La Fraternité Saint-Pierre au Royaume-Uni

Download PDF

Dans sa lettre d’avril de la Confraternité Saint-Pierre, on peut lire une brève présentation des activités apostoliques de la Fraternité Saint-Pierre au Royaume-Uni :

La Fraternité au Royaume-Uni

Le 17 juin prochain seront ordonnés deux prêtres pour la FSSP dans notre apostolat anglais (église sainte Marie) de Warrington. C’est bien évidémment ce que l’on peut appeler une première! Il n’y avait pas eu d’ordination traditionnelle en Angleterre depuis la réforme. Et l’évêque ordinand sera l’Archevêque de Liverpool lui-même, Monseigneur Malcom McMahon.

La Fraternité est installée depuis vingt ans cette année au Royaume-Uni et cinq de ses prêtres y travaillent à temps plein. L’abbé John Emerson dessert ainsi l’Ecosse (Edimbourg), tandis que les abbés Verrier et Goddard sont installés à Reading (diocèse de Portsmouth) desservant également une église dans le diocèse de Northampton tous les dimanches matin. Les abbés de Malleray et Mawdsley enfin desservent notre nouvelle grande église de Warrington, où l’évêque diocésain viendra ordonner le 17 juin prochain l’abbé Alex Stewart, ancien surfeur à ses heures et sujet de sa Majesté, et l’abbé Krzysztof Sanetra, polonais comme son nom l’indique. Il semble que la FSSP ait pris depuis peu le rythme d’une ordination de sujet britannique par an. Après les abbés Gérard, Harkins, Goddard, Barker, Loewenstein, Verrier et Mawdsley dans le passé, ce sera donc à l’abbé Stewart ce printemps d’être ordonné pour la FSSP. Et ce rythme de croisière d’une ordination par an pourrait bien se poursuivre puisque huit séminaristes, Anglais, Gallois ou Irlandais sont actuellement en formation dans nos deux séminaires. Seigneur donnez-nous de saints prêtres!

A cet apostolat accompli par des prêtres installés en Angleterre et Ecosse, nous devons ajouter les deux lieux de culte desservis en partie par la Maison générale (abbé Komorowski) en Irlande.

Sont organisés enfin régulièrement en Angleterre des retraites de discernement vocationnel, des recollections mensuelles pour le clergé, des week-ends de recollection pour adultes, des pèlerinages (Fatima au mois de septembre prochain par exemple) et deux camps l’été pour les enfants encadrés par des séminaristes de Wigratzbad.

Sans oublier enfin tous les trois mois la publication d’un magazine de belle qualité d’une vingtaine de pages, Dowry. A consulter sans modération pour pratiquer un peu son anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *