0e0a83de68b3fe4a680567ef86a72801_large

La forme extraordinaire au Machu Picchu !

Download PDF

Nous évoquons beaucoup l’application du Motu Proprio en Europe et en Amérique du Nord… Nous disposons de moins d’informations pour les autres parties du globe… et pourtant le Motu Proprio y progresse.

Depuis quelques mois, une messe est célébrée au monastère Notre-Dame du Silence à Urubamba à quelques kilomètres de la fameuse cité inca du Machu Picchu. Cette communauté contemplative est liée à l’œuvre des Missionnaires Serviteurs des Pauvres du Tiers-Monde (Opus Christi Salvatoris Mundi) fondée en 1986 par le Père Giovanni Salerno. Elle dispose de plusieurs œuvres au Pérou (écoles, missions…). Cette œuvre, qui a un lien spirituel avec l’abbaye de Fontgombault, travaille à l’éducation humaine et spirituelle des jeunes du Tiers-Monde. Elle compte des prêtres, des sœurs mais aussi des familles qui se mettent au service de l’œuvre.

Au monastère Notre-Dame du Silence, la messe dans la forme extraordinaire est désormais célébrée tous les jours comme indique un des derniers numéros de la revue de l’œuvre : « Nous avons eu la joie aussi, d’accueillir comme postulant dans la communauté, l’abbé Franz Prosinger (originaire de Bavière), avec la permission du supérieur majeur de la Fraternité Saint-Pierre. L’abbé Franz, après avoir étudié à l’Institut Biblique de Rome, a travaillé pendant plusieurs années au Pérou comme prêtre missionnaire. Son arrivée au sein de la communauté a rendu possible la célébration quotidienne de la Sainte Messe célébrée selon la forme extraordinaire. “Dieu nous éprouve mais ne nous abandonne pas” ».

 

L'abbé Franz Prosinger (FSSP) célébrant la messe traditionnelle dans la chapelle du monastère Notre-Dame du Silence

L’abbé Franz Prosinger (FSSP) célébrant la messe traditionnelle dans la chapelle du monastère Notre-Dame du Silence

Au Pérou, une messe en application du Motu Proprio est également célébrée à Lima par Don Pedro Ceriani, OSJ. Prêtre d’origine italienne, membre des Oblats de Saint Joseph, il est missionnaire au Pérou depuis son ordination sacerdotale partageant son temps entre la Cordillère des Andes et Lima. Il célèbre une messe dans la forme extraordinaire chaque dimanche et fête à la paroisse San Marcelo de Lima

La Fraternité Saint-Pie X assure aussi une messe une fois par mois à la chapelle du Niño Jesús de Praga de Lima.

3 comments

  1. Christiane Lapotre

    Il est réconfortant de constater que les prêtres reviennent à la célébration de la messe traditionnelle. Les ecclésiastiques se rendent bien compte que c’est la seule qui propage la foi, qui atteint l’âme et incite à suivre les préceptes de l’ Eglise. Quand on assiste à la messe traditionnelle, on ne peut accepter le cirque de celle de Vatican II qui s’apparente d’avantage à un service protestant.

  2. Pingback: Misa tradicional en Perú | Una Voce Cordoba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *