moulins

La messe dans la forme extraordinaire à Moulins

Download PDF

Notre confrère Paix Liturgique évoque la situation de la célébration dans la forme extraordinaire à Moulins…. où la messe va à nouveau être célébrée chaque dimanche par des prêtres du diocèses et de l’Institut du Christ Roi. En réalité, il s’agit d’un retour de la célébration d’une messe dominicale hebdomadaire dans la forme extraordinaire à Moulins… où elle a été célébrée en accord avec le diocèse pendant plusieurs années à la chapelle de l’Hôpital avant de s’interrompre plus de 10 ans.

La messe dans la forme extraordinaire est donc célébrée chaque dimanche et fêtes à 17h30 à l’église du Sacré-Coeur (1 rue Blaise Pascal) à Moulins.

Extrait de la lettre de Paix Liturgique (lettre 546, 15 juin)

Près de neuf ans ! Il a fallu près de neuf années de persévérance infatigable aux demandeurs et aux fidèles de Moulins pour obtenir la célébration hebdomadaire de la forme extraordinaire du rite romain, la messe traditionnelle latine et grégorienne, telle que la prévoit le Motu Proprio de Benoît XVI.
« Le dimanche 1er mai 2016, nous raconte un demandeur, le vicaire général du diocèse est venu nous annoncer que, par décret de l’évêque du même jour, la messe en forme extraordinaire serait désormais célébrée chaque dimanche et jour de fête à Moulins, et ce à compter du dimanche 15 mai, jour de Pentecôte. Le plus extraordinaire est que le vicaire général, l’abbé Jean-Pierre Millet, qui est allé se familiariser avec la liturgie traditionnelle à l’abbaye de Randol, a souhaité célébrer lui-même cette première messe hebdomadaire, faisant de ce dimanche de Pentecôte une belle fête pour notre communauté ».
Depuis ce dimanche de Pentecôte, la forme extraordinaire est donc célébrée chaque dimanche à 17h30, en plein centre-ville de Moulins, à l’église du Sacré-Cœur. Plus grande église de la ville après la cathédrale, et première église de France consacrée au Sacré Cœur, elle est rattachée à la paroisse Notre-Dame-du-Bourbonnais dont le bulletin de liaison mentionne désormais les horaires des messes en forme extraordinaire aux côtés de ceux des messes en forme ordinaire.
Le décret de l’évêque précise que cette messe sera célébrée  tour  à tour  par quatre prêtres diocésains, bien connus dans le diocèse, qui relaieront les chanoines de l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre qui, depuis octobre 2007, assuraient la célébration chaque premier dimanche du mois.

2 comments

  1. Nadège

    Renaissance et espoir, remercions Mgr Marcel Lefebvre pour avoir sauvé le sacerdoce des prêtres et le Saint Sacrifice de la Messe et le catéchisme pour les enfants. Remercions le Seigneur qu’il le garde près de lui dans sa lumière.

  2. jpm

    1 dimanche pour l’ICRSP le reste pour le diocèse ?

    Les fidèles auront la messe tradi et les sermons modernistes ! C’est la dernière trouvaille des évêques pour éliminer les apostolats tradi essentiels AVEC la messe ! Pas de quoi se réjouir au contraire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *