Papa-2

Rédemptoristes transalpins : reconnaissance canonique

Download PDF

Père Anthony Mary et Père Michael Mary

Bonne nouvelle pour les Rédemptoristes transalpins dont le nom officiel est Congrégation des fils du Très Saint Rédempteur. Cette communauté se rattache aux traditions de l’ordre du Très Saint Rédempteur fondé par saint Alphonse de Liguori et vit sur l’île de Papa Stronsay en Écosse. Le 15 août, date hautement symbolique, Mgr dom Hugh Gilbert, évêque d’Aberdeen, a signé le décret de reconnaissance de cette communauté et l’a érigée comme Institut religieux de droit diocésain.

La communauté de Papa Stronsay a été fondée le 2 août 1988 et elle s’est installée d’abord sur l’île de Sheppey en Angleterre avant de rejoindre Joinville en France en 1994. C’est en 1999 que les religieux se sont installés sur l’île de Papa Stronsay dans l’archipel des îles Orcades. Proche pendant toutes ces années de la Fraternité Saint-Pie X, une partie de la communauté a demandé après la publication du motu proprio Summorum Pontificum de Benoît XVI de pouvoir régulariser sa situation canonique, ce qui a malheureusement entraîné des divisions internes.

Mgr Dom Hugh Gilbert

Dans le decret d’érection, Mgr Gilbert rappelle qu’il a effectué en septembre 2011 une visite pastorale qui a été suivie à partir du 23 avril 2012 d’une visite canonique, entreprise par lui-même et par Dom Benoît Hardy, O.S.B. prieur de l’abbaye de Pluscarden. Les résultats de cette visite canonique ont été ensuite transmis à la Commission Ecclesia Dei. Mgr Gilbert a ensuite reçu une lettre de Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la Commission Ecclesia Dei l’invitant à formaliser la reconnaissance canonique.

Sur son site la communauté des Rédemptoristes transalpins exprime sa joie et annonce que la profession publique des vœux aura lieu le 22 août prochain en la fête du Cœur Immaculée de Marie, en présence de Mgr Gilbert. 

 

1 comment

  1. Pingback: Deux nouveaux diacres chez les Rédemptoristes Transalpins | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *