Eglise_St-Rita

Une messe à l’église Sainte-Rita (Paris 15è)

Download PDF

Depuis quelques semaines, l’abbé de Tanoüarn, Institut du Bon Pasteur et en charge du Centre Culturel et Chrétien Saint-Paul à Paris, célèbre également une messe le dimanche à 16h en l’église Sainte-Rita (rue François Bonvin – Paris XVè). Cette église qui n’a pas de caractère historique particulière était jusqu’à l’an passé l’église de la communauté Gallicane de Paris.

Dans Présent, l’abbé de Tanoüarn donne quelques précisions sur ce nouveau lieu de culte et sur l’avenir :

Je célèbre depuis quelques semaines – quand on aime, on ne compte pas ! Mais je suis arrivé un peu après la bataille, puisque cette église devait être détruite. Le promoteur ayant obtenu la promesse de vente a voulu la faire abattre par une société de démolition en passant en force. C’est le maire du XVe, Philippe Goujon, qui a empêché, au nom de la loi, la démolition de s’effectuer.
Pour combien de temps ? Je ne sais pas. La meilleure façon de défendre une église est de la faire vivre. J’ai reçu une demande de la part de l’association Communauté chrétienne Sainte-Rita du XVe, association de jeunes catholiques qui ne pouvaient pas supporter la perspective de la destruction d’une église en plein Paris, à l’heure où l’on construit tant de mosquées, et cela pour des raisons purement financières, comme si la primauté du spirituel n’existait plus dans notre société et dans une ville qu’on appelle « la ville lumière », notre chère capitale. Pour combien de temps ? Cela dépendra de la motivation des habitants du XVe et même des Parisiens en général, qui sont venus pour l’instant par le simple bouche-à-oreille. Cela dépendra aussi d’une campagne de levée de fonds que nous prévoyons pour mars-avril 2016, qui permettrait à l’association de sauver l’église en la rachetant à son propriétaire actuel.
Dans tout cela, je me veux personnellement au service d’un bâtiment en péril et d’une communauté catholique romaine qui s’est spontanément créée et qui, après le départ des gallicans et voulant sauver Sainte-Rita, était en quelque sorte en déshérence.

5 comments

  1. Carolus Magnus

    Monsieur l’abbé de Tanoüarn, vos paroles sont merveilleusement claire, justes et édifiantes !
    N’oubliez pas que les politiques parisiens du XV° Arr.t défendent les musulmans parce qu’ils votent pour eux, oubliant au passage que leur « laïcité » à géométrie variable est en train de se retourner contre-eux…
    Merci pour ce message. Tenez bon: l’arbre se juge aux fruits qu’il porte.

  2. Franck

    C’est une bonne nouvelle de savoir que la sainte eucharistie est présente dans cette belle petite église.
    J’ai toujours été persuadé que la meilleure façon de faire vivre un lieu de culte était….d’y célébrer le culte.
    C’est bien plus efficace que de se lamenter sur le mode de »tout fout le camp, ya plus de respect pour rien etc… » Aller aux offices, occuper les lieux en somme.

  3. Pingback: L’église Sainte-Rita (Paris) évacuée par les CRS | "La voix de Dieu" Magazine –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *