MMD Toulon

Où en sont les missionnaires de la Miséricorde ?

Download PDF

Dans le dernier numéro de La Nef (n°279 de mars 2016), l’abbé Loiseau revient sur le développement des Missionnaires de la Miséricorde Divine dont il est le Supérieur et fondateur, ainsi que sur sur son charisme propre.

La Nef : Où en sont aujourd’hui les Missionnaires de la Miséricorde, où êtes-vous implantés ?
Abbé Loiseau : Les Missionnaires de la Miséricorde ont aujourd’hui trois lieux de culte : la paroisse personnelle Saint-Francois-de-Paule à Toulon, l’église Saint-Charles à Marseille et Notre-Dame-du-Peuple à Draguignan en lien avec la paroisse territoriale.
Nous exerçons également un travail d’aumônerie à Toulon pour la Faculté de droit, pour un collège diocésain et pour une école primaire hors contrat. Un des prêtres de la société est responsable des JMJ au niveau diocésain. À Marseille, le prêtre assure aussi une aumônerie d’hôpital et l’aumônerie de l’école paramédicale des Armées qui dépend du diocèse aux Armées. Dans nos trois lieux, nous avons aussi créé des groupes de prière et de formation pour étudiants. Le camp Spes d’évangélisation des plages regroupe une centaine de jeunes et nous créons pour les JMJ le groupe Miséricordia. L’ouverture du pub Le Graal, à Toulon, a permis d’augmenter notre groupe de jeunes mais aussi d’avoir des contacts avec des personnes loin de l’Église. L’abbé Dubrule, mon adjoint, est en outre professeur au séminaire de la Castille.
MMD Toulon 2Notre communauté est encore modeste : cinq prêtres, onze séminaristes et un frère. Nous souhaitons, dans un premier temps, conforter nos lieux d’apostolat et développer une assistance variée dans nos paroisses. Les après-midi missionnaires avec les paroissiens sont un objectif important : il s’agit de missions de rue et de porte-à-porte avec des laïcs. Vous savez que notre souci est de développer la mission particulièrement auprès des musulmans. Cela demande une formation régulière sur l’islam et la création de liens d’amitié, c’est un investissement important pour nous. La création de groupes alpha (dîners missionnaires) est aussi une priorité. Vous voyez les projets sont nombreux…

On peut lire l’interview complète sur le site de La Nef, notamment ce qui concerne sur l’annonce de la Foi aux musulmans. Signalons que La Nef a lancé une nouvelle maquette plus aérée en janvier dernier.

Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *