Un évêque américain demande à ses séminaristes d’apprendre l’usus antiquior

C’est le blog du célèbre Father Zuhlsdorf qui nous l’apprend. Alors qu’au mieux les évêques célèbrent parfois la messe de rite romain dans sa forme extraordinaire dans le cadre de cérémonies exceptionnelles (confirmation par exemple), l’évêque de Madison, aux États-Unis, Mgr Robert C. Morlino, a célébré cette même forme devant les 32 séminaristes de son diocèse.

S’il a célébré cette messe, antique et vénérable, ce n’est pas seulement pour donner un cours vivant d’histoire liturgique, ni même pour leur donner de vivre au moins une fois dans leur vie l’expérience de la messe traditionnelle. Non, la démarche de Mgr Morlino va plus loin. Il a déclaré explicitement à ses séminaristes qu’il souhaitait qu’ils apprennent tous à célébrer cette forme avant de recevoir le sacrement de l’Ordre. Il ne s’agit évidemment pas de faire de ces séminaristes de futurs prêtres célébrant uniquement l’usus antiquior, bien que l’on puisse penser raisonnablement que certains deviendront « exclusivistes » après avoir goûté les richesses doctrinales, spirituelles et liturgiques de ce rite vénérable.

En résumé, on voit avec l’ordinaire de Madison un évêque exprimer clairement son souhait que la messe traditionnelle soit apprise et comprise et qu’elle serve de modèle de messe catholique, même pour la célébration de la forme ordinaire. Mais, joignant lui-même le geste à la parole il a donné l’exemple en célébrant devant les prêtres de demain ce rite. Mgr Morlino n’est pas seulement l’évêque de Madison, il est un modèle pour les évêques du monde entier. Qui pourraient bien prendre la route de Madison…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>