Don-Nicola-Bux-und-Papst-Benedikt-XVI.

Le pape François ne reviendra pas sur le Motu Proprio de Benoît XVI

Download PDF

Le journal traditionaliste américain The Remnant rapporte les propos de Dom Nicola Bux, consulteur à la Congrégation pour le Culte Divin. Don Nicola Bux est théologien et liturgiste. Prêtre du diocèse de Bari (Italie), il est également professeur de liturgie orientale et de théologie sacramentelle. Il n’a pas manqué de montrer son intérêt pour la forme extraordinaire du rite romain en participant à plusieurs congrès sur la liturgie et a apporté une contribution active par plusieurs ouvrages.

Dans le quotidien napolitain Il Giornale di Roma, il indique que la messe dans le missel de 1962 continuera à être célébrée sans aucune limite. « Le mouvement en faveur de la liturgie traditionnelle continuera certainement parce que la succession des papes ne rompt pas la continuité de la tradition et celui qui succède à un prédécesseur n’invente pas de nouveau l’Eglise. Parfois, on croit que le pape, dans son bureau, fait prévaloir ses vues personnelles, ce serait très inquiétant. Il est clair que chaque Souverain Pontife a son propre tempérament et sa propre histoire, ce n’est pas elles qui l’emportent, mais toujours le bien de l’Église. Le Pape est un “ministre” [NDRL : le vicaire du Christ], il n’est pas le maître, comme l’a également réaffirmé le pape actuel ».

Don Bux rappelle qu’au regard de la Nouvelle Évangélisation, très chère au pape François, la liturgie traditionnelle a toute sa place. « En ce moment de grave crise de la foi, une liturgie mystique célébrée avec dignité peut être d’une grande aide pour les personnes à la recherche de Dieu. Historiquement, les grands convertis ont été frappés par la grâce alors qu’ils assistaient à ces rites solennels et à l’écoute de chants extraordinaires ».

Si la décision concernant les Franciscains de l’Immaculée amène son lot de questions, l’opinion de Don Nicola Bux, qui certes n’est pas le Pape lui-même mais un théologien important et influent, peut donc nous amener à ne pas “sur-interpréter” les décisions romaines en attendant les clarifications nécessaires. Il est par ailleurs certain qu’en ce début de pontificat et dans l’attente des premières nominations du pape, le courant hostile au Motu Proprio et à son esprit est très actif.

5 comments

  1. Philomène

    Peut-être que je me trompe, mais j’ai le sentiment que ce pape, très bienveillant envers les plus malheureux par ailleurs, a donné tout ce qu’il pouvait donner et que, maintenant, il ne fera plus grand chose ni en bien, ni en mal. Comme beaucoup d’évêques, il a été choisi parce qu’il a une personnalité très modérée. Personnellement, je regrette Benoît XVI.

  2. gaudet

    j’adhère totalement aux analyses du théologien Nicolas Bux et je lui rend grâce de continuer à soutenir la tradition , par laquelle beaucoup de personnes ont retrouvé foi et dévotion salutaire.

    Je souhaite sincèrement que le père Bux, puisse dans l’avenir développer toute son influence bénéfique pour le plus grand bien de notre Eglise . Si seulement tous les évêques de France et les membres de la curie romaine ,pouvaient suivre son sublime exemple !

  3. Loco

    Comme dit Jésus à Pierre :
     » Les fils ( de Dieu ) sont libres
    mais pour que nous ne scandalisions pas ceux-ci ( les petits qui croient en moi et aussi les autres )
    va jusqu’à la mer, jette le harpon et , le premier poisson qui remontera, saisis-le, ouvre-lui la bouche; tu y trouveras un statére que tu prendras et donneras pour moi et pour toi  »
    ( Mt 17, 27 )

  4. Le pape François 1er me semble, contrairement à l’avis de Philomène, avoir au contraire beaucoup de personnalité en ce sens qu’il parait être un homme de convictions spirituelles plus que d’opinions politiques; s’il s’approprie la sympathie des pauvres et leur offre une Église de pauvres, il est peu probable que les intellectuels de gauche aient une influence sur lui. Pour revenir à Benoit XVI quel dommage qu’un Esprit si bien disposé ait eu la chair faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *