Philippines

Exemplaires Philippines !

Download PDF

 

Ce lundi 26 mars, à l’occasion de la Solennité de l’Annonciation, le président de la Conférence épiscopale des Philippines, Mgr Palma, archevêque de Cebu, célébrera une grand-messe pontificale dans la forme extraordinaire du rite romain.

Installé archevêque de Cebu, siège cardinalice, depuis janvier 2011, Mgr Palma (62 ans) s’apprête à accomplir un geste éminemment symbolique dans un pays où le catholicisme subit les assauts aussi bien des sectes évangélistes que de l’islam. La célébration de la liturgie traditionnelle par le président des évêques philippins tourne définitivement la page des résistances initialement opposées par les prélats du pays au motu proprio Summorum Pontificum. Rappelons en effet qu’en 2009, l’alors cardinal de Manille,  Mgr Gaudencio Rosales, avait émis des prescriptions terriblement restrictives quant à l’application du texte pontifical, s’attirant les remontrances écrites du cardinal Castrillon Hoyos.

Comme le laisse entendre l’illustration annonçant la célébration, c’est à l’invitation des Franciscains de l’Immaculée, fortement présents aux Philippines où est même née leur branche féminine, que Mgr Palma se rendra en l’église de Marie Corédemptrice. Comment ne pas voir dans cet événement et dans l’œuvre remarquable des Franciscains de l’Immaculée, l’un de ces « éclairs de lumière » annonciateur de l’aurore dont parle don Bux dans sa lettre à Mgr Fellay ?

Pour en savoir plus sur la situation du motu proprio aux Philippines et les Franciscains de l’Immaculée, on pourra lire avec profit les lettres 206  et 223 de Paix Liturgique.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *