Profanation d’une église de la Vienne où se célèbre la forme extraordinaire

Download PDF

L’Observatoire de la Christianophobie, blogue associé à Riposte Catholique, a fait grand cas d’une grave profanation survenue au cours de la nuit du 5 au 6 mai dans l’église de Naintré (voir ici et ). Le curé de cette paroisse, l’abbé Thierry Delumeau, fait partie de ces jeunes “nouveaux prêtres” classiques qui non seulement ne craignent pas de célébrer dans la forme extraordinaire, mais en ont aussi saisi « l’accent particulier », comme il le dit lui-même, en matière d’adoration eucharistique. L’Observatoire de la Christianophobie a publié ce matin un commentaire qu’il a reçu de l’abbé Delumeau et que je crois utile de reproduire ici.

Je viens de lire vos réactions suite à la publication de mon texte de déclaration. Je vous remercie beaucoup de votre soutien et de votre participation à la prière d’adoration pour ceux qui peuvent s’y rendre et de votre union de prière pour ceux qui ne le peuvent pas. Je tiens à rassurer ceux qui s’inquiètent pour qu’une plainte et une action en justice soient déposées et lancées. Cela a été, bien entendu, fait. Cependant, il sera probablement très difficile de retrouver les auteurs de ces faits et de connaître les groupuscules et réseaux qui se cachent derrière de tels actes. Ce que je trouve d’autant plus inquiétant, c’est que cette église de Naintré, petite ville au sud de Châtellerault, n’a pas été choisie par hasard. En effet, c’est dans cette église qu’a lieu régulièrement, deux fois par semaine, l’adoration du Saint Sacrement ; la nuit entière d’adoration le jeudi Saint de chaque année au reposoir (lequel fut arraché de la table d’autel), la célébration de la Sainte Messe dans la forme extraordinaire chaque mois, laquelle de par ses rites met un accent particulier sur le culte et l’adoration de la divine présence réelle du Seigneur. Autrement dit, dans cette église, le Seigneur est honoré et adoré. Les voleurs-sacrilèges savaient donc qu’ils pourraient trouver ce qu’ils recherchaient, notamment les grandes hosties consacrées, lesquelles étaient présentes dans les lunules en vue de l’adoration. C’est de fait celles-ci qu’ils ont prises et non pas les petites laissées sur place après avoir renversé le ciboire. On sait, par ailleurs, que les satanistes utilisent de préférence des grandes hosties pour leur culte sacrilège. De plus, ils ont volés les trois quarts des rayons de l’ostensoir (celui qui est d’ailleurs le plus couramment utilisé, comme par hasard, ils n’ont pas touché à l’autre juste à côté). Ce qui précisément signifie l’exaltation de la gloire de Dieu sur l’ostensoir est dérobé pour être utilisé dans un sens totalement opposé, c’est-à-dire comme un couteau pour s’attaquer au Corps de notre Seigneur Jésus lors d’un rite sacrilège. Tout cela fait froid dans le dos, et donc ne doit pas nous laisser naïf sur la situation gravissime que connaît notre pays. Le mariage pour tous, la dégradation extrêmement préoccupante de la famille, les atteintes multiples à la vie sous toutes ses formes, la promotion du libertinage, de la théorie du “gender”, la destruction de l’éducation des enfants, organisée et systématisée par une véritable désappropriation du rôle des parents irremplaçable en la matière, confiée à une toute puissante éducation nationale, laquelle ne cesse de voir défiler au fil des ans des projets de réformes visant toujours plus à étatiser, à déresponsabiliser, à faire des enseignants, malgré eux, des serviteurs d’une institution qui ne paraît avoir aucun responsable, tout cela n’est à mon sens pas étranger aux buts que peuvent se fixer les satanistes : attaquer l’homme dans ce qu’il a de plus fondamental, celle d’une créature à l’image et à la ressemblance de Dieu, créé pour aimer et pour l’amour, lequel trouve sa source en Dieu. Je ne dis pas que ceux qui militent pour ce que j’ai dénoncé plus haut, et que je pense être une attaque contre la dignité humaine, sont liés à des courants satanistes, mais je dis que leurs intérêts au final se rejoignent, même s’ils s’ignorent entre eux. Merci encore de tout cœur pour votre prière d’adoration envers notre Seigneur, car c’est finalement en lui que le combat pour le bien porte ses fruits.

5 comments

  1. messager

    Bien lamentable cette histoire
    mais personne et surtout pas ces le vals (qui rie) ne viendra le faire !ce n’est pas une synagogue ,ni une mosquée !!alors!!
    Quand aux journaleux ceux là …il faudra bien un jour qu’ils en payent les conséquences

  2. Roland

    Merci à l’abbé Delumeau pour la clarté de son texte sur le sujet du satanisme que je connais mal. Que Dieu nous épargne la multiplication de ces scandales qui portent à notre connaissance des détails, qui nous révulsent, sur ces profanations incroyables !

  3. Satan veut la destruction du Corps mystique de Jésus, et la bataille est en cours.
    Chaque individu est en marche vers l’éternité, ou de joie éternelle ou de damnation éternelle.
    En toutes nos actions souvenons-nous de nos fins dernières et nous ne pècherons plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *