feather-pen-writing-letter-with-ink-bottle-HD-wallpapers

Lettre ouverte à l’abbé David Gréa

Download PDF

Monsieur l’abbé,

Si j’en crois Le Progrès, vous regrettez que Riposte Catholique n’ait pas été « dénoncé officiellement par les évêques de France », au motif que « de tels sites sont dangereux, […] favorisent l’intégrisme et la haine identitaire ». Rien de moins ! Et le journaliste qui vous cite ajoute, sans doute ironiquement, que vous souhaitez à tous d’être des « artisans de paix ».

Vous, en tout cas, avez une curieuse conception de la paix. C’est la paix dans l’uniformité, la paix qu’obtient dans les rangs le caporal serre-file. Selon Le Progrès, vous êtes un prêtre dynamique et érudit, délégué diocésain à l’œcuménisme. N’ayant pas l’honneur de vous connaître, j’ignore si le portrait ainsi brossé de vous est fidèle ou non, mais, s’il l’est, j’avoue être un peu dubitatif sur ce que peut donner cette conception un tantinet caporaliste du dialogue en matière de relations œcuméniques. À moins, bien sûr, que vous ne réserviez vos aménités aux non catholiques et que vous estimiez que les catholiques ne partageant toutes vos vues ne méritent que le mépris et la condamnation.

Je suis déjà interloqué que des journaux anticléricaux notoires soient désormais considérés comme les légitimes arbitres des élégances dans l’Église et que tout le monde considère que le fait qu’un prêtre ait osé déplaire à Rue89 ou à Libération justifie qu’il encoure des sanctions canoniques qui sont rarement fulminées avec tant de publicité pour les prêtres qui bafouent les sacrements ou qui abusent de mineurs. Peut-être même dans votre propre diocèse. Allez savoir…

Mais votre réclamation de notre condamnation, sans que vous ayez jamais jugé utile de prendre contact avec nous pour savoir si nous correspondions, si peu que ce soit, au portrait au vitriol que vous peignez de nous, met le comble à la mesure.

Quand nous défendions votre archevêque, attaqué par les mêmes médias anticatholiques, pour avoir mis, un peu sommairement, en parallèle la loi Taubira et l’interdit de l’inceste, où étiez-vous ? Vous n’étiez peut-être pas mécontent, alors, de trouver des laïcs capables “d’aller au charbon”, sans trop se soucier de leur image de marque. Nous nous contentions, à l’époque, de demander aux nouveaux censeurs de faire l’effort de lire sérieusement la déclaration du cardinal Barbarin, sans réagir hâtivement, en tentant de comprendre.

Était-ce trop vous demander d’en faire autant pour votre confrère ? Et, si vous avez lu sérieusement la tribune de l’abbé Benoît, que contestez-vous réellement : le fait qu’il croie à l’existence du diable ? Le fait qu’il dénonce le nihilisme de notre actuelle « culture de mort » ? Le fait qu’il refuse le « choc des civilisations » qui voudrait un affrontement islam-Occident sans la moindre nuance ? À moins que ce ne soit, tout simplement, son style littéraire trop véhément ? Dans ce dernier cas, j’ignorais qu’une divergence de style emportait nécessairement une condamnation officielle et canonique dans la moderne et supposément “dialoguante” Église de France. Notre tort a peut-être été de croire que les déclarations de Vatican II, sur la responsabilité des fidèles laïcs, valaient aussi en France. Vous nous avertissez publiquement qu’il n’en est rien et qu’une seule vision est autorisée chez nous. Puis-je alors vous demander respectueusement de bien vouloir me renseigner sur les contours exacts de cette vision ? Je suppose, sans en être certain, qu’il s’agit de celle du fameux “quotidien officieux” de l’épiscopat qui, tout récemment encore, faisait campagne pour la reconnaissance publique des soi-disant multiples « types de familles » au sein même de l’Église. Car la loi Taubira ne suffit pas ; il faut maintenant que nous reconnaissions « une forme de sacramentalité » (ou quelque chose comme ça, dans la langue de buis en usage) aux « mariages » gays…

Ledit “quotidien officieux”, peut-être vexé que les catholiques proches de La Manif pour Tous soient majoritaires sur le net, a, en tout cas, été, avant vous, le premier à réclamer la condamnation de Riposte Catholique. Sa rédactrice en chef considère sans doute scandaleusement irrévérencieux qu’on n’applaudisse pas à chaque article de La Croix.

Rassurez-vous, Monsieur l’abbé, la condamnation, que vous appelez de vos vœux, de Riposte Catholique va bientôt venir. Si elle était la première, elle ne serait assurément pas la dernière… Elle ne viendra pas de l’épiscopat français (sauf si celui-ci se dépêche), mais des officines de la police politique qui, dans leur zèle “pamalgamiste” pourchassent avec plus de hargne les supposés « ultra-catholiques » – hélas, plût à Dieu que nous soyons effectivement « ultra-catholiques », nous nous inquièterions moins de notre salut éternel !– que les islamistes radicaux.

Mais prenez-y garde, Monsieur l’abbé, vous aurez certes été un secours précieux pour ces officines, mais cela ne vous sauvera pas : ce que ces officines détestent, c’est le catholicisme lui-même, et non telle ou telle nuance sous laquelle il se présente. Leur apporter notre tête sur un plateau, comme la charmante Salomé le réclama pour saint Jean-Baptiste, ne servira qu’à accélérer le processus actuellement en cours, certainement pas à le freiner. Ignorer à ce point les leçons de l’histoire ne laisse pas de m’interroger.

Mais il est vrai que vous semblez considérer que la politique (et donc l’histoire), c’est sale et indigne d’un catholique. Je crois, tout au contraire, que c’est, pour un laïc catholique, la plus haute forme de la charité. Et, oui, je vous le concède, et même je le revendique, je reçois l’Évangile comme un envoi en mission dans le monde politique – non pas pour favoriser la haine, comme vous accusez méchamment Riposte Catholique de le faire, mais bel et bien pour bâtir la civilisation de l’amour à laquelle nous appellent et le Christ et les derniers Papes.

Je vous prie d’agréer, Monsieur l’abbé, l’expression de mes sentiments filiaux. Je n’ose vous demander votre bénédiction, que vous ne souhaiterez sans doute pas gaspiller pour des parias, de peur qu’une part de notre réprobation ne vous contamine, mais je puis du moins vous assurer de mes prières pour vous-même et pour votre apostolat.

Guillaume de Thieulloy, directeur de Riposte Catholique

53 comments

  1. MERCI POUR VOTRE LETTRE, Monsieur Guillaume de Thieulloy !
    le Christ a été calomnié… le vrai disciple ne sera pas mieux traité que le Maître ! mais cela L’a conduit à sa Victoire sur la Mort ! puissions-nous connaître nous aussi la Résurrection

  2. mettra

    « ce que ces officines détestent, c’est le catholicisme lui-même, et non telle ou telle nuance sous laquelle il se présente »…On ne saurait mieux dire…Encore que le catholicisme tel qu’il s’exerce (et le mot n’est pas pris au hasard), aujourd’hui, chez nous en France, est plutôt commode à gérer et plutôt un soutien pour un pouvoir politique (médiatique, c’est ce qui compte) très faible, toujours à la recherche des moindres occasions de légitimation. Et le dernier avatar de cette coopération « mutuellement bénéfique » (car l’Eglise chez nous est aussi dans un grand état de faiblesse), est l’indécente gesticulation sur la lutte contre le réchauffement climatique à laquelle nos pasteurs ont prêté leur concours (enthousiaste, même!). Le seul vrai péché originel n’est-il pas de dépasser les 2° de réchauffement de la Terre d’ici… 85 ans ? Quant à cet abbé qui veut vous interdire, il est certes détestable, mais surtout à plaindre, car personne ne lui saura gré à terme de ces petites délations/trahisons. A court terme, il en ira peut-être un peu différemment…Courage à vous, et merci pour votre travail patient.

    • ROMANOS

      Concernant le réchauffement climatique à la mode qui dernièrement semble la préoccuper, serait-il impertinent de rappeler la responsabilité historique en la matière de l’Église Catholique romaine depuis l’adoption de ses diverses variations liturgiques, consécutives au deuxième concile du Vatican ?

      En effet, sachant que l’élevage, notamment de bovins, est GROS producteur de gaz carbonique, lui-même responsable dudit réchauffement climatique, a-t-on mesuré rétrospectivement l’impact de la décision d’abandonner les « jours de jeunes » et les « jours maigres » en vigueur jusque-là dans son calendrier : Avent / Carême / Rogations / plus tous les autres tous les vendredis de l’année (sauf l’occurrence de fêtes liturgiques, telle celle de Noël) ?

      Notons que l’Occident chrétien, des divers Protestantismes, avait déjà abandonné les « jours maigres », après leurs sécessions d’avec l’Église de Rome.

      • toto

        @Romanos
        « En effet, sachant que l’élevage, notamment de bovins, est GROS producteur de gaz carbonique, lui-même responsable dudit réchauffement climatique, »
        Je me permets de rectifier votre phrase ci-dessus.
        Premièrement le jeûne et l’abstinence ont un impact bénéfique sur la santé et surtout sur la vie spirituelle, je suis d’accord avec vous. Mais de là à tomber dans les bobards du GIEC. Le gaz carbonique a une incidence infime sur l’effet de serre. C’est la vapeur d’eau qui est prépondérante. Le gaz carbonique fait partie du cycle de la vie végétale et animale. Les bovins produisent du méthane, comme vous quand vous mangez des flageolets, mais encore une fois ce gaz n’a pas d’incidence contrairement aux allégations mensongères des écolo-mondialistes. Il suffit de leur mettre un tuyau aux fesses et de faire marcher des moteurs ou de l’éclairage!!!!
        Profiter que les ahuris catholiques marchent dans le bobard (il me semble que moults prélats orthodoxes marchent aussi à fond) pour taper sur l’Eglise catholique me paraît un peu osé.
        Oui Vatican 2 est le problème et c’est un problème qui touche à la foi, mais les orthodoxes se sont liés au pouvoir politique avec des conséquences désastreuses et leurs persécutions contre les Uniates n’ont pas été un épisode de gloire.

  3. Bonjour, très bon article que je ne saurais pas écrire.
    Je voudrais dire a tout ceux qui avoir l amabilité de me lire, que l’Eglise dirigeante est gangrenée .Tenez vous bien par l antéchrist .
    Je suis radiesthésiste et avec la grâce de Dieu je trouve de plus en plus du caché ce que l on peut appeler aussi modestement la connaissance.
    Catholique je ne croyais pas trop a Satan Lucifer antéchrist .
    Comme on dit en science je les ai localisé radiesthesiquement et je sais trouver qui et qui
    L’antéchrist est squatté,il est menteur, de mauvaise foi etc il est non seulement dangereux pour la maison du christ et de Dieu il est dangereux pour l Humité

    • my

      Que voulez vous nous dire exactement ? Attention la radiesthésie ne vient pas de Dieu, vous devriez visiter le site du Père Joseph Verlinde, spécialiste de ce genre de « science » (par google).
      Vous parlez de l’Antéchrist, ne confondez vous pas plutôt avec antichrist ?
      Anté veut dire avant (anté = antérieur à) Anti veut dire à l’opposé, antichrist = celui qui est opposé à Dieu, donc opposé au Christ.

      • Marie

        « Antechrist »,** c’est-à-dire ennemi du Christ. Personnage mystérieux que l’Ancien et le Nouveau Testament annoncent comme devant s’opposer au Messie et comme devant couvrir la terre de crimes et d’impiétés. Son apparition sur la terre devrait précéder le 2ème avènement du Christ (Daniel, 7 et suivants; saint Jean, Apocalypse, XIII, XIV). On a cru voir l’Antechrist dans les chefs des principales hérésies.
        ** à prononcer, selon Littré, « antecri »…

      • toto

        @my
        De Wikipédia:
        « Le mot « antéchrist » vient du grec ancien ἀντίχριστος / antíkhristos par l’intermédiaire du latin médiéval antechristus5, mot qui vient du latin ecclésiastique antichristus. Bien que la transformation du préfixe anti- (contre) en ante- (avant) date du xiie siècle6, on trouve la forme antichrist chez François Rabelais6, dans la Bible de Jérusalem (traduction du xxe siècle) et dans la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie française7. Malgré cette transformation, le mot antéchrist signifie adversaire du Christ8 et non celui qui vient avant le Christ. De même, en latin, antechristus et antichristus sont synonymes.

  4. Hugo

    Le commissaire politique à des projets(*)
    et sa carriére n’avance pas assez vite .il fait du zèle .

    (*) la messe new look
    « Comment sauter de joie après l’office du dimanche? A partir du 6 novembre, à 18h30, «Glorious» lance, avec le père David Gréa, curé de la Presqu’île Sud à Lyon, une messe «new look» à l’église Sainte-Blandine. Leur mission? Attirer, sur un créneau horaire particulier, des fidèles qui ne se retrouvent pas dans le style habituel. «On veut voir les gens heureux et qu’ils ne disent plus : «Mon Dieu! Que c’était tristounet aujourd’hui…»» expliquent Benjamin et Thomas Pouzin. Les leaders du groupe de pop louange interpréteront certains de leurs chants, à la place des cantiques, «façon églises africaines ou évangéliques américaines». Un écran géant sera installé au-dessus de l’autel. Et un apéritif aura lieu après l’office, qui sera célébré par le père David Gréa dans le règles de la liturgie. »

  5. Jean-Christophe

    L’article du Père Benoît a engendré un nombre exceptionnel de commentaires
    La majorité d’entre eux en faveur et un petit nombre dont les miens en critique surtout sur la forme et le manque d’analyse objective sur le profil des victimes
    Et je disais que les victimes étaient nos enfants et que les vrais responsables de la descente du pays étaient les générations antérieures
    Mais le site de riposte catholique doit être préservé car c’est un lieu de dialogue de qualité et les commentaires ne donnent pas lieu à des insultes même s’ils ne sont pas tendres !!!
    On ne pourra

    • ROMANOS

      Je vous rejoins concernant la forme.
      On doit, autant que faire ce peut, dire les choses avec amour, sans édulcorer pour autant le contenu du message, étant entendu que nous avons un « devoir de vérité » au service de la Vérité, sinon ce serait un manquement à la Charité.
      Bien entendu, cela vaut pour tous, y compris pour l’abbé Benoît qui ayant vu j

    • ROMANOS

      … Bien entendu, cela vaut pour tout le monde, dont l’abbé Benoît qui, ayant raison sur le fond, a en outre manqué de discernement en réagissant « à chaud » ( avant même les obsèques des victimes et alors que plusieurs dizaines de blessés graves sont encore hospitalisés un mois plus tard ) et sans tenir compte du mode de fonctionnement de l’univers médiatique, formatant l’opinion générale, ecclésiastiques compris.

      ROMANOS vous rejoints aussi sur la nécessité de sauvegarder la source exceptionnelle d’informations, souvent uniques, du site Riposte Catholique. Il se joint très volontier à tous ceux qui expriment leur admiration, leur soutien et leurs remerciements à son animateur.

  6. Jean-Christophe

    On ne pourra disais je jamais revenir sur la loi Veil mais faire passer les Trisomiques 21 comme patrimoine de l’humanité serait une extraordinaire victoire sur les forces du mal qui préconisent l’eugénisme qui avait été des la loi Veil de 1975 rendu possible

    • felix

      Bonjour Jean-Christophe,

      Sans aucune ironie, pourquoi voulez-vous que les Trisomiques 21 passent comme patrimoine de l’humanité ?
      Pouvez-vous m’expliquer ?

      Frat avec NSJC

    • C.B.

      « On ne pourra jamais » …

      Ne soyez pas défaitiste!
      Le combat à mener est de faire prendre conscience aux jeunes générations (certaines sont très au clair là-dessus)
      -que la contraception chimique (ingestion de molécules diverses et variées) est une insulte à l’intelligence humaine et à la survie de notre terre
      -que l’avortement n’est rien d’autre qu’un assassinat (homicide volontaire avec préméditation).

  7. apobrod

    Dialogues de qualités sans insultes sur riposte catholique???!!!! Si les commentaires étaient mieux « évalués », avec la non diffusion de propos insultants, et la diffusion d’avis contraires,, vous en seriez pas là!! Qui sème le vent (du diable), récolte la tempête!!
    Ce prêtre, quoique que cela vous en coûte, a bel et bien redynamisé sa paroisse!!!
    Alors, encore une fois, tant que vous serez persuadés de détenir la vérité, sans aucune réflexion sur vous même (par peurs et non par Foi), ne soyez pas étonnés par ce qui vous menace….
    A bon entendeur, salut!

  8. toto

    @Jean-Christophe
    « On ne pourra disais je jamais revenir sur la loi Veil »
    Ah? Bon? Vous connaissez l’avenir? Et bien , moi je vous dis que tant que le massacre des Innocents continuera sur cette Terre et en France en particulier, nous nous livrons nous-mêmes aux barbares et aux massacreurs. Et ceux-ci s’occuperont bientôt de vous, ce n’est pas une prophétie, c’est une certitude.

    • toto

      Question aux modérateurs: mes commentaires vous posent des problèmes pour que vous mettiez plusieurs jours à les valider???? Un commentaire semblable (C.B.), mais postérieur au mien est déjà en ligne.

      • Riposte
        Author

        @toto

        S’ils posaient problème, nous ne vous en aurions pas validé 595. Il est tout à fait possible que le commentaire se soit retrouvé dans les « Indésirables ». Nous en recevons des centaines par jour qui sont stockés ailleurs que sur la liste d’attente des commentaires ayant franchi nos “défenses” informatiques. Cela prend un “certain” temps pour vérifier un par un les indésirables. En outre, nos moyens financiers et en personnel ne nous permettent pas de surveiller 24 h sur 24 les commentaires qui arrivent sur Riposte Catholique.

  9. zézé

    Vu que tous ces prélats officient à la mode protestantisme il est évident que cela leur est beaucoup plus facile à faire !!!!!!

    Merci à Riposte Catholique, à Salon Beige et autres sites du même « genre ».. qui nous apportez toujours des informations très pertinentes. Merci à vous et surtout courage. Mes prières vous accompagnent.

  10. Pingback: Lettre ouverte de Guillaume de Thieulloy à l’abbé Gréa Actualités

  11. Frankie

    Le seul espace catholique qui nous informe !
    Le seul espace où les catholiques fatigués des âneries de certains clercs trouvent une information véritablement catholique et des énergies pour ne pas se faire empapaouter par les presse de régime de tendances neoprotestante !

    Il faut continuer et merci !

    • ROMANOS

      Cher contributeur,

      Pour un autre regard, pourquoi ne pas vous intéresser à la liturgie, à la théologie et à la spiritualité de l’Église Orthodoxe ?
      Celle-ci se définit comme « l’Église des 7 Conciles » (cf. œcuméniques), tous tenus au temps de « l’Église Une et Indivise » du 1er millénaire chrétien.
      Elle se veut plus proche de « l’Église des origines » et si on peut aussi lui reconnaître des défauts, ce ne sont assurément pas ceux de l’Église latine de Rome !

      • @Romanos
        je suis tout à fait d’accord avec vous ayant fréquenté à titre personnel l’Eglise orthodoxe française , le monastère de Saint Michel du Var situé à Lorgues , dans le cadre des enseignements de Jean Yves Leloup.

        http://www.eof.fr/
        http://www.eof.fr/st-michel-du-var/

        La Divine Liturgie célèbre une liturgie orthodoxe d’occident , le rite des Gaules des premiers chrétiens en Gaule. La Liturgie de Saint Jean Chrysostome, Liturgie Bysantine.
        Les offices sont chantés à cappela en polyphonie qui donne une profondeur et une forme extraordinaire du rite.
        l’adhésion de l’église orthodoxe à l’Unité des églises est un voeu du Pape François et du Patriarche Bartholomé II du Patriarcat de Constantinople.
        Les chrétiens de l’église latine de Rome devraient assister aux offices de l’église orthodoxe pour mesurer l’extraordinaire Liturgie qui touche au plus profond le divin.

        • Yerpud

          L’idée que l’on touche au divin,dès lors qu’on se sent ému aux larmes par une musique, un tableau, ou un chant bouleversant, prouve que la raison s’efface devant l’émotion pour juger de la profondeur de telle ou telle croyance.
          Il est certain que les polyphonies slaves font plus réver que les affreux cantiques repris actuellement dans les églises occidentales. Mais le fait d’avoir besoin d’être bouleversé par la forme pour mieux adhérer au fond, rend le problème de la foi infiniment suspect puisque purement affectif.

        • ROMANOS

          Chère Élisabeth,

          C’est avec intérêt que j’ai consulté exhaustivement, avec application et sans aucun à priori, les deux liens vers lesquels vous renvoyez dans le corps de votre commentaire.
          À vrai dire, bien qu’ayant eu connaissance de l’E.C.O.F. dans le passé, je n’avais jamais entendu parler de l’E.O.F., ni de l’E.O.C. , à ce jour.

          Cependant, je suis au regret de constater que les « communautés ecclésiales » en question ne sont pas membres de l’Église Orthodoxe, n’étant pas dans la communion de l’une des 15 Églises apostoliques autocéphales (canoniques) qui compose l’Orthodoxie.
          Cet état de fait est sanctionné par leur non appartenance à « l’Assemblée des évêques orthodoxes de France » qui rassemble (uniquement) les évêques des Églises orthodoxe canoniques présentes en France.
          La publication d’une photo d’audience au Phanar (résidence du Patriarcat œcuménique), lors d’une visite de courtoisie d’un des responsables de l’une de ces communautés, n’y change rien et ne prouve rien en la matière !).

          Pour le reste, dans le droit de l’Église universelle et depuis toujours, si un évêque ordonné validement, selon la règle intangible de la « succession apostolique » ininterrompue depuis les Saint-Apôtres, est indispensable à l’existence d’un « diocèse-Église locale », ce dernier est nécessairement en communion canonique au sein d’une Église regroupant plusieurs diocèses.
          Or, le souci est que nous avons ici trois entités ecclésiales « électrons libres » n’ayant reçu aucune « autocéphalie » ou même une large « autonomie interne » au sein d’une Église autocéphale (canonique) orthodoxe (impossibles au demeurant à recevoir avec un seul évêché !).
          Quant aux relations privilégiées avec d’autres entités ecclésiales issues des patriarcats de Constantinople (cf. Vieux calendaristes) et de Moscou (cf. dissidents du prétendu « patriarcat de Kiev »), toutes deux schismatiques ; voilà qui s’apparenterait à une confédération des entités en rupture avec l’Église Orthodoxe … qui ne peut être reçue que comme un acte de défiance, sinon d’hostilité par l’Église Orthodoxe (canonique).

          Enfin, promouvoir une supposée et réinventée « paléo-liturgie » de « l’Église des Gaules » est pour le moins hardi et s’inscrit sans conteste, à rebours de l’évolution constatées des traditions liturgiques, à travers l’histoire de l’Église universelle ; où progressivement les « centres d’Unité » qu’étaient les Patriarcats (cf. établis au Vème siècle, lors des 3ème et 4ème conciles œcuméniques) de « l’antique pentarchie » ont unifié les liturgies en vigueur sur leurs territoires canoniques respectifs.
          Rome, premier siège de l’Église universelle, mais aussi celui du « Patriarcat d’Occident » au sein de ladite « pentarchie » (avec Constantinople, Alexandrie, Antioche et Jérusalem) a fait de même.

          Enfin, désolé d’avoir à le dire : choisir et retenir ce que l’on pense nous convenir (faire son marché ?), parmi les décisions des conciles œcuméniques est par nature complètement hétérodoxe (= le contraire d’orthodoxe et par conséquent aussi de catholique, au sens d’un saint Irénée de Lyon : « ce qui a été cru partout et depuis toujours »).

  12. Bède

    Les maisons d’édition, les stations de radio, les chaines de télévision,…etc. qui désirent s’intituler « catholique » ont besoin de la permission de l’autorité ecclésiastique compétente. C’est le canon 216 du Code de droit canonique. J’ai toujours trouvé votre titre un peu difficile à porter et j’ai toujours préféré Periscopus, par exemple, qui est inattaquable même s’il publie exactement les mêmes articles.

  13. Eve

    D’où viennent les termes « favorisent l’intégrisme et la haine identitaire  » ?
    Je ne les ai pas vus sur Le Progrès !

    « l’intégrisme », pour ne pas dire fidèle à l’Evangile ?
    « la haine identitaire », ceux qui emploient aussi facilement le mot haine devraient relire leur propos qui en contient à coup sûr.
    « identitaire », n’avons nous pas chacun une identité ?

  14. DECOOL

    Merci pour chaque mot que j’approuve de cette lettre. Merci pour le combat que vous menez pour les « sans voix » que sont les catholique dépourvus de pasteurs qui les défendent, face au monde de plus en plus corrompu et agressif à leur égard. Nous somme avec vous!

  15. mimi

    Ce que l’Abbé David Gréa semble aussi ne pas voir , c’est son propre regard sur l’autre, sur cet « étrange » qui est catholique du plus profond de son âme, et qui est toujours 100% d’accord avec Riposte Catholique.
    Quel regard avez-vous Monsieur l’Abbé ?
    Quels sont vos « critères » ?
    Jésus , pensez à Jésus …
    Etes-vous « frère dans la Foi » de ces journalistes quasi bénévoles qui font un travail d’information et de réinformation exceptionnel ? Avec de tous petits moyens matériels ? Avec les seuls moyens de ceux qui prient matin midi soir, à toute heure ? Et pour résultat une intelligence aidée par le Ciel… Et la grâce de la claire compréhension leur est donnée pour écrire aussi finement qu’ils le font .
    Que notre Dieu d’Amour et de tendresse pour les petits vous pardonne Monsieur l’Abbé Gréa. Et vous éclaire. Ainsi que votre hiérarchie…
    Tout est compté au Ciel…

  16. L’artisan de la paix au petit pied regrette que Riposte Catholique ne soit pas « dénoncé officiellement par les évêques de France », car ce blog est dangereux et qu’il favoriserait l’intégrisme et la haine identitaire…
    Mais que ce jocrisse aille lire et étudier le Coran dans sa version « médinoise »et qu’il s’informe sur les « haddîths »! Dans l’islamisation totale de la France annoncée, je vois bien ce « Directeur de Consciences » se faire imam et en tant qu’ancien pasteur amener ses brebis se faire égorger sous le couteau du boucher « halal »

  17. Hervé Soulié

    « Il n’y a que la vérité qui touche » (proverbe connu).
    Ne cherchons pas plus loin la raison de la haine de Gréa.
    Il voit simplement « en creux » l’image de sa propre déchéance en tant que pasteur.

  18. Philon33

    Maurice Clavel disait en son temps » Mes Pères vous vous êtes rendus avec armes et bagages au monde ». . La trahison vient souvent de l’intérieur, de ces clercs qui se croient supérieurs aux autres, plus « miséricordieux », plus proches du monde. Ce sont en réalité les fossoyeurs de l’Eglise Catholique, ils ont depuis longtemps abandonné les grands dogmes de l’Eglise pour se mettre au diapason du monde et vibrer avec lui. Ils n’ont plus de catholique que le nom, en accord avec toutes les dérives sociétales vous ne les verrez jamais défiler pour défendre la famille avec LMPT mais plutôt avec LGBT pour défendre le droit à la différence. Toujours aux avant-postes de la modernité ils n’ont de cesse de dénoncer les archaïsmes des catholiques attachés à une certaine fidélité à la Foi Catholique. Ennemis des croyants et persécuteurs zélés ils sont les nouveaux pharisiens toujours à l’affut de ce qu’ils considèrent un intégrisme. Héros de la presse mainstream ils s’enorgueillissent en plus d’être les idiots utiles d’un monde qui les méprise. Ils ont l’Evangile à géométrie variable et n’y prennent que ce qui va dans leur sens en oubliant l’exigence intrinsèque du message du Christ.  » Large est la voie qui mène à la perdition et nombreux sont ceux qui s’y engagent »

  19. Léa

    Voilà plusieurs décennies que 80% de notre hiérarchie religieuse n’a plus rien à faire au sein de l’Eglise de France, on attend toujours la repentance pour nous avoir enfumé de la sorte avec la presse dite « catholique », c’est grave messieurs les prélats d’avoir pactisé avec le système moderniste!
    où est la doctrine sociale de l’Eglise quand il n’y a aucune réaction de votre part au sujet des lois mortifères?
    Car on le sait bien, une loi est faîte pour être appliquée!
    Enfin heureusement que des religieux bien inspirés et de haut niveau nous ont prévenus, et cela que vous combattez? tout cela n’a plus rien de catholique!

  20. Yous

    Chère Maman, très chère Maman, mais qu’est-ce qu’il t’arrive ?
    Qu’as-tu fais pour voir tes propres enfants s’entredéchirer !
    Très chers frères dans le Christ, je suis catholique comme vous tous, mais je n’insulterai jamais quiconque d’entre vous. Je n’insulterai personne pour ses idées. Je pourrais être en désaccord avec quelqu’un, mais cela ne m’empêchera pas de l’aimer.
    Pour moi, toute personne qui lit l’évangile par curiosité, juste pour comprendre le texte, est déjà chrétien à sa manière, quelques soient ses conclusions. Je l’écouterai avec intérêt. Il pourrait être en contradiction totale avec ma conception. Je ne serai pas obligé de le suivre.
    Je reconnais même à chaque église, communauté, groupe, voire individu le droit de prononcer son « anathème » contre ceux qui ne sont pas d’accord avec sa conception. C’est du droit de chacun de ne pas vouloir s’identifier avec la vision des autres, à plus forte raison quand on est catholique, ouvert au souffle de l’Esprit. Nous sommes un milliard et demi de croyants catholiques, c’est inconcevable que nous soyons tous des CD qui contiennent les mêmes détails. Par contre,
    Il est inconcevable également, qu’un catholique insulte un autre pour ses idées, encore plus si ce dernier est également catholique.
    Jésus dit dans l’évangile de Saint Matthieu : « Qui blasphème contre le Fils, il lui sera pardonné. Mais qui blasphème contre l’Esprit Saint, il ne lui sera pas pardonné ». Le message est fort et clair. Qu’importe de se tromper dans ses jugements quand ils n’impliquent pas la destruction de la vie !
    Par contre, c’est très grave quand l’amour fuit nos discours. Rappelons-nous la parole de Jésus :
    Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister ; Mc 3.24
    Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. 3.25
    La Sainte Eglise a besoin de tous ses enfants.
    Une règle d’or pour éviter le déraillement, vous convenez avec moi :
    « Chaque fois que je vais dire ou écrire un mot je demanderai à L’Esprit Saint de me guider ».

    • Frankie

      Vous pensez vraiment que la Ste Eglise a besoin de fossoyeurs ou de clercs à la merci des idées du monde ? Beaucoup ne le croient pas ! Il demandent simplement de la clarté !

      Mais vous avez raison sur un point et le Christ l’avait annoncé ! Il faut laisser pousser le bon grain avec l’ivraie ! C’est à la moisson que les épis seront moissonnés et l’ivraie jetée au feu !

      Le jugement n’appartient qu’à Dieu qui voit et sait tout !

      Mais notre rôle est de clamer la Vérité c’est la première des charités ! Nous avons un devoir de correction fraternelle afin qu’aucun ne se perde !

    • charlier

      Nous avons lu les réactions aux déclarations de ce prêtre, nous répondrons très simplement, lisez « la blessure  » de Jean-Pierre Dickès et là vous comprendrez toute la désherrance
      des jeunes dans les années 60, et sachez que tous les lanceurs d’alerte et sentinelles de l’époque se sont fait traiter de sous-évolués de ringards et qu’il fallait s’adapter à l’évolution au monde moderne, donc un grand pourcentage de catholiques ont prévenu partout dans les paroisses dans les catéchismes qui tenait plus d’une garderie qu’autre chose!
      Donc les mêmes causes produisent les mêmes effets, il faut savoir ce que l’on veut!
      Quand nos jeunes n’ont plus rien spirituellement ils cherchent autre chose qui leur semble fort, ils foncent et le résultat est ce que l’on constate actuellement!
      l’Eglise de France à raté quelque chose depuis 40 ans, tirons en les conséquences!

  21. Gilberte

    J’aime lire ce que les chrétiens pensent. C’est prendre les chrétiens pour de minables influençables pour qualifier ce site de dangereux dans la mesure ou on y lit ce qui déplait à l’abbé Gréa. Il y a un proverbe qui dit » il n’y a que la vérité qui blesse »

  22. Pingback: La farce soit avec toi - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  23. Pingback: La farce soit avec toi - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  24. Pauvre pécheur que je suis

    Premièrement, je souhaite une longue vie à Riposte Catholique…

    Deuxièmement, qui n’a pas commis d’erreur d’un côté comme de l’autre…

    Troisièmement, c’est bon d’avoir des gens, d’accord ou pas, de pouvoir émettre son opinion…

    Il faut savoir se pardonner, car c’est à notre propre échelle du pardon que nous serons jugés !
    Il faut garder espoir et confiance dans l’Esprit Saint qui saura nous éclairer si nous recherchons la vérité dans les opinions émises tout en écrasant avant tout, notre orgueil !

  25. Pingback: One man show - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *