Messe

Pourquoi la messe traditionnelle ?

Download PDF

Notre-Dame de Chrétienté a interrogé plusieurs prêtres célébrant la messe dans la forme extraordinaire leur demandant ce qui les marquent le plus dans cette forme liturgique.


Nous recommandons, comme nous l’avons déjà fait, toutes ses vidéos qui nous semblent de très grande qualité !

9 comments

  1. millon

    J’ai connu la messe traditionnelle avec ma communion solennelle puis la messe diocésaine à la manière de chaque prêtre qu’il fallait supplier pour obtenir un chapelet à l’église ou un temps d’adoration.
    Il y a un différence capitale entre la messe face à Dieu le fils ,Jésus Christ,(là je suis pécheur)
    et la messe face au fidèles.
    Merci à Mgr Lefebvre .

  2. karamel tipouchine

    Oui , merci à Mgr Lefebvre qui est surement un saint, grâce à son intercession , toute ma famille a pris le chemin de la tradition. Merci mon Dieu d’avoir envoyé ce serviteur qui à transmis fidèlement
    ce que Jésus à donné à ses apôtres

  3. Maurice Gineste

    De nos jours,dans beaucoup de paroisses la sainte messe est désacralisée. » Donnez-vous la paix » devient parfois une vrai foire (pardonnez-moi l’expression) Je me demande si certains catholiques croient encore à la présence réelle de Jésus Christ dans l’Eucharistie

  4. Mihnea Dragomir

    Je serais réservé à dire que la Sainte Messe est face a Dieu le fils. Je dirais, plutôt, qu’elle est face a Dieu le père. Car, à mon avis, l’adressant de la Messe n’est pas Dieu le fils, mais Dieu le père.

  5. sygiranus

    Oui, quand la messe traditionnelle est célébrée dans le droit fil de la Tradition de l’Église, ce qui est le cas manifeste des communautés présentées.
    Non, quand certains évêques l’accordent du bout des lèvres, en la faisant dire par un prêtre envoyé sur ordre, qui prêche à contre-temps et exécute le rite par dessus la jambe. Pire encore, quand dans ses paroles, il démolit le foi des fidèles qu’il devrait guider ! Tout cela, hélas, se voit !
    Merci, donc à ces communautés qui la défendent et à Mgr Lefebvre qui en fut le premier rempart !

  6. DUFIT THIERRY

    Pourquoi la Messe traditionnelle ? (qui n’est pas extraordinaire).
    Tout simplement parce que c’est la Messe Catholique de toujours , renouvellement du Sacrifice de Notre Seigneur. Messe jamais abrogée comme le reconnait le Motu Proprio Summorum Pontificum.
    Au contraire la nouvelle Messe du franc-maçon Bugnini a été faite pour séduire les protestants. Cette nouvelle Messe a un fort parfum de protestantisme. La nouvelle Messe s’éloigne de manière impressionnante de la doctrine Catholique (bref examen critique des cardinaux Ottaviani et Bacci).
    Oui merci à Mgr Lefebvre et à tous les prêtres qui ont maintenu cette Messe au plus fort des persécutions.
    Nous leur devons une éternelle reconnaissance.

  7. PM de Montamat

    Les petits vieux partisans de la Messe d’autrefois – oui, vous savez bien, celle de ma communion ! il y a bien autrefois ! … – et les adorateurs de Mgr Lefebvre sont de sortie !
    Idolâtres !!! ‘éternelle reconnaissance’, canonisation de Mgr L, etc…
    Je rappelle juste qu’un rite pour l’Eglise universelle ne peut être substantiellement mauvais….
    On est d’Eglise avant tout, non ?
    Quand l’Eglise militante, dans sa hiérarchie et ses fidèles, a-t-elle été composée uniquement de saints ?
    Les mauvais pasteurs, Jésus nous a prévenu, non ?
    Maintenant arrangez-vous avec vos goûts, votre psychologie, vos habitudes, etc…
    On peut déplorer à titre personnel tel ou tel élément, telle ou telle pratique, mais n’allons pas plus loin…

  8. jbos78

    Bravo et merci pour ce film prodigieux. A 12 ans, j’ai découvert (et rien ne m’y préparait) ce rite tridentin. Je ne me souviens pas ce que j’ai « ressenti »… si ce n’est que je me sentais comme captivé, ébloui ! Au début des années 1980, je suis retourné vers le nouveau rite, peut-être inquiet des agitations que cela soulevait à l’époque, accompagnant un prêtre plus sérieux que les autres ! 30 ans après ces quelques années de retour au nouveau rite, je dois « confesser » que je perçois que ce rite désormais appelé « extraordinaire » m’a enseigné ou m’enseigne beaucoup plus que ce nouveau rite où tout semble plus claire et plus accessible… Je pense être comme beaucoup à ne pas savoir expliquer le pourquoi… Il y a quelque chose de si grand que même le célébrant paraît « dépassé » par ce que l’on entrevoit du Mystère divin célébré…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *