fsvf1

Une église pour la Fraternité Saint-Vincent Ferrier

Download PDF

chemereLa Fraternité Saint-Vincent Ferrier est installée à Chémeré-le-Roi (Mayenne) depuis 35 ans. Elle a effectué un certain nombre de travaux pour transformer le « château » (le bâtiment principal du couvent) et développer autour les bâtiments conventuels. La chapelle actuelle est devenu trop petite pour la communauté et pour les fidèles qui se pressent tous les dimanches à la messe conventuelle. A l’automne dernier, la Fraternité, à l’occasion du 25ème anniversaire de sa reconnaissance canonique, a annoncé la construction d’une nouvelle église. 

Le Prieur, le père Père Dominique-Marie de Saint-Laumer, donne quelques nouvelles de l’avancée de ce projet sur le site de la Fraternité Saint-Vincent Ferrier :

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le projet que porte la Fraternité ?
Comme pour toutes les constructions qui ont ponctué la vie et la croissance de la communauté, celles que nous entreprenons aujourd’hui répondent à un besoin très réel. Laissez-moi vous rappeler quelques étapes de nos travaux antérieurs. Arrivés en 1979, nous installons une modeste chapelle au rez-de-chaussée de la maison principale de la propriété. Cette chapelle étant bien vite trop petite, nous entreprenons l’aménagement de notre chapelle actuelle dans une ancienne grange, attenante aux écuries (1982). Par la suite, la croissance de la communauté nous pousse à construire ce que nous avons appelé longtemps le « nouveau bâtiment » : cuisine, réfectoire, cellules, oratoires, salle de communauté, autant d’espaces essentiels pour mener une vie commune religieuse (1997). Ce furent ensuite les « services » qui ont demandé de l’espace : construction d’un secrétariat (où seront traités vos dons !) et de salles informatiques, restauration du « château » (2000) ; puis le bâtiment Saint-Joseph, avec la partie ateliers, garage automobiles, tracteurs, etc. (2011).
Si vous venez un dimanche à la messe (10 h 30), vous verrez de nombreuses familles serrées, mal installées. Et au chœur, du fait des entrées des nouveaux postulants, nous n’avons présentement plus assez de place dans les stalles, lieu où nous venons régulièrement chanter l’office tout au long de la journée. La construction de l’église, que nous avons mûrement réfléchie, depuis plusieurs années, devient une pressante nécessité.

 

 

Une bonne oeuvre à soutenir pendant ce Carême : Soutenir la construction de l’église du Couvent Saint-Thomas d’Aquin de Chémeré-le-Roi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *