Gregorien

Deux enregistrements historiques de Grégorien

Download PDF

Le premier date de 1904. Le chœur de bénédictins de Saint-Anselme (Rome) interprête sous la direction de dom Joseph Pothier, l’introït de la fête de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie, « Gaudeamus omnes in Domino ».

[media id=113 width=460 height=269]

 

Le second est un enregistrement de 1904 de l’« Alleluia Pascha Notrum », interprété par des séminaristes du Séminaire français de Rome, dirigé par dom André Mocquereau

 

[media id=114 width=460 height=269]

Mais le plus extraordinaire est que l’on trouve plusieurs enregistrements de ce type sur le site Corpus Christi Watershed dont la liste suivante (chaque ligne est un lien, il suffit de cliquer…) :

Introit • “Gaudeamus” — Dom Joseph Pothier Recording from 1904 (video)

Alleluia • “Assumpta est Maria” — Dom Joseph Pothier Recording from 1904 (video)

Communion • “Optimam partem” — Dom Joseph Pothier Recording from 1904 (video)

Sequence • “Veni Sancte Spiritus” — Baron Rudolf Kanzler Recording from 1904 (video)

Introit • “Sacerdotes” — Dom André Mocquereau Recording from 1904 (video)

   Alleluia • “Fac nos innocuam” — Dom André Mocquereau Recording from 1904 (video)

Introit • “Resurrexi” — Dom André Mocquereau Recording from 1904 (video)

Gradual • “Haec Dies” — Dom André Mocquereau Recording from 1904 (video)

Alleluia • “Pascha Nostrum” — Dom André Mocquereau Recording from 1904 (video)

Un mot sur les deux grandes figures bénédictines évoquées ici.

Dom Joseph Pothier (1835-1923), moine bénédictin de l’abbé de Solesmes, en fut le sous-prieur, avant d’être nommé prieur de Saint-Martin de Ligugé, fondation de Solesmes, puis premier abbé de Saint-Wandrille de Fontenelle, fondation de Solesmes en Normandie. Musicologue, il fit des recherches sur les neumes et participa à la restauration du chant grégorien. Il publia de nombreux articles et ouvrages sur la question et dirigea la Revue du chant grégorien. On trouvera une notice très complète de sa vie et de son œuvre ici.

Moine de Solesmes lui aussi, puis prieur de la célèbre abbaye, dom André Mocquereau (1849-1930) fut l’élève puis l’assistant de dom Pothier. Il fut notamment chargé de défendre le Liber Gradualis (1883) de dom Pothier quand celui-ci fut attaqué. Il réussit à s’imposer de telle manière que saint Pie X confie à dom Pothier la réalisation d’un Graduel Vatican. Mais les deux hommes tombent en désaccord et se séparent. En 1911, dom Mocquereau publie la Revue grégorienne puis reprend en 1913 le travail de dom Pothier. 

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *