église

Bonne année… liturgique !

Download PDF

Le Premier dimanche de l’Avent, dimanche 29 novembre, correspond au premier dimanche de la nouvelle année liturgique. Nous vous souhaitons une très belle année liturgique !

Una Voce, comme pour chaque dimanche de l’année, vous propose le propre grégorien du dimanche ainsi que quelques textes de réflexion. Extrait :

Ce dimanche, le premier de l’année ecclésiastique, est appelé, dans les chroniques et les chartes du Moyen Âge, le dimanche Ad te levavi, à cause des premiers mots de l’Introït, ou encore le dimanche Aspiciens a longe, à cause des premières paroles d’un des répons à l’office de matines que vous pourrez écouter grâce au fichier-son de notre émission (Cf. ci-dessous).

La station  est à Sainte-Marie-Majeure ; c’est sous les auspices de Marie, dans l’auguste basilique qui garde la Crèche de Bethléhem, et qui pour cela est appelée dans les anciens monuments Sainte-Marie ad Prœsepe, que l’Église Romaine recommence chaque année le Cycle sacré. Il était impossible de choisir un lieu plus convenable pour saluer l’approche du divin Enfantement qui doit enfin réjouir le ciel et la terre, et montrer le sublime prodige de la fécondité d’une Vierge. Transportons-nous par la pensée dans ce temple auguste, et unissons-nous aux prières qui s’y font entendre ; ce sont les mêmes que celles qui vont être exposées ici.

Le temps de l’Avent représente dans l’année liturgique la longue période de l’histoire de l’humanité qui a précédé la venue du Sauveur sur cette terre, période d’attente mais aussi de confiance et d’espoir. De même chaque année nous attendons la venue du Sauveur à Noël avec les grâces qui sont propres à cette fête. Enfin, un troisième avènement se trouve dans la perspective de ce temps de l’Avent, c’est le retour du Seigneur à la fin des temps, non plus comme sauveur mais comme juge, pour la récompense définitive de ceux qui auront été fidèles.

1 comment

  1. ROMANOS

    En complément des informations très intéressantes données ci-dessus, concernant le début de l’année liturgique de l’Église de Rome dans son rite originel « latin », qu’il soit permis d’ajouter qu’ailleurs, chez les autres Églises chrétiennes, l’année liturgique ne commence pas nécessairement avec le début du carême de Noël (cf. l’Avent) comme c’est le cas en Occident.

    Ainsi, l’année liturgique commence le 1er septembre pour l’Église orthodoxe.

    Mieux encore, c’est aussi le cas pour les communautés catholiques (rattachées à Rome) ayant conservé le « rite byzantin » de leurs anciennes Églises-mères orthodoxes : tels les uniates « gréco-catholiques » d’Ukraine ou bien les « melkites » du Proche-Orient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *