La Confraternité Saint-Pierre

Download PDF

Qu’est-ce que la Fraternité Saint-Pierre ? La Confraternité Saint-Pierre est une association regroupant toutes les personnes qui se sentent proches de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre et souhaitent soutenir son charisme par leurs prières et leurs sacrifices. Elle contribue ainsi au service de la Sainte Église Catholique, encourageant les vocations nombreuses, la sanctification des prêtres et leur rayonnement apostolique. Cette association est née suite à de nombreuses demandes de fidèles désireux d’exprimer leur attachement à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre et soutenir par la prière le développement de ses apostolats. Ainsi, la Confraternité Saint-Pierre a été fondée le 22 février 2007, en la Fête de la Chaire de Saint-Pierre.

Voici la dernière lettre mensuelle à l’occasion du 10è anniversaire de sa fondation

Chers membres de la Confraternité,

Le 22 février prochain, comme chaque année, le Saint-Siège accordera aux membres de la Fraternité et de la Confraternité la possibilité d’obtenir une indulgenceclesfsspC plénière. La concession d’indulgences par l’Eglise est une faveur donnée à notre Société religieuse et à chacun de ses membres.

Comment l’obtenir? Eh bien tout simplement en renouvelant de manière privée et mentale votre engagement dans la Confraternité; ce à quoi il faut bien sûr ajouter les conditions habituelles pour n’importe quelle indulgence plénière, c’est à dire celles de communier le jour-même, de se confesser dans les huit jours précédant ou suivant le 22 février, de prier aux intentions du Souverain Pontife et enfin -la plus difficile- celle d’être détaché de toute affection au péché, même véniel.

Cette indulgence plénière (remise de toute la peine temporelle due aux péchés déjà confessés quant à la faute) nous est donc proposée le jour de la fête de la Chaire de Saint-Pierre (une autre nous est également accordée aux mêmes conditions le 29 juin).

Ces deux dates liées à notre saint patron doivent nous être chères. Si tous les catholiques sont unis et même soumis au Souverain Pontife; s’ils lui doivent tous une vénération certaine comme au successeur de saint Pierre (lisez la rencontre émouvante de la petite Thérèse avec le Pape Léon XIII pour voir le profond respect d’une fidèle envers le Vicaire du Christ);  il est vrai aussi que l’histoire particulière et la naissance de notre petite Fraternité, comme le choix même de son nom, nous obligent peut-être à une affection plus grande encore que la moyenne envers celui que sainte Catherine de Sienne appelait le doux Christ sur terre.

Comment manifester cette affection? En priant. En priant pour le Saint-¨Père, car il en a besoin de par sa charge absolument incroyable. Sans même parler des temps particulièrement troublés que nous connaissons dans l’Eglise et dont nous sommes tous bien conscients.

Les indulgences plénières exigent d’ailleurs toujours dans leurs conditions des prières aux intentions du Souverain Pontife. Dans les manuels classiques, du fait d’un décret de la Congrégation des indulgences, ces intentions du Souverain Pontife étaient définies ainsi : l’exaltation de notre sainte mère l’Eglise, l’extirpation des hérésies, la propagation de la foi, la conversion des pécheurs et la paix entre les princes chrétiens.

Mais prier pour le Pape, c’est davantage encore que prier pour ses intentions; c’est aussi prier pour sa personne comme l’on prie pour quelqu’un qui nous est cher.

Le 22 février tombera cette année un mercredi; il correspondra également au dixième anniversaire de notre Confraternité. Pourquoi ne pas fêter cet anniversaire -car les anniversaires se fêtent- en assistant à la Messe ce jour-là, en y renouvelant notre incorporation dans la Confraternité et en tâchant d’obtenir pour nous ou pour un des nos chers défunts cette indulgence?

Au dernier jugement, nous serons certainement tous très heureux d’avoir pu sur terre obtenir des grâces; celles-ci par la bienveillance de l’Eglise qui nous accordait entre autres certains jours ses indulgences; encore faut-il à cette bienveillance de l’Eglise joindre notre bonne volonté. Rendez-vous donc le 22.

Bon anniversaire et que le Bon Dieu nous donne d’être toujours plus fidèles.

La Messe à votre intention sera célébrée le 22 février prochain.

Site la Confraternité Saint-Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *