Birmingham

Ils passent de l’ordinaire à l’extraordinaire

Download PDF

 

L’information fait actuellement le tour du monde. Elle est, en effet, significative.

À l’Oratoire de Saint Philippe Néri de Birmingham, en Angleterre, la réorganisation des horaires de messe (en raison d’un manque de prêtres) a nécessité de supprimer l’une des messes dominicales, habituellement célébrées en forme ordinaire et extraordinaire.

Avec l’accord de l’archevêque, les Oratoriens de Birmingham ont décidé de supprimer la messe célébrée dans la forme ordinaire, l’assistance étant plus élevée parmi ceux qui suivent la forme extraordinaire.

Un retournement de situation inattendu.

À l’Oratoire de Birmingham, l’extraordinaire devient donc l’ordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *