Grégorien

Le chant grégorien n’est pas mort, il est encore enseigné

Download PDF

Après le succès mondial de plusieurs CD de prêtres et religieuses, après les nouveaux CD de chant grégorien d’Universal, le renouveau de la musique sacrée et du chant grégorien est un phénomène incontestable.
Pour les choristes, après des années de chants en Français qui ne laisseront pas de grands souvenirs aux générations suivantes, c’est aussi le bonheur de voir que des chorales liturgiques grégoriennes se forment à nouveau et poursuivent une tradition magnifiquement illustrée par Solesmes et d’autres abbayes bénédictines connues dans le monde entier.
Les boutiques en lignes proposant des CD de chant grégorien fleurissent telles que « www.musique-liturgique.com », qui propose une collection entière de CD dont on peut écouter des extraits MP3 sur le site. On visitera aussi la boutique en ligne de l’association Una Voce, incontournable pour tout ce qui touche au grégorien et qui propose des enregistrements très soigneusement sélectionnés.
Dans ce contexte, la formation au chant grégorien reprend ici et là auprès des jeunes générations au travers de centres de formation. C’est le cas notamment du Centre grégorien Saint Pie X (sous l’égide de la Fraternité de la Transfiguration, proche de la Fraternité Saint-Pie X) qui organise des sessions de formation dans l’Indre, à Mérigny, entre l’abbaye de Fontgombault et l’abbaye de Saint Savin. Sept stages y sont prévus cet été, du 22 au 28 juillet 2012 (cinq degrés) et du 19 au 25 août (débutants et 2e degré). Un bon moyen, certainement, de découvrir le chant propre de l’Église en vue de le réintroduire dans les paroisses. 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *