Image-28

Ordination à la Fraternité Saint-Pierre : quel avenir pour la forme extraordinaire en Allemagne ?

Download PDF

Le 19 novembre dernier, le cardinal Walter Brandmüller a procédé à l’ordination sacerdotale de l’abbé Christian Jäger de la Fraternité Saint-Pierre, dans l’église de Bettbrunn en Bavière. Sur le site de la Fraternité Saint-Pierre, il est indiqué que cette « ordination est la première ordination sacerdotale organisée en Allemagne en dehors du séminaire. »

Doit-on espérer une amélioration de la situation de la messe traditionnelle en Allemagne, pays où l’épiscopat y est particulièrement hostile ? Une hirondelle ne fait certes pas le printemps, mais l’avenir dira éventuellement s’il s’agit là d’un des premiers éléments permettant de briser le cercle enfermant la célébration de la messe dans quelques réserves. Un aspect pourrait appuyer cette espérance.

Toujours selon le site de la Fraternité Saint-Pierre, le lendemain de son ordination – à laquelle assistait une soixantaine de prêtres diocésains, jeunes pour la plupart (un autre élément positif) – «  l’abbé Jäger chanta sa première messe solennelle dans sa paroisse d’Ansbach où il fut accueilli très chaleureusement par le curé qui fit de cette première messe la messe paroissiale dominicale. »

Espérons donc que la sainte messe en forme extraordinaire puisse à nouveau retentir dans une grande partie des paroisses allemandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *