Cardinal Hoyos : le pape François soutient la forme extraordinaire

Voici une contribution d’intérêt qui pourra, peut-être, répondre à des inquiétudes nées dans le milieu traditionaliste quant à l’attitude du pape François envers la forme extraordinaire. Certes, le pape François n’a pas pour la liturgie la même “sensibilité” que son prédécesseur le pape émérite Benoît XVI. Si ce dernier a, par son motu proprio Summorum Pontificum du 7 juillet 2007, considérablement facilité l’usage des livres liturgiques antérieurs à la réforme issue de Vatican II, son successeur a été soupçonné de vouloir le limiter – et la rumeur ne s’est pas limitée au milieu traditionalistes, et pas toujours pour le regretter… Nous avions noté que le cardinal Castrillon Hoyos avait été reçu en audience privée par le pape François le jeudi 31 octobre au matin, quatre jours après la fin du pèlerinage Summorum Pontificum à Rome, au cours duquel le cardinal avait célébré pour les pèlerins la forme extraordinaire. On savait aussi que le cardinal avait sollicité cette audience pour transmettre au Souverain Pontife les inquiétudes que de nombreuses personnes attachées à la forme extraordinaire lui avaient manifestées quant à son maintien par le nouveau pape. Le blogue étatsunien Catholic Culture a publié le 11 novembre un court article sur ce sujet, dont voici la traduction de la partie la plus importante à ce propos.

L’ancien préfet de la Congrégation du clergé a déclaré à un groupe traditionaliste que le pape François n’avait pas l’intention de restreindre l’accès à la forme extraordinaire de la liturgie latine. « J’ai récemment rencontré le pape François et il m’a dit qu’il n’avait aucun problème avec l’ancien rite, et qu’il n’en avait pas davantage avec des groupes de laïcs et des associations comme la vôtre qui le promeuve » a déclaré le cardinal Castrillon Hoyos aux membres de la Fédération internationale Una Voce (FIUV) réunis à Rome pour une assemblée générale. Répondant aux questions de membre de la FIUV sur les tensions avec les Franciscains de l’Immaculée, le cardinal colombien a répondu que le pape avait été poussé à insister sur l’usage du Novus Ordo dans cette communauté religieuse uniquement en raison des dissensions internes et non en raison d’un quelconque jugement négatif de sa part sur la liturgie traditionnelle.

6 comments

  1. quin

    « Paroles et paroles et paroles et encore des paroles,… que tous ces mots. »
    Et encore ce n’est au mieux que le résumé par un journaliste de la reformulation par un cardinal des propos de François…
    En d’autre terme ce n’est rien qui engage l’autorité du Pape : donc ce n’est RIEN.

  2. Michel G.

    Connaissant le Souverain Pontife, vous verrez, il nous annoncera subitement un jour avoir décidé de célébrer telle messe sous la forme extraordinaire.

    En voilà une bonne manière de surprendre vraiment tout le monde!!!

  3. Virginie Delcourt

    C’est une blague ou quoi? Le pape crosse les Franciscains de l’immaculée de maîtresse façon et célèbre la liturgie dans le pire genre années 70 mais on nous assure qu’il n’est pas contre la liturgie traditionnelle… Evidemment, le cardinal Castrillón nous sert la langue de buis pour ne pas sortir du système, de l’ »officialité », mais il ne faudrait quand même pas prendre les gens pour des imbéciles.

  4. Luc Warnotte

    Le pape « dit » soutenir la forme extraordinaire. Mais que « fait »-il? Il la réprime sauvagement chez les Franciscains de l’Immaculée, une des plus importantes communautés biritualistes.
    C’est bien simple: les faits parlent plus forts que les mots.

  5. Maurice

    Le Pape soutient la forme extraordinaire ?
    Je le croirai lorsque je le verrai célébrer un office extraordinaire.
    En attendant, je suis perplexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>