Christ the King

Des nouvelles de l’église du Christ-Roi de Chicago

Download PDF

En novembre dernier, nous avons relayé des informations à propos de l’incendie qui a touché l’église du Christ Roi de Chicago, desservie par l’Institut du Christ Roi. Cette église qui avait été restaurée pendant près de 10 ans est totalement inutilisable aujourd’hui. Le Chanoine Talarico, recteur de l’église et provincial des Etats-Unis pour l’Institut du Christ Roi, nous donne quelques nouvelles :

Par ces quelques lignes, je souhaitais vous retracer le chemin parcouru ces derniers mois.

Après le profond désarroi dont nous avons été saisis devant l’ampleur des dégâts et l’impossibilité de pouvoir célébrer la messe dans notre église, il nous a fallu bien vite trouver un nouveau lieu de messe dominicale. A quelques mètres de notre église se trouve un ancien gymnase qui a été charitablement mis à notre disposition par nos voisins protestants. Le dimanche 15 novembre, après beaucoup d’aménagements accomplis par plus de 60 volontaires pour faire de ce lieu une digne demeure du Roi des rois, nous avons eu la joie d’y célébrer notre première messe. La statue de l’Enfant-Jésus du XVIIIe siècle, miraculeusement sauvée des flammes a pu être solennellement réintroduite lors de cette première messe.

Il a fallu ensuite attendre avec inquiétude les résultats des experts pour connaître avec exactitude l’état de la structure même de  notre église. Il s’est révélé que l’édifice pouvait être sauvé moyennant d’importants et onéreux travaux de stabilisation. Cette nouvelle fut accueillie avec joie car nous craignons beaucoup de devoir démolir la majestueuse façade de cette église historique.

Après des réunions et de nombreuses communications avec les responsables diocésains, l’archidiocèse de Chicago nous a fait don de la propriété de l’église et du presbytère. Ce fut encore pour nous une heureuse nouvelle. La Providence a mis également à notre disposition d’une façon assez remarquable presqu’un million par l’entremise d’amateurs d’art et grâce à nos propres bienfaiteurs. Puisqu’avec ces moyens importants nous pourrions ainsi commencer les travaux de stabilisation et de restauration, nous avons discerné que la possession de cette propriété était bien la volonté de Dieu.

Désormais, il nous faut trouver encore des fonds importants pour continuer la restauration de cette église, qui est le dernier lieu de culte catholique dans tout cet arrondissement. Les défis financiers et matériels à relever sont énormes. Mais comme vous pouvez le constater avec moi, la Providence n’a cessé de nous témoigner sa paternelle bonté tout au long de cette épreuve douloureuse. Oui, nous sommes confiants car c’est pour la gloire de Dieu que nous travaillons afin qu’un jour nous puissions offrir à l’Enfant-Jésus un sanctuaire splendide et digne de sa divine majesté. Ainsi, nous nous appuyons sur la grâce de Dieu, sur l’aide de sa très sainte Mère, sur vos prières et votre aide.

Soutenir ici

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *