arton3697

Un débat sur la liturgie

Download PDF

Nous proposons ci-dessous de visionner un débat sur la liturgie entre Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, et le Père Gouze, dominicain. Ce débat s’est déroulé dans le cadre de l’émission « La foi prise au mot » sur KTO, avec Régis Brunet à l’animation. 

Mgr Marc Aillet est évêque de Bayonne, Lescar et Oloron et membre de la Communauté Saint-Martin. Il est notamment l’auteur de « La Liturgie de l’Esprit » aux éditions Artège. Le père André Gouzes, dominicain, est compositeur de la Liturgie chorale du peuple de Dieu et Directeur du Centre de formation à la liturgie et au chant sacré de l’Abbaye de Sylvanès dans l’Aveyron, qu’il a restaurée.

Les propos tenus ne sont pas forcément partagés par ce blogue. Mais il nous a paru intéressant de livrer ce débat à la connaissance de nos lecteurs. 

 


[media id=84 width=580 height=480]


5 comments

  1. J’avoue ne pas avoir pu écouter ce « liturgiste » continuer à attaquer nos pères dans la foi en les traitant de conformistes débitant des prières comme des machines en quelque sorte. Il le fait sans titre.

    C’est plus fort que moi, je ne peux supporter que l’on attaque ainsi des gens arbitrairement. Ils sont morts, ils ne peuvent même pas répondre. Cela me révolte. Convertissez-vous mon Père ! Respectez les droits de l’homme. Respectez la liberté de l’homme, même si ce sont ceux de vos pères dans la foi.

    Comme le Père a commencé, je n’ai pas pu écouter Mgr Aillet qui a sans doute dit des choses intéressantes. La diatribe de Père m’a révulsé.

    Mais ce qui est important pour moi, c’est que les droits de l’homme ne règnent pas dans l’Eglise. Certains se comportent comme s’ils étaient les parangons de la foi et veulent à ce titre imposer leurs lubies. Il faut purifier la religion catholique de cet irrespect des droits de l’homme. Pour l’instant les hommes d’Eglise n’en prennent pas le chemin (sauf exceptions rares). Je ne vois partout qu’agressivité arbitraire contre la foi et les pratiques de toujours, j’ai même vu de l’agressivité contre ceux qui défendaient leurs droits.

  2. Consensus

    Je ne sais pas ce que sont « les vieux truismes des « liturges » de l’après-concile ». Il faudrait que Monsieur l’Abbé s’explique… Par contre, les propos de Mgr Aillet rejoignent bien ma sensibilité « réforme de la réforme ». Ceux du frère André Gouze sont dérangeant… De ce « dérangement » qui vous questionne et vous oblige à sortir du clivage tradition/modernité. A titre personnel, j’aimerai beaucoup vivre une liturgie dominicale avec la musique et les chants du frère André Gouze. Dans le fond, le problème n’est plus messe tridentine ou dérive liturgique !!! Le coeur du coeur est de savoir quand les diocèses appliqueront fidèlement et généreusement la restauration liturgique promut par la constitution dogmatique Sacrosantum Concilium ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *