laisse aucune place au libre-arbitre et à la conscience de ceux qu’il juge et condamne, et au-delà de cet anathème au style médiéval, ce qui me révolte, c’est l’absence totale d’humanisme qui devrait être la base de notre religion, et être au cœur des paroles que ceux qui prétendent la représenter.

    En toute sincérité, si on veut voir des similitudes et des « frères siamois »,ils sont ailleurs. La plume peut être une kalatcnikov. Que Dieu vous pardonne.

  61. Damien Thivolle

    « Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous. » Amen

    • léon

      Il ne « juge » pas, il « avertit » charitablement.

      Si vous voyez votre petit enfant grimper sur une chaise près de la cuisinière et risquer de se brûler, vous l’en empêchez, n’est-ce-pas ?

      Comme nous n’avons pas le même âge, il argumente, fort bien d’ailleurs !

  62. laguérie claire

    Je viens de prendre connaissance du communiqué de Mgr barbarin au sujet de la lettre du père Hervé Benoît . Nous sommes sans voix devant une telle lâcheté. La vérité est pourtant criante. Peut-être trop dure à accepter parce que ce serait reconnaître que nous avons une large part de responsabilité ? Le père Hervé Benoît n’illustre rien d’autre que les propos de la bienheureuse Mère Térésa: Tant que les mères tueront leurs enfants dans leurs seins vous n’aurez pas la paix . Oui ces jeunes sont victimes de la culture de mort que notre société leur inocule. Ils sont aussi martyrs inconscients mais bien martyrs parce que c’est à la chrétienté que s’en prennent Daesh et ces chanteurs. Oui nous avons besoin du père Hervé Benoît et de beaucoup d’autres pour qu’après avoir avoué notre péché et le retour vers notre Père nous recevions en pluie sa miséricorde et la vie en abondance. Que pouvons nous faire concrètement pour ce prêtre ? Peut-être une lettre collective ou non à Mgr Barbarin?

    • terre-neuve

      peine perdue ! nozévêques ne croient plus au démon depuis belle lurette !

      veillez sur votre prêtre maintenant, ça sent l’internement psychiatrique « pour son bien », naturellement !

  63. Pingback: Attentats : le cardinal Barbarin «consterné» par la tribune d'un prêtre de Fourvière - Mes Actus

  64. Louis

    Bravo Monsieur l’Abbé !!!
    Vous nous rendez fier d’être Catholique !
    Nous vous assurons de toutes nos prières dans la tempête que vous allez traversée.
    PS : vous oubliez cependant la cause de l’apostasie du peuple français, de la civilisation occidentale : le Vatican a une grande part de responsabilité, en particulier depuis Vatican II…

  65. Pingback: La lâcheté de l'épiscopat catholique français - Chroniques de France

  66. Richard

    Bravo mon père ! évidement il y a la controverse mais elle fait partie de ces malheureux que je ne nommerai pas les morts vivants car c’est outragent, donc elle est sans valeur et ne vous créera pas d’ennuis pour vous être exprimé clairement à vos fidèles, je le souhaite.

  67. MARIGE

    Bravo et merci pour votre courage.

    L’évidence crève les yeux et pourtant beaucoup sont encore aveugles.

    3 heures après le déclenchement des tirs, ces « chanteurs » étaient dans un avion pour les Etats-unis ! Un départ en catastrophe pourtant … !

    Pour « Metal » du 20 novembre : http://www.dailymotion.com/video/x2r6yo_la-realite-de-l-enfer-les-cris-des_news

    Ou encore : http://www.amightywind.com/hell/aboutsounds.french.htm

    Quand vous écrivez « On se demande pourquoi votre religion est en déclin … », c’est peut-être notre tendance à adapter la religion aux personnes et non l’inverse. C’est cela notre faiblesse.

    Et aussi la tendance à croire que les prières et messes ne servent pas puisque même si on ne les récite pas, on vit quand même … . Grossière erreur.

  68. Jordi de Barcelona

    Este sacerdote Hervé Benoît ha expresado su opinión con argumentos fundamentados, razonados y dentro de la lógica de la teología mística, en especial, la demonología.

    Benedicto XVI dijo que la música rock debía ser purificado de sus mensajes diabólicos (misa celebrada en la iglesia de San Carlo en Roma, el 22 de noviembre de 1994), y afirmó que el rock es la “expresión de pasiones elementales, que en las grandes reuniones de música tienen una relación de carácter cultural, esto es de contracultura, que se opone al culto cristiano”, mientras el pop es “un culto de la banalidad” (libro Introducción al espíritu de la liturgia, 2001):

    Joseph Ratzinger (The Tablet, 30 noviembre 1996): « While preaching to musicians of the Accademia di Santa Cecilia in Rome, Cardinal Ratzinger called for the purification of hard rock and heavy metal music to avoid young people being influenced by its diabolical messages, Gerard O’Connell reports from Rome. He admitted there were « many beautiful things » in modern music, but hard rock tended to draw people « in another direction ». »

    Además, el Rev. Hervé Benoît sugiere que se puede establecer un contraste de comparación entre las infestaciones demoníacas que se dan en Occidente (música, consumismo, ateismo) y Oriente (yihad, fundamentalismo, terrorismo), mediante la acción de demonios de conocimiento y ciencia, los cuales se adaptan a cada tipo de cultura para influenciarlas y conducirlas hacia el mal. Satanás y los diablos odian el hombre como imagen y semejanza de Dios. Todo vale.

    Existen muchas voces de diversos místicos y exorcistas (Marino Restrepo, P. Fortea, P. Amorth) que indican la influencia del demonio a través de las obras de la cultura: invocaciones al demonio en la música, sexualidad en el cine y el teatro, la ouija. El exorcista P. Fortea tiene sus obras demonológicas en http://www.aciprensa.com/fortea.

    También dicen todos los exorcistas que pueden haber infestaciones e influencias demoníacas (obsesiones, posesiones, vejaciones) por simple hecho objetivo de la exclusiva invocación del nombre de Satanás o de los demonios, o también de gurús y maestros espirituales así como de fuerzas y energías impersonales dentro del ámbito de la Nueva Era (yoga, zen, feng-shui). Que estas infestaciones e influencias díabólicas se producen incluso sin culpa subjetiva o intención dolosa, y hasta con desconocimiento e ignorancia de las consecuencias del mal. Por el simple hecho objetivo sin culpa subjetiva.

    El Rev. Hervé Benoît simplemente ha hecho un análisis de unos hechos aportando diversas perspectivas que todo católico, y especialmente todo consagrado (sacerdote, obispo, cardenal) debería de haber hecho en sus homilias y documentos: la existencia de la realidad preternatural de los ángeles apostáticos (demonología), de los ángeles fieles (angeología), de la realidad sobrenatural (Dios), y de los fenómenos naturales (sociología, antropología, psicología, arte, historia).

    • toto

      @Poncet
      1000 par jour ouvrable et pas 600, les avorteurs ne travaillent pas les WE, RTT, congés, jours de fête: il n’y a pas 365 jours ouvrables par an, mais plutôt 220. Le 13 novembre il y a eu 1000 avortements en France dont 260 en région parisienne

  69. Merci à cet homme d’église pour son courage et sa détermination… Je constate avec joie qu’il y a beaucoup de monde avec vous parmi les commentaires postés… Un nombre bien supérieur à ce que j’aurai pu présumer en arrivant à la fin de l’article…

    Je vous suggère ce site qui va parfaitement en votre sens…

    https://legrandreveil.wordpress.com/

    Dieu vous garde…

    Jean-Michel

  70. Mon Père, vous manquez singulièrement de la plus élémentaires décence. Avez-vous songé aux parents de ces jeunes ? Avez-vous songé à la douleur des proches de ces jeunes ?

    Et vous toutes ces années où étiez vous pour accompagner ces jeunes ?

  71. Jean B

    Ce prêtre ne représente pas les catholiques dans leur ensemble. (dont je suis)
    Je comprend bien son écœurement face au massacre que représente l’avortement mais il ne faudrait pas que la dénonciation de ce phénomène fasse tomber Mr l’abbé dans une forme d’imprécation anti- rock and roll.
    Le rock n’est qu’un style de musique parmi tant d’autres dont l’origine remonte au blues et au jazz.
    Le blues a été développé par des noirs souvent très croyants et plein d’intentions religieuses.
    Certe la dérive vers certains aspects du rock moins glorieux peut être à déplorer mais tout de même toutes personnes qui écoutent du rock ne son pas des suppôts du malin.
    Le malin comme sont nom l’indique est très malin et il n’est pas toujours là où il semble le plus évident.
    Etant très malin il peut se glisser subvertissement dans des formes moins visible et même dans l’Eglise.
    Quand on voit la difficulté que les divorcés peuvent rencontrer pour communier à la table du Christ alors que l’Eucharistie représente pour un fidèle le moyen de reprendre des forces pour « tenir » dans ce monde on peut se poser la question sur le peu de miséricorde de l’Eglise et la souffrance qu’elle entraine. L’église a pendant des années laissé se développer les « indulgences » qui d’une certaine manière existe encore aujourd’hui.
    Ne voyons nous pas dans cela un peu du malin ?, de manière plus feutré, moins éclatante, moins spectaculaire mais bien là.
    Les imprécations de Mr l’abbé avec tous le respect que je lui dois ne sont elles qu’inspirés par Dieu ?
    Saint Paul insistait beaucoup sur le discernement des esprits.
    Toutes les influences que nous recevons « les esprits » peuvent êtres :
    Divines
    Naturelles
    diaboliques
    Et s’en prendre à une jeunesse certes un peu perdue, (mais la jeunesse n’a elle pas toujours été un peu « pommée » à toute les époques) pour mettre sur le même plan ces jeunes et les djihadistes me paraît un peu excessif.
    Le rock peut avoir un effet un peu hypnotique mais il y a beaucoup d’autres choses qui peuvent l’être.
    Et je rappelle à Mr l’abbé que ce jour là les morts n’ont pas été que des gens du Bataclan ils y avaient aussi des personnes justes sur une terrasse de café en train de boire un coup. Sont ils aussi des suppôts de Satan?

  72. Enfin un prêtre français catholique… et qui n’a pas la langue de buis comme la plupart des évêques de France et honte ( mais ce n’est pas nouveau ) pour Barbarin toujours aussi gamin et et progressiste à gogo…

  73. Jean Michel « je constate avec joie qu’il y a beaucoup de monde avec vous parmi les commentaires postés »…je constate juste que les commentaires de ceux qui ne vous suivent pas dans votre raisonnement (honteux) sont en partie éliminés !..alors vraiment j’espère de tout coeur que vous n’êtes qu’une minorité parce que tous ces commentaires me donnent envie de vomir ! vous raisonnez avec votre esprit étriqué de catholiques croyants..votre croyance ne vient pas de votre coeur mais de ce qu’on vous a inculqué..et que dites vous de ces victimes tranquillement installées dans un restaurant ? vous allez nous parler de satanisme là aussi !!???

  74. une maman

    la « punition » qui ne va pas manquer de vous tomber dessus, montre que vous avez touché très juste et que le démon n’est pas content d’avoir été démasqué, courage pour la suite, on prie pour vous !

  75. Kärcher

    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les catholiques qui trouvent cette tribune inacceptable, par pitié, faites le ménage chez vous, clairement et ostensiblement, comme vous aimeriez que le ménage soit fait du côté extrémiste de l’Islam.
    Il y a déjà beaucoup trop de poussière sous votre tapis.

  76. Gilles

    Bravo Bravo Bravo et Bravo.
    Dans ce monde des bien-pensants, des formatés, de la pensée industrielle, seules les brebis entendent la voix du Berger et le suivent. Nous, Chrétiens évangéliques, prêchant la parole du Seigneur selon Son ordre, nous sommes de tout coeur avec vous.
    Courage !

    « Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, et l’on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom.
    Cela vous arrivera pour que vous serviez de témoignage. » Luc 21,12-13

  77. seignez

    s il vous plait relisez Marie Julie Jahennie……et prions tous pour la France ….la France fille ainee de l Eglise qui a donne au monde tant de missionnaires et de Saints!!!!

  78. noroît

    C’est un prêtre catholique dit parle comme ça ? Voilà qui me rassure, je les prenais tous pour des zombis, des mous, des peureux, des traitres, des judas … Eh bien, en voilà un qui parle comme ils devraient tous parler ! Ouf, tout n’est pas perdu.

    Monsieur le curé, continuez. Je viens de lire que Mgr Barbarin va s’occuper de vous !!!! Il ferait mieux de s’occuper de son âme.

    La lecture de votre article m’a redonné du courage. Je vais prendre de ce pas mes armes : le Rosaire. Et le Chapelet à la Miséricorde Divine pour le salut de ceux qui sont morts ce jour-là en France, massacrés par des barbares : 730 innocents.

  79. Pingback: Attentat, démon ? Nous sommes entre Ciel et Terre - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  80. Pingback: Les victimes du Bataclan : « des dégénérés ! » | CentPapiers

  81. Pingback: Le père Benoît est-il irrécupérable ? | skanderbergblog

  82. Pingback: Faut-il envoyer le cardinal Sarah réfléchir dans une abbaye ? - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  83. Pingback: Orły (oskubane) śmierci jak diabeł! – Riposte-katolicki catholiqueRiposte | komp13

  84. Pingback: Police de la pensée: Quand les lois décident de la vérité des dogmes (When truth becomes a revolutionary act) | jcdurbant

  85. Pingback: Communiqué de l’abbé Hervé Benoît | Altermedia France-Belgique

  86. Pingback: Messieurs les curés, ne vous trompez pas d’assassins ! | :: Novopress.info - arme de réinformation massive:: Novopress.info – arme de réinformation massive

  87. Pingback: Catholic priest removed for comparing Paris victims to terrorists | Churchmouse Campanologist

  88. Pingback: Card.Barbarin, s'explique sur le cas de pédophilie - Riposte-catholiqueRiposte-catholique