ord26X2013_communaute

Nouvelles de l’Institut du Bon Pasteur

Download PDF

Sur le site internet du Séminaire Saint Vincent de Paul, l’abbé Paul Aulagnier donne quelques nouvelles de l’Institut du Bon Pasteur et du Séminaire

La visite de M. l’abbé Nouveau

J’ai été particulièrement heureux de la visite de M. l’abbé Nouveau, notre confrère d’Ouganda. Il nous a donné des perspectives d’apostolat extraordinaires. Par l’accueil favorable des autorités ecclésiastiques. Si en France, l’accueil des évêques est très réservé pour ne pas dire plus, dans ce pays, d’Ougenda, comme au Brésil et en Colombie, les autorités religieuse sont au contraire, semble –t-il plus favorables… Deo Gratias.

Le 9 octobre, visite à l’Evêque de Chartres

J’ai visité, le 9 octobre, le jour de la soutenance de thèse de M l’abbé Raffray, Mgr Pansard. Il a été courtois. Je lui ai fait un compte rendu du développement du séminaire, son achat, les nouvelles entrées, de nos perspectives missionnaires en terres africaines. Je l’ai invité à venir nous visiter…

La signature de l’acte d’achat de la propriété

Le 8 octobre 2015 a été signé l’acte d’achat de la maison de retraite qui est devenue ainsi le séminaire saint Vincent de Paul. La signature a eu lieu le jour de sainte Brigitte. J’y vois un signe de la Providence.

La date de la signature aurait pu avoir lieu, il est vrai, le 7 octobre, le jour de la fête de Notre Dame du saint Rosaire, Cela eut été hautement convenable et hautement symbolique aussi ! Notre Dame n’est-elle pas la mère du Sacerdoce étant la Mère de N.S.J.C., Souverain Prêtre ? N.D. du T.S. Rosaire eut été également une très belle date pour l’acquisition de notre séminaire toute ordonné à la défense de la Chrétienté, tout à l’honneur du Christ Roi ; le T.S. Rosaire n’est-elle pas une fête instituée par saint Pie V pour l’Eglise universelle en souvenir de la victoire de Lépante…qui a permis à la chrétienté de survivre face au péril ottoman…. Ne connaissons-nous pas aujourd’hui le même drame… (Histoire des premiers otages chrétiens en France pris par deux djihadistes libérés par les forces spéciales)

Mais non ! La Providence a voulu que ce soit le 8 octobre en la fête de sainte Brigitte. C’est une sainte qui a eu une dévotion toute particulière au mystère de la Rédemption, au Mystère de la Passion de N.S.J.C. ( brève histoire ; Les quinze oraisons de sainte Brigitte sur la Passion du Christ) ; aussi est-ce une date tout à fait correcte pour acheter un séminaire, là où l’on forme des prêtres qui se définissent par rapport au sacrifice du Christ, de sa Passion; vous le voyez, le symbolisme est également observé ; je veux dire que c’est une date parfaitement adéquate à notre œuvre : une œuvre de formation sacerdotale, tout ordonné, nous allons le dire en suivant la pensée de Mgr Lefebvre, à la continuation, dans le temps, de l’œuvre rédemptrice.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *