Fatf Mawdsley 2016

De la prison à la prêtrise

Download PDF

Le Catholic Herald consacre un article à l’abbé James Mawdsley, qui a été ordonné prêtre en juillet dernier. Le journal catholique britannique évoque le passé de ce prêtre qui avant d’entrer au séminaire a connu les prisons birmanes.

Un militant des droits de l’homme qui a été emprisonné pendant plus d’un an en Birmanie a été ordonné prêtre catholique.
L’abbé James Mawsdley a été libéré en 2000 après 415 jours passés à l’isolement.
L’abbé
Mawdsley a été condamné à 17 ans dans la prison d’Insein pour avoir protesté contre le massacre des minorités ethniques du gouvernement birman.
Il a été libéré une campagne de protestation de sa famille.
Il indique
avoir eu une période difficile lors de son incarcération avec une fracture du nez et deux yeux au beurre noirs après un passage à tabac par un de ses gardes.
L’activiste du Lancashire précise qu’il a survécu à son emprisonnement – où  il était autorisé à quitter sa cellule seulement pendant 20 minutes par jour – par sa foi. Dans un article pour le Daily Telegraph en 2008, l’abbé Mawdsley rappelle : « La plus grande aide est venue du Christ. La Crucifixion donne du sens à la souffrance. Jésus a transformé ma misère en joie, même dans cet enfer terrestre de la prison d’Insein ».
Une Bible et missel étaient les deux seuls objets que l’abbé Mawdsley a été autorisé à conserver dans sa cellule.

Article dans sa version anglaise

L’abbé James Mawdsley a été ordonné prêtre pour la Fraternité Saint-Pierre en juillet dernier. Il est nommé à Warrington (Angleterre).

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *