Image-6

Étudier ad orientem ? Au New Hampshire, c’est possible !

Download PDF

Les 80 étudiants du Thomas More College of Liberal Arts  de Merrimack, dans le New Hampshire, ont eu la surprise de découvrir, au retour de leurs vacances de Noël, le nouvel aménagement de leur chapelle. De nouvelles finitions, de nouvelles icônes – réalisées par l’un des enseignants de l’établissement – et, surtout, un nouvel autel « tourné vers le Seigneur » qui remplace le précédent autel face au peuple.
Comme le souligne le site de ce « College » (premier cycle universitaire)  :

« Le nouvel autel en acajou  est placé de façon à ce que le prêtre soit ad orientem aussi bien lors de la forme extraordinaire que de la forme ordinaire de la messe. »

En outre, et surtout, ce nouvel autel permet au tabernacle de trouver place en son centre. Le Thomas More College of Liberal Arts ayant été fondé à la fin des années 1970, le tabernacle était jusque là excentré.
L’origine de ce nouvel aménagement liturgique est revendiquée clairement par la président de l’institut, le docteur William Fahey :

« Quand le Saint-Père a rencontré les dirigeants des universités et des établissements catholiques aux États-Unis, il a rappelé que « chaque institution éducative catholique est avant tout un lieu où rencontrer le Dieu vivant, qui en Jésus Christ révèle la force transformatrice de son amour et de sa vérité ». Il me semble essentiel que nous placions Notre Seigneur visiblement au centre – au centre de la Chapelle et au centre de notre projet éducatif tout entier. »

Au Thomas More College of Liberal Arts, institut d’études générales qui permet à ses étudiants de passer un semestre à Rome au cours de leur scolarité, toutes les messes sont donc dorénavant ad orientem, qu’il s’agisse de la forme ordinaire, quotidienne, comme de la forme extraordinaire, célébrée une fois par semaine. Un autre fruit du Motu Proprio Summorum Pontificum.

Deux photos diront mieux que de longs discours :

Avant : 

L'ancien autel

 

Après : 

Le nouvel autel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *