STATUE DE JEANNE D ARC OFFERTE A L EGLISE SAINT SATURNIN DE BLOIS VIENNE

LE PRETRE MICHEL VIOT

Père Viot : “La Croix” doit présenter des excuses

Download PDF

Sous le titre « La Guerre », le Père Michel Viot a publié hier sur son blogue une analyse lucide de la situation dramatique que nous vivons. Après des attendus, il y souligne, notamment, les contorsions de certains catholiques, en particulier une journaliste de La Croix. Si nous sommes en guerre, alors des catholiques, évêques, prêtres, journalistes, etc., devraient y réfléchir à deux fois. Quand on se trouve en “état de guerre”, les “cinquièmes colonnes”, d’où qu’elles viennent et quelles qu’elles soient, ne sauraient être tolérées.

La Guerre.

À juste titre ce mot fait peur ! Aujourd’hui, en ce dimanche 15 novembre 2015, j’ose dire qu’il soulage, parce qu’il exprime la vérité, trop longtemps camouflée, et que sa prononciation par des voix officielles et autorisées va permettre enfin une mobilisation générale contre un ennemi clairement désigné samedi 14 novembre par le chef de l’État : Daech !

Volontairement, je ne veux pas revenir sur le passé en ce qui concerne nos autorités politiques. Elles ont pour elles la légalité et ont tenu ces deux derniers jours un discours de rassemblement de tous les Français pour le présent et l’avenir ! Je rejoins l’avis du professeur Joël Hautebert exprimé dans le journal L’Homme Nouveau (lien). Le Président de la République, sans renier ses principes personnels, a su trouver pour une fois les mots justes et vrais qui pouvaient rassembler une grande majorité de Français ! Références à la patrie, aux valeurs de respect de l’homme, caractéristiques de la France (à cause de sa civilisation judéo chrétienne, ce que n’a pas dit le Président, mais en l’occurrence je ne le lui reproche pas pour l’instant présent), désignation de l’ennemi enfin en parlant de Daech, et du djihadisme (référence donc à l’Islam, j’y reviendrai). Il a clairement exprimé que nous étions en guerre et que la France serait « impitoyable » ! Ces justes propos doivent se traduire en actes ! Sinon, il vaudrait mieux ne pas les avoir tenus ! Cela implique des changements dans notre politique étrangère, dans notre tactique militaire à l’extérieur, une écoute plus attentive de nos “services” de sécurité intérieure, des moyens plus adaptés à la menace ! Je n’entre pas dans les détails, cela ne me regarde pas de prime abord comme prêtre, d’autant plus que les autorités responsables semblent prêtes à agir.

Je ne resterai donc que sur le terrain religieux et moral ! Je salue le fait qu’on ait parlé de guerre. Personnellement je le fais depuis que le Pape François a déclaré que la IIIe Guerre mondiale était commencée ! […] J’en appelle aux anciens combattants qui m’ont entendu, comme aux paroissiens des différentes églises du doyenné de Saint-Germain-en-Laye, pour qui je célèbre la messe. Notre environnement a changé et nous ne pouvons, comme prêtres annonçant Jésus-Christ la Vérité même, que dire la vérité ! Dire que nous sommes en guerre c’est préparer à vivre et à mourir autrement, comme le prêchait celui qui présidait la messe concélébrée ce matin.

C’est aussi exhorter l’autorité politique à se montrer impitoyable vis à vis des criminels terroristes et à aller peut-être plus loin que l’état d’urgence ! Il est à craindre en effet qu’il faille établir la loi martiale avec le risque de la peine de mort pour les terroristes et leurs complices ! Le Catéchisme de l’Église catholique de 1992 prévoit ces situations exceptionnelles ! En fait il s’agit de savoir qui doit bénéficier de notre pitié dans de telles situations ! Car pour un chrétien celle-ci doit avoir une place. Mais pour qu’elle l’ait, il faut faire un choix ! S’y refuser c’est exclure complètement la miséricorde !

Personnellement je choisis les victimes et leurs familles, en songeant aussi aux futures victimes ! Si l’on ne veut pas voir arriver une guerre civile en France avec des commandos de la mort, il faut que l’État se donne les moyens d’anéantir définitivement les auteurs de crimes contre l’humanité ! Et l’Église doit veiller alors à ce qu’elle dit comme aussi à ce qu’écrivent certains ! Je me place dans le lot ! J’accepte par avance le jugement théologique de mes supérieurs, et j’userai alors selon les normes du droit de la possibilité de faire appel. Cela dit, il faut que cesse dans les journaux au label catholique certains propos ! En temps de guerre, et nous y sommes depuis plusieurs années, il n’y a plus d’idiots utiles. Compte tenu des circonstances, ils sont tous inutiles voire nuisibles !

Un exemple ? Dans le journal La Croix du 19 octobre 2015, Mme Marie Boeton, dans un article « Questions autour de l’exécution de djihadistes français », manifestait son « émotion » et suggérait l’enlèvement de ces criminels par nos soldats pour les faire juger en France ! Comment pouvait-on, déjà à cette date, imaginer qu’un djihadiste puisse se laisser enlever ou prendre vivant sans commettre auparavant le maximum de dégâts en vies humaines pour finalement se faire abattre ou se faire exploser ? J’espère que Mme Boeton a maintenant compris, après ce qui s’est passé vendredi soir dernier à Paris, que son propos était stupide et à la limite criminel.

Je ne sais si ces exécutions sont réelles ! Mais si elles l’étaient, je les approuve au nom de la raison d’État et de la protection de la population, car les djihadistes que Daech laisse revenir, ont l’obligation de commettre des attentats en France. Nous manquons de soldats et il serait criminel de leur faire risquer leur vie pour arrêter des criminels contre l’humanité, qui, quel que soit leur âge, n’ont plus de place parmi nous en France ! Persister à leur manifester de la pitié aux dépens de ceux qui la méritent vraiment (les victimes) amène à douter des sentiments du journaliste, voir du journal. Serait-ce une réapparition du démon anti-français qui dès les années 1954 et suivantes suscitait la sympathie pour les « porteurs de valise du FLN » et accablait de mépris nos anciens combattants d’Indochine ? En temps de guerre, j’accepte le « à tout péché miséricorde » comme prêtre uniquement. Mais cela implique reconnaissance de la faute !

Présentement cela signifie les excuses de la journaliste, et du journal La Croix à l’État et aussi à l’Armée ! Sinon il donnerait raison à M. le ministre Peillon qui a écrit que le catholicisme n’avait pas sa place dans la République ! Mais peut-être que ce journal est l’allié objectif de monsieur le M. Peillon ? Penserait-il comme lui que La Révolution française n’est pas terminée (titre du livre écrit par lui en 2008 où il tient ses propos) ?

Sans excuses claires concernant cet article qui se fait complice du terrorisme, il conviendrait que tout catholique patriote et attaché aux valeurs que la France défend se désabonnât de ce journal ou ne l’achète plus ! Le temps de guerre oblige à des positions fermes et tranchées contre tout ce qui peut porter atteinte au moral de l’armée et à l’autorité de l’État qui remplit son rôle de défenseur de la patrie.

Il est plus que temps enfin que toutes les autorités religieuses musulmanes de France fassent entendre clairement leur position sur le djihâd et sur quelques autres questions incontournables pour que cette religion puisse continuer à être tolérée en France : que veut dire naître musulman, a-t-on la liberté de changer de religion, qu’est-ce que le djihâd, quel est le statut des femmes… etc. Et il y a d’autres questions, je n’évoque ici que le plus urgent.

En bref il faut que l’État prenne en compte la réalité religieuse de l’islam. Il existe de nombreux spécialistes de cette question ! Même exigence pour certaines voix catholiques d’une nullité affligeante sur cette question. Et en ce moment l’affligeant devient criminel. Puisse donc la guerre ne pas faire que des victimes ! Qu’elle aille au delà d’une approche de la vérité en la plaçant devant nos yeux. Que cette vérité nous rende encore plus libres comme l’a dit Jésus. Donc aussi plus proche de Dieu par l’amour et la soif de justice.

24 comments

  1. Pradayrol

    Merci Père VIOT!

    Vous auriez pu également faire référence à la fiche « islam » de Bayard que nous avons dénoncé en son temps et que seul le vicaire général de Toulouse a aussi dénoncé en nous répondant que cela était de l’irénisme.

    Que les courageux comme vous fassent sortir de leut trou d’autruche ceux qui ne veulent rien voir!

  2. Jacques

    En réalité c’est tous les jours que La Croix aurait à présenter ses excuses. Répandu dans tous les organes de l’Eglise, lu par tous les prêtres, religieux religieuses etc.. de France, c’ est le véhicule de toutes les erreurs dans l’Eglise et le soutien de toutes les politiques désastreuses de notre pays

    • Non ! la  » Croix  » n’est pas lue par tous les prêtres de France … et heureusement ! Dieu soit loué ! D’abord, ça coûte cher, et puis ils ont un art consommé pour nous refiler les infos avec vingt-quatre heures de retard … et oui, que voulez-vous … c’est surement pour mieux réfléchir, pour laisser mûrir la réflexion, que sais-je encore? prendre du temps et du recul … tout cela pour nous offrir du grand, du beau journalisme ! Et pour terminer ce petit commentaire, je ne peux m’empêcher de repenser à Louis Powels, qui, dans les années quatre- vingt ne s’est pas gêné pour nous offrir une jolie sortie dont il avait le secret et qui est toujours d’actualité,  » Ma plus grande croix, disait-il, c’est de la lire …  »

      • charlier

        Très bien vos réflexions Jacques et Duroc, je rajoute que depuis 40 ans beaucoup de catholiques pensent que cette presse dite à tord « catholique » devrait faire repentance avec la cohorte des chefs religieux du même tonneau qui ont enfumé les croyants de cette belle religion catholique, ils n’ont plus rien à faire avec notre religion, qu’ils fichent tous le camp, on en a marre de leur catéchisme et cérémonie dévoyées, qu’ils payent les pots cassés, qu’ils assument leur attitude!

  3. cartseled daniel

    j’ai pris connaissance de l’article du père michel VIOT
    BRAVO D’ACCORD à 100/100

    Etant né à ALGER « …. le démon anti français ….
    la sympathie aux porteurs de valises du FLN …
    c’est bien posé…
    et je reprends les mots du pape François
    « la iii ieme guerre mondiale a commencée… »

    ne nous trompons pas d’ennemi et c’est aux fruits que nous reconnaitrons l’arbre
    il n’y a qu’un seul chemin à suivre:celui de la Vie la Lumiere et l’Amour

  4. Armindo

    Merci. Cela me change d’homélies imbéciles si souvent entendues depuis janvier de la bouche de prêtres qui se soucient bien plus de « pas d’amalgame » que de la nécessité impérieuse de proclamer l’Évangile.

  5. Merci au père Viot d’émettre le vœu que tout catholique patriote et attaché aux valeurs que la France défend se désabonne du journal La Croix ou ne l’achète plus. Ayant de loin suivi ce journal depuis quelque 50 ans je considère qu’il a puissamment contribué à la déchristianisation de la France. Merci aux assomptionnistes ! Petit exemple de sa « duplicité » : un article de Gilles Biassette paru le 30 septembre dernier sous le titre « L’Amérique à nouveau sous la menace d’une crise budgétaire ». On y lit que le Planning familial américain « se trouve sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines à la suite d’allégations faisant état de la vente indue de tissus fœtaux prélevés à la suite d’interruptions de grossesse ». Le mot « allégations » laisse entendre qu’il s’agit d’une affirmation mensongère, du moins si j’en crois l’édition 1987 du Larousse en cinq volumes. Le fait de ces ventes pouvant être considéré comme prouvé, le terme . »allégations » fausse le lecteur.

  6. Jean Etienne

    Bravo mon Père, voila qui est bien dit, en particulier pour ce qui est des autorités religieuses musulmanes de France qui, en raison de leurs positions violant litérallement nos lois et notre constitution, ont de sérieux comptes à rendre à notre république. Il est impératif que l’ensemble de la classe politiques se mobilise, pointe, dénonce, condamne et expurge les points de la doctrine coranique qui ne peuvent coexister avec les valeurs et les lois fondatrices de la France. Les doctrines et idéologies supremacistes, racistes, hégémoniques, belliqueuses, totalitatistes, anti sémites, appelant au génocide des chrétiens et des juifs n’ont pas leur place sur le sol de la France, pas plus que Mein Kampf …

  7. Bernard L.

    Ce journal La Croix (le journal le moins lu des catholiques, les vrais) irait très bien pour allumer le feu de ma cheminée mais je ne l’achète pas sinon ça reviendrait aussi à mettre mon argent au feu…

  8. chambre

    Merci Père VIOT pour vos paroles justes , il y a longtemps que j’attendais des paroles comme celles-là . Que DIEU vous protège . Bien sincèrement HELENE

  9. Petit

    Merci Père Viot. Votre article est fort et me rassure parce qu’il y a encore des hommes d’église pour crier bien haut leur indignation face à la tolérance minable de cette presse qui se dit catholique Quel faux témoignage nous offre-t-elle?

  10. L'Alba

    Pour mieux comprendre l’iniquité de ce pasdamalganisme, lire:
    Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans de François Jourdan aux Editions de l’Oeuvre

  11. Betsynette

    Merci Père Viot, j’ai arrêté de m’abonner au journal La Croix, pour moi il faisait de la désinformation, je ne comprends pas comment il y a eu autant de dérives dans notre monde Catholique, que Dieu vous protège et qu’il protège la France.

    • Betsynette

      C’est vrai avec vous un chat n’est plus un chat, modération pour 129 morts, modération pour ceux qui ne regarde pas la vérité en face, merci père Viot, à cause de cela nous irons tous à l’abattoir.

  12. Tiernvael

    Le Père Viot emploie lui aussi le terme « civilisation judéo-chrétienne », comme c’est devenu la mode, mais c’est une erreur (De Gaulle n’a employé que « chrétienne » dans sa fameuse phrase rapportée par Alain Peyrefitte), d’autant que c’est une secte judéo-chrétienne qui est à l’origine de l’islam ; des Juifs qui se voulaient chrétiens mais en gardant les rites de la loi mosaïque : circoncision, interdits alimentaires, etc. Pour reconquérir Jérusalem et reconstruire le temple, ils embrigadèrent les tribus arabes, l’affaire rata, les arabes fâchés trucidèrent les chefs judéo-chrétiens et reprirent l’affaire à leur compte. On connait la suite…

  13. Philon33

    Il y a longtemps que j’ai abandonné ce soi-disant journal « catholique » mais qui est devenu un journal crypto-socialiste infesté de pensée franc-maçonne laquelle est incompatible avec la foi catholique. Laissez tomber ce journal s’il vous reste un peu de foi catholique en vous.

  14. soleily

    Oui, nous sommes en guerre. Il est grand temps de le reconnaître et que nos gouvernements agissent en conséquence… Et non, on ne doit pas se tromper d’ennemis C’est une guerre différente, mais c’est vraiment une guerre mondiale… Nos gouvernements et nos soldats sont appelés à veiller courageusement sur notre sécurité. Mais, nous aussi, chrétiens civils, nous avons un rôle important à jouer. Nous devons témoigner avec ardeur de notre foi en Jésus Christ en veillant à nos paroles. Qu’elles soient toujours en quête de Vérité et d’amour. Nous devons aimer nos ennemis et ne pas croire qu’ils sont nos amis. Les aimer, c’est prier pour eux comme Jésus nous le recommande. Je crois que nous devons aussi nous documenter sérieusement sur le Coran pour pouvoir dire la vérité à son propos et en particulier la dire dès que nous en avons la possibilité, à des musulmans. Je crois que 95% d’entre eux n’ont pas lu le Coran (comme 95% des chrétiens n’ont pas lu la Bible). C’est en leur parlant avec patience et assurance que nous pouvons les ébranler… Et, avec la grâce de l’Esprit Saint, les amener peut-être à la conversion. C’est à cela que nous sommes appelés. Rien de moins !!! Et cela va demander du courage contre l’environnement, mais aussi contre nous-mêmes.
    Sans leur conversion, nous n’en sortirons jamais. Même si nous arrivons à éliminer DAECH par les armes, d’autres surgirons d’ici peu…

    Prions et témoignons.

  15. JustLeBlan

    Que la miséricorde de Dieu ne soit accordé que si la repentance est véritable n’autorise pas la justice des hommes à se substituer à celle de Dieu. Qu’un prêtre puisse tenir de tels propos, qui plus est publiquement, est je le pense, profondément choquant.

  16. alain blaise

    De quel JESUS est-il prêtre ( 2 Corinthiens 11, 4 ) ce Michel Viot dont beaucoup semblent dire du bien ici ( Luc 6, 26 ) ? Est-ce bien du JESUS de Nazareth qui répondit à ses contemporains qui lui parlaient de ce qui était arrivé à des galiléens massacrés par Pilate :  » si vous ne vous repentez pas , vous périrez tous également » ( Luc 13 , 1 -3 ) ? De quel repentir ou conversion parlait-il ce JESUS qui a aussi dit à ses vrais disciples  » vous n’êtes pas du monde  » ( Jean 15 , 19 ) JESUS qui redoute de ne pas trouver la FOI , la vraie , quand Il reviendra ( Luc 18, 8 ) ?
    Car il existe bien, réellement, une fausse et mauvaise foi ( Jérémie 9,5 _ bible de Jérusalem ) qui n’est pas la foi en JESUS-CHRIST ( 2 Thessaloniciens 3, 1 – 3 ).
    Peut-être que ce JESUS de Nazareth qui avait mis en garde ses « compatriotes » galiléens contre le risque de périr tous était animé par le « démon anti-galiléen » comme d’autres peuvent l’être par le « démon anti-français » ? De « bons patriotes » ne l’ avaient-ils pas stigmatisé en lui flanquant clairement en face qu’il avait un démon ( JEAN 8, 48- 52 ) ? Si nous avons bien écouté Michel Viot , les « catholiques français » ne doivent pas donner raison à Mr Vincent Peillon, connu pour être un « fervent républicain » , en d’autres termes ils se doivent de montrer qu’ils « adhérent » totalement aux « valeurs de la République française » qui sont « judéo-chrétiennes ».
    Qu’est-ce que c’est ce « judéo-christianisme » sur lequel est fondé notre République, république à laquelle tout « catholique » se doit de montrer sa loyauté ? Le MESSIE ou CHRIST n’est-il donc jamais venu ( Jean 16, 28 ) pour qu’on continue encore , en dépit même de ce que Pilate le païen signifia par son inscription placée sur la Croix de JESUS-CHRIST ( Jean 19 , 19 -22 ) car parler de « judéo-chrétien » c’est en réalité proclamer que le « messie ou christ » attendu par les « Juifs » de nos jours n’est pas encore « venu » !
    Qui ignore vraiment de quelle inspiration sont les « VALEURS » de la « République » ? Oui , JESUS-CRHIST est le seul Sauveur , le seul chemin ( Jean 14, 6 ) vers le Vrai DIEU ( Jean 17 , 3) et hors de l’Eglise…catholique point de salut , il ne saurait en être autrement contrairement à ce qu’enseigne un certain « modernisme » .
    L’islam qui parle de « Issa , fils de Marie  » est « un autre évangile » . Si nous écoutons bien et voulons obéir à l’Esprit-Saint qui parle par les Prophètes ( Credo ) et qui a parlé ,sans qu’on ne puisse rien y retrancher , par la bouche du Prophète et Apôtre Paul de Tarse ( Actes 13, 1 et Actes 14,4 ) en Galates 1 , 6 -10 , cet « autre évangile » ne vient pas de DIEU , en tout cas pas du DIEU Père de JESUS de Nazareth son Fils Unique et son Messie . Cela est clair pour toujours. L’islam n’est pas seul qui ne serait pas de DIEU , la franc-maçonnerie aussi et tout ce qu’on appelle aussi « les religions » du monde ne sont pas de DIEU à moins de dire que JESUS-CHRIST qui enseigne qu’Il est le seul chemin et la Vérité , est un menteur. Le vrai disciple du CHRIST sait qu’il n’est pas du monde , que « l’amour du monde est inimitié contre DIEU… » ( Jacques 4, 4 ).
    Ceux qui veulent lutter contre le « démon anti-français » selon la manière exposée par le « bon père » Michel Viot ne couriraient-ils pas le risque plutôt de tomber sous la coupe du  » dieu des nations » en l’occurrence du dieu de la « nation française » ( PSAUME 96, 4- 5 ) qui sous couleur de « patriotisme  » mâtiné d’une certaine idéologie pseudo-catholique , est lui aussi un terrible démon qui souvent parvient à faire déchoir de leur fermeté ( 2 Pierre 3, 17 ) même les catholiques les plus fidèles pour les amener à pécher et à proférer des blasphèmes contre la vrai foi en JESUSCHRIST et en DIEU son Père.
    Ce démon est d’autant plus efficace qu’il agit par l’intermédiaire d’un homme censé être prêtre car dans ce cas-là il réussit à faire de ceux qui se prétendent ou croient être des catholiques et qui ont perdu leur fermeté des enfants de la géhenne ; pensons à ce que dit JESUS-CHRIST Notre Seigneur en Matthieu 23,15. Quel piège terrible !
    L’Islam , avec son avant-garde le djihadisme, est réellement ennemi de l’Eglise catholique quoique puisse déclarer « Nostra aetate », cette véritable idole abominable placée dans l’Eglise de JESUS-CHRIST ( Ezéchiel 8, 5 – ) par ceux qui ne connaissaient et ne connaissent plus l’Evangile ( Ezéchiel 7, 26 ) et dont on vient malheureusement , pour la ruine de la vrai foi en JEUSUS-CHRIST , de célébrer le cinquantième anniversaire.
    Aucun meurtrier n’entrera dans la maison de DIEU ( Apocalypse de Jean 22, 15 ; 1 Jean 3, 15 ) surtout pas ceux qui se moquent de DIEU en tuant en son nom. Personne ne peut en douter .
    Pour amener le règne de JESUS-CHRIST, l’Eglise qui est son corps doit ,c’est une évidence , lutter contre tous ses ennemis quels qu’ils soient LUC 19, 27 -28. Or ceux contre lesquels l’Eglise devrait lutter , les pasteurs actuels de l’Eglise en ont faits des « amis » ; des imams et des rabbins ont été invités et autorisés à « invoquer » leur « dieu » en plein Vatican .Souvenons-nous de la rencontre entre le pape François, Mahmoud Abbas , Benyamin Netanyahou et ceux qui les accompagnaient , rabbins et imams ! Les rois de ce monde et les « habitants du monde » eux-mêmes n’en croyaient pas leurs yeux , en espéraient-ils autant qu’ils auraient le malin plaisir de voir qu’eux les ennemis de l’Eglise franchiraient les portes de l’Eglise pour la souiller et la maudire de son sein même ( LAMENTATIONS de JEREMIE 4, 12 ) .
    Comment cela a-t-il pu arriver à notre Eglise ? L’ESPRIT-SAINT parlant d’avance par la bouche du prophète nous révèle que « c’est à cause des péchés de ses prophètes et des fautes de ses prêtres » ( Lamentations 4 ,13 ).Est-il besoin de donner des exemples de fautes des prêtres ? On en finirait pas.
    Les autorités de l’Etat français avec tous leurs services ont la mission de lutter contre tous les meurtriers qui perturbent la tranquillité des citoyens , les « neutraliser »avec l’appui de ces derniers si possible ( Romains 13 ,1 -5 ) comme d’ailleurs le font les Autorités de tous les pays et royaumes de la Terre mais ceci dit ayant toujours à l’esprit ces paroles les concernant qui sont en Matthieu 4, 8-9 et Luc 4, 5-7 car malheur à celui qui les ignorerait ou les mépriserait et oublierait que ce monde est sous la domination du Mauvais ( 1 Jean 5, 19 ) . Et qui est le « Mauvais » qui tire les ficelles de ce monde ? Ce n’est pas souvent celui auquel on pense .
    Le chrétien , c’est-à-dire le Catholique fidèle, n’a pas à lutter contre des adversaires de sang et de chair mais doit lutter contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes ( Ephésiens 6, 12 ) et dont les serviteurs sont les adeptes de toutes les religions et « traditions dites philosophiques » autres que  » l’Eglise qui préside à Rome  » ( lettre d’IGNACE d’Antioche aux Romains ) . Cette Eglise ne saurait se trouver dans les « loges » ou autre part ailleurs ( Matthieu 24, 26 ) et surtout elle ne peut être à la remorque du monde.
    Que celui qui peut comprendre comprenne , oserons-nous dire comme nous l’a dit Notre Maître ( Matthieu 19, 12 ) .
    Du reste , comment le Catholique , citoyen de la Maison de DIEU ( Ephésiens 2, 19 ) , pourra-t-il faire pour DEMEURER ( Evangile selon JEAN ) attaché à celui qui a dit : « celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi  » ( Matthieu 10, 37 ) ? Ce n’est certainement pas en cherchant à plaire à Vincent Peillon qui est peut-être autant nuisible à l’Eglise que tous ses autres ennemis sauf si ce monsieur Peillon venait à se convertir et à confesser JESUS-CHRIST seul sauveur des hommes .Ce dont on peut sérieusement douter car pour qui l’a entendu exprimer ses pensées, dire de lui , comme notre père PIERRE le déclara à Simon le Samaritain magicien, « qu’il est dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité » vis-à-vis de la doctrine de l’Eglise de JESUS-CHRIST , n’est pas excessif ( Actes 8,23 ).
    Prions pour le salut des français, aimons notre pays la France , mais n’oublions jamais qu’elle est « monde qui passera avec sa convoitise » ( 1 Jean 2,17) alors que le Catholique , pèlerin , étranger et voyageur sur la terre ( 1 Pierre 1, 17 et 2, 11 ) n’a point ici-bas de cité permanente ( Hébreux 13, 14 ) mais ,à l’exemple de ses pères dans la foi, le Catholique ne doit chercher, avant tout , que la patrie à venir ( Hébreux 11, 13-16 ) , le royaume de JESUS-CHRIST qui n’est pas de ce monde ( JEAN 18, 36 ) véritablement redevenu « Sodome  » ( Jérémie 23, 14 et Apocalypse 11, 8 ) . Et qui oserait le contester devant toutes ces lois adoptées dans beaucoup de pays prétendument chrétiens ou mieux encore « judéo-chrétiens », lois qui avalisent l’abomination des « hommes qui brûlent de désir les uns pour les autres ,perpétrant l’infamie d’homme à homme  » ( Romains 1, 26 – 27 ) ces hommes qui en attendant le salaire de leur égarement promis par l’ESPRIT-SAINT parlant par la bouche de l’Apôtre Paul , ont obtenu des « régisseurs de ce monde des ténèbres » la pseudo-reconnaissance de leurs abominations avec la complicité des pasteurs de l’Eglise qui leur promettent on ne sait quelle « miséricorde » alors que ces prêtres pasteurs de l’Eglise qui les fortifient et confortent dans leur iniquité et impiété en réalité , « connaissent le jugement de DIEU déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles infamies  » mais non seulement ils les approuvent mais les commettent eux-mêmes « ( Romains 1 ,32 ). Les Krzysztof Charamsa , Adriano Oliva et Don Michele de Paolis ne seraient certainement pas les seuls à ravager la vigne du SEIGNEUR JESUS-CHRIST ( Cantiques 2, 15 ).
    Catholique ,réveille-toi ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts , et le CHRIST t’éclairera ( Ephésiens 5, 14 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *