Déclaration de la Commission Ecclesia Dei

Nous reproduisons ci-dessous et sans commentaire, le texte de la déclaration de la Commission Ecclesia Dei, publiée  aujourd’hui : 

Cité du Vatican, 27 octobre 2012 (VIS). La Commission pontificale Ecclesia Dei annonce aujourd’hui que, « dans sa dernière correspondance (6 septembre 2012), la Fraternité sacerdotale St.Pie X a fait savoir qu’elle avait besoin d’un temps supplémentaire de réflexion et d’étude pour préparer sa réponse aux dernières propositions du Saint-Siège. Les discussions en cours font suite à trois années de colloques doctrinaux et théologiques, qui ont vu une commission mixte se réunir à huit reprises pour étudier et débattre de questions controversées quant à l’interprétation de certains documents du concile Vatican II. Ces colloques conclus, il a été possible de passer à une phase de discussion plus directement orientée vers une réconciliation fortement souhaitée de la Fraternité avec le Siège apostolique. D’autres étapes déterminantes du processus de réintégration progressive ont été franchies par le Saint-Siège, en 2007, avec l’extension à toute l’Eglise de la forme extraordinaire du rite romain par le Motu Proprio Summorum Pontificum et, en 2009, avec la levée des excommunications. Sur ce chemin ardu, un point important a été atteint le 13 juin 2012, quand la Commission pontificale a présenté à la Fraternité une déclaration doctrinale accompagnée d’une proposition de régularisation canonique de son statut dans l’Eglise catholique. Aujourd’hui, le Saint-Siège attend la réponse officielle des supérieurs de la Fraternité à ces deux documents. Après trente ans de séparation, il est compréhensible qu’il faille du temps pour assimiler la substance des développements récents. Puisque le Saint-Père cherche à favoriser et préserver l’unité de l’Eglise en réalisant une réconciliation depuis longtemps espérée de la Fraternité sacerdotale St.Pie X avec le Successeur de Pierre…il faut faire preuve de patience, de sérénité, de persévérance et de confiance ».

8 comments

  1. Besonhé Maurice

    Je souhaite de tout coeur que la Fraternité SPX se réconcilie avec Rome : Mais on peut se demander ce que veut vraiment Rome … en nommant p. ex le pire ennemi de la dite Fraternité à la tête de » la doctrine de la Foi », d’autant plus qu’on accuse le dit cardinal d’opinions sinon hérétiques du moins fort discutables… Benoît XVI fait-il vraiment ce qu’il veut? Si cela vient vraiment de lui, j’en suis fort déçu… En tout cas, tant qu’il restera un dinosaure gaucho-conciliaire, on peut etre certain qu’ils le pousseront au pouvoir. Je reste partisan de Benoit XVI, mais je suis amer…

  2. dantes

    sachez bien que nous prions et nous nous mortifions nos vies dans une chaste l’attente du retour des ministres de l’église catholiques à la vraie foi, déchirant leurs carquants révolutionnaires et revendicateurs pour retrouver la généreuse miséricorde de l’ Amour du Christ Roi. Que Dieu nous accorde cette grace avant notre mort nous qui commes nés alors que l’église était à l’agonie et pietinait ses valeurs eternelles pour danser avec le diable et chercher les hypocrites applaudissements du monde pendant que ses enfants mourraient empoisonés par les fausses philosophies

  3. Virginie Delcourt

    Senex, à ma connaissance la liste du consistoire de février n’a pas été publiée, et l’expérience montre qu’on peut toujours s’attendre à des surprises. Mieux vaut donc ne pas s’aventurer à des choses qui ne sont pas « tout comme ».
    Et à propos de s’aventurer, votre interprétation de ce communiqué de la CPED n’est pas forcément convaincante. Ce communiqué pourrait tout aussi bien être une initiative de Mgr Di Noia. Pas du tout « schnell raus » (au passage, bonjour les clichés!), le texte est assez dans l’esprit de l’archevêque américain, beaucoup plus conciliant que Mgr Müller vis-à-vis de la FSSPX.

  4. bernard

    On comprend la prudence des responsables de la Fraternité saint PieX devant les contradictions dans les attitudes réelles telles qu’elles apparaissent au Vatican.
    Mais que la Fraternité fasse très attention dans sa propre attitude présente de repli présomptueux de ses extrémistes sur eux-mêmes, de ne pas devenir purement et simplement une secte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>